Maliki: l’autre fille dans le miroir

Comme vous le savez, j’aime beaucoup l’univers BD de Maliki, dont j’ai tous les tomes ! Aussi, lorsque j’ai découvert un petit hors-série sous forme de roman, je n’ai pas hésité longtemps ! 

6c470bd714488dccb58f61c49061166b

Résumé:

Maliki est une jeune collégienne de 13 ans, qui sent bien différente des autres. Et à juste titre. Avec ses cheveux roses et ses oreilles pointues, elle est aussi plus mature et lucide que ses camarades. Maliki traîne un lourd secret: son corps sert d’abri à une créature surnaturelle qui s’éveille doucement et aimerait bien découvrir le monde…

Maliki doit apprendre à contrôler cette présence fascinante et inquiétante à la fois, ainsi que les étranges pouvoirs qu’elle lui confère.

Enquête aux sources de cette métamorphose, quotidien d’une collégienne et difficulté à trouver sa place quand on décide de ne pas rentrer dans un moule: la vie de Maliki est riche de péripéties et pleine de mystères.

Mon avis:

Si vous ne connaissez pas l’univers de Maliki, ce petit roman est parfait pour le découvrir ! Pour les autres, c’est un joli complément de l’histoire qui éclaire certaines zones d’ombre quant au passé de la jeune fille. Par le biais d’une créature fantastique ( mi-féline mi humaine), l’auteur explore avec tendresse et ironie des thème forts comme l’amitié, le deuil d’êtres chers (qu’ils soient humains ou non), mais aussi le divorces des parents, les nouvelles rencontres et les expériences inquiétantes. L’affection que Mali éprouve pour sa meilleure amie disparue Sabrina m’a vraiment beaucoup touchée. L’origine de Lady est au final très originale: La Crystalisation: une sorte de fusion d’âmes qui sort du corps. 

Entre humour et nostalgie, Souillon nous offre une histoire toute mignonne et attendrissante, avec des personnages secondaires sympathiques ! 

Un livre très agréable, idéal pour les beaux jours !

La BD du mardi (3)

Je continue ma rubrique BD avec le dernier tome en date de la jolie dessinatrice aux cheveux roses. Un titre plus énigmatique que d’habitude: Prismatique.

De nouveaux personnages, des histoires plus longues, plus travaillées, abordant chacune des thèmes intéressants.  J’ai beaucoup apprécié le chapitre consacré à la soeur de Fang: Doang, un personnage très prometteur, qui je l’espère, continuera à se développer au fil des livres. A voir aussi, les superbes fanarts, qui ont encore gagné en créativité ! Toujours aussi plaisant et fun à lire, Souillon a vraiment su créer son propre univers, coloré et ironique.

Et cette année, Mali organise son premier concours de cosplay ! il aura lieu lors de la Japan Expo du 5 au 8 juillet 2012 à Paris-Nord Villepinte ! Plus d’info ici.