Playlist du jour

Hello à tous ! Aujourd’hui, une nouvelle playlist de ma musique du moment !

  • Eagle-Eye Cherry Streets of you: une belle ballade inspirante et un clip magnifique !

 

  • Corrine Bailey Rae I’d. like to: un joli clip sexy et décontracté

 

  • Si James McAvoy était chanteur de country, ce serait lui: Jamie NCommons

 

  • Martika I love you more than you know: autre style, autre époque ! 

 

  • Olivia Ruiz Les crêpes aux champignons : on dirait Audrey Hepburn en psychopathe ^^

 

Enfin, « Six O’clock » Lovely Rita. J’avais découvert cette chanson grâce au Visiteur du Futur ^^

 

Et vous, vous écoutez qui en ce moment? 

 

 

Playlist du moment

Parce que ça faisait longtemps, juste une petite playlist, au parfum oriental cette fois !

  • Le magnifique Zina, du groupe Babylone (existe aussi en version française mais les paroles ne sont pas du tout les mêmes ! Du coup je préfère l’original !

 

  • Une belle reprise orientalisée de « Mon amie la rose » de Françoise Hardy par Natasha Atlas

 

  • Parce que j’admire le culot de l’artiste: reprendre l’Inspecteur Gadget en mode Rap/Ragga avec vocalises indiennes à la fin ! La chanson WTF de cette liste o_0

 

  • La belle Anggun qui rend hommage à la diversité des femmes. J’ai une préférence pour ce Remix oriental.

 

  • Et je termine avec un hommage à Rachid Taha qui nous quitté l’année dernière suite à une maladie rare… 

 

Douceur du week-end : Reverie (Clémence)

Un air de boîte à musique, une voix envoûtante et de belles paroles romantiques: tout ce que j’aime

I live in reverie
Je vis dans la rêverie
in the back of my mind
dans un coin de mon esprit
A world of fantasy
Un monde de fantaisie
on the fringes of the time
En marge du Temps

My castle in the air
Mon château dans l’air
that only i can see
que je suis la seule à voir
A monument so rare
Un monument si rare
in my deep reverie
dans ma profonde rêverie

The door is open wide
La porte est grande ouverte
it’s a path to my soul
il est un chemin vers mon âme
I like to run and hide

J‘aime courir et m’y cacher
From the rain and the cold
De la pluie et du froid

I always want to be
Je veux toujours être
The planter of the seed
Le planteur de la graine
The keeper of the key
Le gardien de la clé
to my castle so sweet
à mon château si doux

I’ll take you there tomorow
Je vous y emmènerai demain 
Far from reality
Loin de la réalité
No room for grief or sorrow 
Pas de place pour le deuil ou la tristesse
Down in my deep reverie
Dans ma profonde rêverie 

I feel the running sand
Je me sens le sable courir
as i’m dreaming away
Quand je rêve au loin
I take it in my hand
Je le prends dans ma main
As the night turns to day
Comme la nuit se transforme en jour

My castle in the air
Mon château dans l’air
That only i can see
Que je suis la seule à voir
A monument so rare
Un monument si rare
in my deep reverie
dans ma profonde rêverie

I’ll take you there tomorrow 
Je vous y emmènerai demain
Far from reality 
Loin de la réalité
No room for grief or sorrow 
Pas de place pour le deuil ou la tristesse 
Down in my deep reverie
Dans ma profonde rêverie

 

Playlist d’automne

Ça faisait longtemps que je n’avais pas mis de musique ! Voici ce qui tourne dans mes oreilles en ce moment:

Kerli – Blossom : Une ambiance féérique et des paroles pleines de sens !

 

  • The Bangles – Walk like an Egyptian : Un classique !

 

  • Lana Del Rey – Love: un clip mystique et vintage ! J’aime la mélancolie de cette chanson.

 

  • Tété – À la faveur de l’automne: une chanson de saison !

 

Amy Macdonald – This is the life : là aussi, un petit classique 

Tom Swoon – Shingaling : merci Umbrella Academy ! 

Et vous, vous écoutez quoi, en ce moment ? 

 

Kerli: l’O.V.N.I qui nous vient du froid

Aujourd’hui, place à une artiste talentueuse et très originale !

Kerli Kõiv, née le

En 2003, Kerli participe au concours suédois Melodifestivalen, où elle interprète la chanson Let’s Go. Elle termine septième à la seconde demi-finale.

Kerli participe également en 2004 au concours Eurolaul, afin de désigner le participant estonien au concours Eurovision. Elle y interprète le titre Beautiful Inside, totalise 3 628 points et termine deuxième du concours Eurolaul.

En 2006, Kerli signe un contrat avec le label Island Def Jam.

Kerli publie son premier EP éponyme en 2007. Il inclut notamment les titres Walking on Air et Love Is Dead.

C’est en 2008 que Kerli publie son premier album studio, intitulé Love Is Dead.

En 2008 toujours, sa chanson Creepshow est utilisée dans la bande son du jeu vidéo Burnout Paradise

Kerli a été nominée en 2008 aux MTV Europe Music Awards pour la récompense du meilleur artiste ou groupe balte (Best Baltic Act).

Elle participe en 2010 à Almost Alice, la bande originale du film de Tim Burton Alice au pays des merveilles et interprète la chanson Tea Party ainsi que Strange avec Bill Kaulitz, le chanteur du groupe Tokio Hotel.

Elle reprend la même année Nature Boy de Nat King Cole  pour la série Smallville.

