TAG – Mon blog en musique

Aujourd’hui, place à un nouveau TAG..musical celui-là ! Ça change un peu des livres ! Encore merci à Kim

retro-6

Règles: 

  • Avec chaque lettre du nom de notre blog, il faut associer une chanson qui représente notre univers musical, une chanson qu’on aime.
  • Taguer des copines ! 🙂

Le titre entier du blog risque de faire un peu long, donc je vais faire avec mon pseudo: Claire Belgato

C comme le Chat des Pow-Wow ! J’adorais cette chanson quand j’étais petite !

L comme « Les uns contre les autres » de Starmania, que je chante en chorale en ce moment !

A comme « Angel » de Theory of a Deadman, une belle balade rock comme je les aime ! Et un clip triste et artistique.

I comme « In And Out Of Love » un duo entre le Dj Armin Van Buuren et Sharon den Adel, du groupe Within Temptation. J’aime bien un peu d’electro de temps en temps…

R comme « Roses » de Darren Hayes. Une balade un peu guimauve mais ça fait toujours du bien ! Et puis, c’est mon chanteur préféré donc je devais forcément le placer 😀

E comme le mythique « Eye Of The Tiger » du film Rocky mais version Jensen Ackles de la série Supernatural ! Parce que je suis comme ça quand je suis à fond dans une chanson ! 😀

B comme « Break the Spell » de Daughtry, encore un bon morceau rock !

E comme « Elements » de Lindsey Stirling, parce que j’ai fait du violon quand j’étais petite ! 

L comme Linking Park ! J’aime tous leurs morceaux donc c’est un choix difficile: on va dire Numb parce que j’aime beaucoup le clip, très touchant !

G comme Gold et sa « Ville de lumière », chanson que je connaissais par coeur au primaire ! Non j’ai même pas honte 😀

A comme Amy Lee d’Evanescence et sa chanson Hello qu’elle a dédié à sa soeur décédée. Cette chanson me fait pleurer à chaque fois c’est immanquable ! Pire que Céline Dion, c’est dire !

T comme There is A Light That Never Goes out des Smiths ! Un bon classique, agréable à écouter !

O comme « Omnos » du groupe folkmétal suisse Eluveitie (imaginez Ramstein qui chante en gaëlique ^^!) Parce que j’ai un côté rock mais aussi celtique ! Ce sont deux genre qui me touchent donc quand on mélange les deux, c’est forcément gagnant !

Je ne tague personne mais libre à vous de relever le défi ! Ce n’est pas un tag facile !

Publicités

Delta Goodrem

-lc4sHczmFNxc5akxqJ6kF2S5EEQAleh01F4

Premier album: de la belle pop aux textes pas si légers que ça !

Delta Lea Goodrem, née le 9 novembre 1984 à Sydney, est une chanteuse australienne, auteure-compositeur-interprète, pianiste et actrice. La jeune femme fut découverte en 2002, ayant joué dans le soap australien Neighbours (Les Voisins). Elle y incarnait le personnage de Nina Tucker, rôle qui a assis sa carrière musicale internationale puisqu’elle a signé un contrat cheSony à l’âge de 15 ans. Delta Goodrem a réussi à classer huit de ses singles no 1 dans son pays natal, issus de ses trois albums studio, également classés n°1 par la suite. Elle détient actuellement le record du meilleur nombre d’albums vendus ces dix dernières années et le plus de singles classés n°1 pour un premier album.

Son répertoire est plutôt pop, couvrant des thèmes adultes contemporains. Le piano y est très présent, qu’elle a l’habitude de jouer pieds nus quand elle fait des concerts. Sa musique est influencée par un large éventail de styles différents, y compris la musique classique, pop, et rock. Son premier albumInnocent Eyes, sorti en 2003, fut le meilleur album australien vendu ces dix dernières années, première étape vers le prestigieux titre d’artiste féminine ayant vendu le plus d’albums en Australie, toutes époques confondues.

319061909_small

Darren et Delta: une bien jolie rencontre !

Si j’ai découvert cette chanteuse grâce à son single Born To Try, (de l’album Innocent Eyes), je n’ai réellement commencé à m’y intéresser qu’en 2005, en grande partie grâce  à Darren Hayes, qui a magnifiquement repris sa chanson Lost Without you. 

