Les Trolls (Dreamworks)

Aujourd’hui, une sympathique animation Dreamworks ! Ça faisait un moment que je voulais découvrir les Trolls ! Et c’est une belle surprise !

Résumé:

Connus pour leur crête de cheveux fluos et magiques, les Trolls sont des créatures délirantes et joyeuses et surtout les rois de la pop. Mais leur monde d’arcs-en-ciel et de cupcakes est changé à jamais lorsque leur leader Poppy, accompagnée de Branche et tous ses amis, doit se lancer dans une mission de sauvetage qui l’entraînera loin de ce petit paradis.

 

Mon avis:

J’ai adoré découvrir le monde coloré des Trolls avec notamment  Poppy, une adorable troll rose, dont le père a sauvé le royaume des horribles Bergens, il y a 20 ans. Les trolls adorent chanter, faire la fêtes et les câlins. Tous, sauf Branche, un troll constamment triste et sarcastique qui, contrairement aux autres a perdu ses couleurs.

Les Bergens sont les ennemis des Trolls. Ils en font la chasse chaque année pour fêter le Trollstice, la fête du bonheur. C’est un peuple plutôt attachants, un peu à la Shrek ! On découvre que ce peuple ne pense être heureux qu’en mangeant des Trolls. Aussi, le jeune Prince est particulièrement impatient de fêter son premier Trollstice !

Le vrai méchant n’est donc pas le Roi mais un de ses conseillers, mis à la porte du Royaume il y a 20 ans pour avoir laisser s’échapper les Trolls. 

Cette animation est vraiment très sympa, tant dans son univers Buble-Gum que dans ses thèmes abordés: la prudence, la peur, les apparences mais aussi la confiance en soi, l’amitié et le bonheur. 

Mon personnage préféré est non pas Poppy mais Brigitte, la domestique Bergen amoureuse du Prince ! J’ai trouvé que ce personnage était LA surprise de ce film ! Romantique et malheureuse, elle sera une alliée inattendue dans l’opération sauvetage  des Trolls !

Les chansons sont très sympas, avec plein de références musicales : de True colors de Cindy Lauper ou encore Celebration de Kool & The Gang, et mention spéciale pour la reprise de Clint Eastwood de Gorillaz pour représenter les Bergens !

Le doublage français n’était pas (si) mauvais. L’idée de mettre Louane dans le rôle de Poppy était bien vu ! Sa voix toute douce donne une certaine sensibilité au personnage ! Je suis plus réservée pour Mike Pokora. Sa voix manquait de profondeur dans les répliques mais il s’est rattrapé pour les chants !

En bret, Troll est un cocktail vitaminé à base d’arc-en-ciel, de paillettes et de chansons sautillantes ! 

 

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Un peu de douceur dans ce monde de brutes !

Parce que j’ai des envies classiques en ce moment, voici un somptueux live d’André Rieu à Amsterdam ! Je crois que je me procurerai l’un de ses concerts en dvd un de ces jours!

J’adore ce morceau: Le Cygne de Camille Saint Saëns (Le Carnaval des animaux) interprété ici par la violoncelliste Tanja Derwahl. Sa robe est digne de Cendrillon ! 

François Perusse et Les 2 minutes du peuple

Et voici, de loin, mon humoriste préféré ! 

François Pérusse est né à Québec le d’Adélard et de Charlotte Pérusse.

À l’âge de 17 ans, il se voit offrir une guitare basse par son frère, Marc Pérusse, et rejoint son groupe de jazz. Ses talents de bassiste le conduisent à jouer pour des artistes québécois de renom, dont Jean Leloup et Luc De Larochellière (sur l’album Sauvez mon âme). En parallèle de son travail dans un magasin de musique, il s’initie à la radio sur les ondes de CKRL (radio communautaire de Québec) où il travaille pendant près de douze ans.

En 1990, il réalise une publicité pour l’album Sauvez mon âme de Luc de Larochellière.

Il est diffusé pour la première fois en France sur la radio France Inter, dans l’émission Audimatraquage de la première moitié des années 1990. En 1996, il participe à l’émission française Le Morning d’Arthur sur Europe 2.