En octobre 2012, elle sort le titre The Lucky Ones. Elle sort le 19 mars 2013 un EP nommé Utopia (Kerli EP) (en).

En 2016, elle propose sa voix dans la chanson « Build the Cities (Empire of Sound) » composée par Tristam et Karma Fields, produit par la maison Monstercat.

Il y aura aussi le magnifique « Feral Heart », un single indépendant sorti sur son iCloud où elle sort de son registre fantasque habituel pour nous sortir une merveille de douceur et de profondeur !

En 2017, en plein burn Out, elle coupe tout contact avec son public ainsi que les réseaux sociaux, le temps de se reconstruire.

Renouant avec ses racines, elle se forge alors une véritable identité, tant personnelle que musicale.  C’est ainsi que naît en février 2019 l’envoûtant album « Shadow Works »!

Je l’écoute en boucle. Le single « Savages » est sorti récemment sur Youtube et le clip est juste … wow ! Lady Gaga et Kathy Perry peuvent se rhabiller !

Une artiste étonnante, qui change de l’ordinaire et qui me parle beaucoup dans son univers à la fois sombre et introspectif ! Elle a aussi une deuxième chaine youtube plus personnelle, où elle parle de ses aspirations, de son pays mais aussi de spiritualité, de lithothérapie (le soin par les pierres) et même de sorcellerie ! 

Site officiel

 

playlist du moment

Ouh là ! Ça fait un moment que je n’avait pas posté d’article ! Pour me faire pardonner, un petit florilège de ce que j’aime écouter en ce moment !

Un joli duo: Carlos Santana et Chad Kroeger (dont j’adore sa voix, mais la coiffure c’est juste pas possible o_O)

 

La belle Natasha Bedingfield et son joli « pocketful of sunshine » ! Le clip me parle beaucoup ! On a tous besoin d’un coin d’imaginaire pour se ressourcer !

 

La talentueuse Jain, dont j’aime de plus en plus l’univers ! C’est coloré, cosmopolite et très original !

 

Toujours chez les chanteuses (françaises), la très belle Joyce Jonnathan. J’ai eu le coup de foudre pour son titre « On »: un bel ode au dépassement de soi !

 

Parce que ça faisait longtemps, ma chouchoute Lindsey Stirling avec pour moi, sa plus belle collaboration ! Ce clip est juste parfait: esthétiquement et symboliquement !

 

Et je termine avec un groupe encore totalement inconnu en France: Con Bro Chill ! C’est bien simple, ces mec me font triper ! 

 

Et vous, vous écoutez quoi en ce moment?

« Sweeney Todd » de Tim Burton

Hello à tous, aujourd’hui, place à une petite chronique dvd ! Ça faisait un moment que je n’avais pas vu de Tim Burton !

Résumé:

« Après avoir croupi pendant quinze ans dans une prison australienne, Benjamin Barker s’évade et regagne Londres avec une seule idée en tête : se venger de l’infâme Juge Turpin qui le condamna pour lui ravir sa femme, Lucy, et son bébé, Johanna. Adoptant le nom de Sweeney Todd, il reprend possession de son échoppe de barbier, située au-dessus de la boulangerie de Mme Nellie Lovett. Celle-ci l’informe que Lucy se donna la mort après avoir été violée par Turpin. Commence alors pour le barbier une déchirante quête de vengeance et une association des plus macabre ! »

 

Mon avis:

Sweeney Todd est incontestablement le plus gothique des Tim Burton: de la haine, de la vengeance, un amour perdu et une histoire digne d’une tragédie grecque. 

Après quinze ans passés en prison, Benjamin Barker, un barbier prometteur, revient à Londres sous une autre identité pour se venger du juge Turpin qui l’a condamné. 

Ce juge  l’a en effet mis aux travaux forcés pour mieux courtiser sa femme Lucy ! Et quelle ne fut pas son horreur d’apprendre que celle-ci s’est suicidée ! Pire: voilà que ce maudit juge a adopté sa fille Johanna !

Alors, Sweeney Todd décide de se venger avec comme arme son outil de travail: ses couteaux de barbier ! Il fait même un partenariat macabre en créant avec son amie Nelie Lovett, la première boulangerie de tourte à la viande…humaine ! 

Ce film aurait pu être un coup de coeur sur bien des plans: esthétique glauque à souhait, héro torturé, boulangère psychopathe et un enfant des rues au caractère bien trempé ! Sans parler d’un casting plutôt alléchant: Johnny Depp, Helena Bonham Carter et le regretté Alan Rickman, pour ne citer qu’eux !

Sauf que ce film est une comédie musicale et que ça a tout gâché selon moi ! Non pas que les acteurs chantent faux. Mais j’ai trouvé que la musique plombait le film au lieu de l’alléger ! À l’image de l’histoire, les chant sont tristes, lourds, presque monocordes ! C’est d’autant plus dommage que j’ai adoré le style de Jonny Depp en Sweeney Todd ! Je n’ai cependant pas accroché à Helena Bohan Carter, dont le costume et le caractère m’ont bien trop fait penser à Bellatrix, sans les pouvoirs !

En revanche, j’ai bien aimé le petit garçon, qui prendra au fur et à mesure une certaine importance ! C’est l’évolution la plus voyante de cette histoire ! J’ai bien aimé son caractère !

Cependant, malgré ses défauts, ce film a su me réserver une belle surprise: la fin ! Je n’ai absolument rien vu venir ! Et je dois dire que ça m’a plutôt choquée !

En conclusion, je dirais que ce film n’est pas mauvais en soit, mais si vous n’aimez pas les comédies musicales, fuyez !