Il faut dire que le contexte de cette reprise est assez particulier: En effet, en juillet 2003, à 18 ans, Delta Goodrem fut diagnostiquée d’un lymphome de Hodgkin, une forme de cancer qui affecte le système immunitaire. Lors des Aria Music Awards de 2003, Delta, en plein traitement, mais néanmoins présente, était trop faible pour chanter. Darren Hayes l’a donc  fait à sa place : un  grand moment d’émotion ! Et le début d’une belle amitié ! Ils en ont, par la suite, fait un charmant duo lors d’un concert. 

De ce combat, naîtra en 2004  Mistaken Identity, son deuxième album, au ton plus mature et plus sensible. On sent vraiment à quel point la musique a dû l’aider à passer le cap et tourner la page. Et musicalement, elle mélange habilement la pop romantique et les ambiances plus  jazzy, donnant une image bien moins sage que son premier album. J’ai particulièrement adoré la chanson-titre de l’album, au clip absolument superbe: le passage du portrait du premier album qui « mue » pour devenir la nouvelle Delta, adulte et  hors des sentiers battus est un message très fort, je trouve !

88697171932

En 2007, elle continue tranquillement sur sa lancée avec un album sobrement intitulé Delta, où elle pousse sa voix dans des chansons plus lyriques, plus puissantes dans les mélodies. Elle prend aussi une allure plus rock et définitivement plus adulte. On est loin de la jeune fille d’Innocent Eyes. Elle surprend même tout le monde avec le single You Will Only Break my Heart, une chanson très rythmée, dont le clip montre ses fans  en train de s’éclater sur sa musique. J’ai beaucoup aimé le concept ! Elle y fait preuve de beaucoup d’humour en parodiant les divas à la mode ! Et surtout, ça change des balades douces auxquelles elle m’avait habituée ! Je n’ai pas aimé la chanson tout de suite, mais j’ai appris à l’apprécier avec le temps ! Mais j’avoue préférer Bare Hands, qui malheureusement, n’est jamais sorti en single ! 

230818_10151191925180842_1163217511_n

dernier album en date

Et enfin, l’année dernière est sorti « Child of The Universe », que je n’ai pas encore eu l’occasion d’écouter, mais dont j’ai beaucoup aimé le single Siting on the top of the world, une chanson très optimiste avec un clip estival et coloré. Quant à Dancing With a broken Heart, elle ose carrément une chanson dance-electro, mais avec, là encore, une certaine profondeur dans les paroles: il ne s’agit pas de danser juste pour danser, mais ici, c’est une façon d’aller de l’avant et de continuer à se battre. Plutôt féministe en fait ! Sous ses airs de bimbo, Delta est tout, sauf une pouffe ! Elle tient à faire passer des messages !

Une chanteuse malheureusement trop sous-médiatisée en France, que l’on devrait entendre plus souvent ! 

Site officiel

Neverland (le clip)

Mieux vaut tard que jamais ! Voici le superbe Neverland de mon chanteur fétiche Darren Hayes. Mon clip préféré avec Stupid Mistake, personnellement! Je trouve que la mélodie ressemble énormément à Hijo de la Luna de Mecano.  Et quelle vidéo ! Poétique, sombre et à l’histoire assez triste. Puisque le petit garçon du clip n’est autre que Darren lui-même ! Je vous mettrai les paroles de la chanson dans un prochain billet…

Du coup, j’ai de nouveau envie d’écouter This Delicate things we’ve made! Cet album a vraiment une ambiance à part !

Stupid Mistake: un clip beau et étrange

I don’t want love and I don’t want anybody else, anybody else to either 
I don’t want faith and I don’t want to start another war 
A kingdom for my crowd of believers 
Did I lose my calling? 
Did I lose you? 
Don’t lovers always get what they want? 

I made a stupid mistake and my world crashed down all around me 
I made a stupid mistake and I threw it all away 
I threw it all away 
I got lazy, on the wrong side of love 
Now I’m searching every face in the crowd for you 
For you 
For you 
For you 

I don’t want a stain and I don’t want your love upon my hands 
But I don’t understand what I’m leaving 
I don’t want to pray but I don’t want forgiveness from above when 
None of this was of my believing 
Did I choose to fall down? 
Did I lose you? 
Don’t lovers always get what they want? 

I made a stupid mistake and my world crashed down all around me 
I made a stupid mistake and I threw it all away 
I threw it all away 
I got lazy, on the wrong side of love 
Now I’m searching every face in the crowd for you 
For you 
For you 
For you 

I’ve been walking around with my head in the dirt 
I’ve been stripped of everything that ever made me come first 
I’ve been lonely 
I’ve been searching the crowds for you 
I got lazy 
On the wrong side of love 
I was stupid 
Sold my kingdom for a war with you 
With you 

I made a stupid mistake and my world crashed down all around me 
I made a stupid mistake and I threw it all away 
I threw it all away 
I got lazy, on the wrong side of love 
Now I’m searching every face in the crowd for you 
For you 
For you 
For you 

You don’t want love and you don’t want anybody else to either

Secret Codes And Battleships

Après Spin, Tension & The Spark et This Delicate Things We’ve Made, le chanteur australien Darren Hayes revient enfin cet automne.

Black out The Sun est son 2ème single issu de son nouvel album « Secret Codes And Battleships ». Auparavant, il y avait eu le single « Talk, Talk Talk », mais j’ai nettement moins accroché. Il se rattape très bien avec ce nouveau single! Sa musique a gagné en profondeur et en créativité. Jugez plutôt:

Gros GROS coup de coeur pour cette chanson! Sans parler du clip, coloré, sombre et lyrique à la fois. Selon l’artiste, « BOTS parle de ne pas vouloir être dans un monde sans amour. L’idée de vouloir éteindre le soleil et de réduire tout ce qui vous entoure à néant parce que tout ce qui rendait ce monde beau passait par le regard de celui que vous avez perdu. J’ai eu cette idée de montrer mes démons intérieurs dépeints presque comme des corbeaux – des charognards surveillant mes moindres mouvements – attendant que je perde espoir et que j’abandonne. Mais ça n’arrivera jamais ». 

Et en plus il dit des choses belles et profondes.  Un VRAI artiste. Même si je l’avoue, la pochette de l’album m’a un peu déroutée…

Et juste pour le plaisir, un petit trailer des chansons de l’album!

 

We are Smug

Ce n’est pas tous les jours qu’un artiste offre gratuitement un album à ses fans: c’est pourtant le cadeau qu’a osé offrir Darren Hayes, ex-chanteur des Savage Garden, le jour de son anniversaire le 8 mai. Cet inédit est en fait un travail de 2 ans avec Robert Conley, avec qui il avait déjà collaboré lors de ses premiers albums en solo.

 

http://www.wearesmug.com/

Darren en solo

En 2002, il sort son premier album solo: Spin. Un son entre pop et groove, plutôt intéressant, mais qui, (à mon avis) manquait d’une certaine profondeur. Quelques morceaux cependant, arrivent à se démarquer comme Insatiable ( vocalement impressionnante en ce qui concerne le refrain), Crush, véritable hommage aux années 80, ou encore Like It Or Not, la chanson la plus douce de l’album.

Darren Hayes - Tension And Spark

En 2004, il change radicalement de style avec l’étonnant Tension and The Spark. Les textes sont plus sombres, à l’image de la chanson d’ouverture de l’album: Darkness. Beaucoup d’ironie aussi, ( l’excellent Pop!Ular! où il tourne en dérision la star préfabriquée) et ambigüs, ( Love And Attraction, I Like The Way).

Cet album s’oriente plus vers de l’electro-pop mélodieux, tout en contraste. Il est également auto-produit. En effet, Darren crée son propre label: « Powered Sugar »

Darkness, ma chanson préférée, tout album confondus!!! Une merveille de mélancolie et de subtilité.

https://i1.wp.com/www.darrenhayes.com/dh/images/blog_images/final-cover-art.png

Enfin, l’année dernière est sorti le double album This Delicate Thing We’ve Made:

de loin le plus abouti et le plus original dans l’exploration musicale. Un style impossible à décrire, je n’avais jamais entendu ça !!!!

Pour vous faire une idée, voici Who Would Have Thought, une chanson superbe et un clip étonnant de poésie et de tristesse, je trouve!