Au cours de sa carrière, il s’est illustré à de nombreuses reprises. Outre ses performances vocales et humoristiques, il a été récompensé par plusieurs prix Félix et plusieurs prix Gémeaux, sans compter plusieurs prix au Gala des Olivier.

Les 2 minutes du peuple sont aussi diffusées quotidiennement de manière inédite en français québécois, sous forme de capsules, sur Énergie (maintenant NRJ) au Québec, et en français « de France » sur Europe 2 puis Rire et Chansons en France, ainsi que Couleur 3 en Suisse romande.

Depuis les années 1990, il est aussi diffusé sur les ondes de CIPC 99,1 sur la Côte-Nord. Depuis son retour à la radio au début de la décennie 2000, les stations CHLC-FM à Baie-Comeau et CHOE-FM à Matane diffusent Les 2 minutes du peuple.

Je ne résiste pas à mettre le sketche du Scrabble qui est mon préféré ! La mamie me fait trop rire et mention spéciale pour « le putain de double v !  » et  » le dictionnaire  » ! 

C’est sur la radio suisse Couleur 3 que je l’ai découvert, et JAMAIS je n’ai autant ri. Pas ricaner ou pouffer. Non RIRE. À en avoir mal au bide !

Les 2 minutes du peuple c’est mon émission culte à caser avant le Burger Quizz ! C’est dire !  

soirée théâtre (2) : Paprika (Pierre Palmade)

Je continue ma découverte théâtrale avec une comédie de boulevard des plus sympathiques: Paprika, mise en scène par Pierre Palmade ! Merci le replay !

« Eva est une mangeuse d’hommes qui présente tous les soirs une revue de striptease dans un cabaret parisien. Boisson, rire et batifolages composent son quotidien. Un matin, un beau jeune homme sonne à sa porte affirmant être son fils. La jeune femme, d’ordinaire si légère, dessoûle très vite. Son passé, plutôt trouble, la rattrape. Improvisant une échappatoire, elle se rebaptise Paprika, femme de ménage d’Eva, et observe à loisir cet inconnu, le temps d’y voir plus clair. Son entourage, lui, nage en pleine confusion. Combien de temps Luc va-t-il être dupe ?… »

 

Mon avis:

C’est le duo qui m’a intriguée: la calliente Victoria Abril (de la série Clem) en tête-à tête avec Jean-Baptiste Maunier, qui a bien grandi depuis Les Choristes !

Paprika est une comédie pleine de peps qui raconte les « retrouvailles » mouvementées d’une mère fantasque et son fils de 28 ans.

Eva est une femme mûre qui présente un spectacle de cabaret. D’un caractère olé olé, elle mène une vie dissolue avec sa copine Clémentine, et ses aventures d’un soir. Le lendemain d’une soirée particulièrement arrosée, un beau jeune homme se présente à sa porte : Luc Sommelier, qui est en fait son fils. Sous le choc, Eva se fait passer pour la femme de ménage et s’invente un nom, Paprika.

Victoria Abril est juste épatante dans ce rôle sur-mesure ! Eva aime la vie, la fête et les hommes. Mais l’arrivée de son fils la chamboule bien plus qu’elle ne veut le reconnaître. En ce faisant passer pour la bonne, elle l’observe de loin pour faire sa connaissance. Mais évidemment rien ne va se passer comme prévu !

 Entre l’amant pompier qui s’incruste, le concierge amoureux qui invente une vie d’institutrice à Eva, ou encore Clémentine, la fétarde un peu cruche mais qui a bon coeur, cette pièce a des personnages auxquels on s’attache tout de suite ! 

Jean-Baptiste Maunier incarne Luc, un étudiant au chômage, qui a grandi avec des parents aimants mais qui a tenu à retrouver sa mère, juste pour la rencontrer. Naïf mais avec un certain répondant, c’est un jeune homme perdu qui appréhende beaucoup ces retrouvailles inespérées.

Les dialogues sont mordants et super drôles ! Et il y a aussi une certaine émotion et une jolie réflexion sur le bonheur, la jeunesse et nos choix.

À l’origine, un autre titre était prévu mais il a été changé au dernier moment ! Et ce n’est pas plus mal étant donné que c’est meilleure réplique de la pièce !

Une très belle comédie, drôle et émouvante !

Je suis né un jour bleu (Daniel Tammet)

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai lu ce célèbre livre de Daniel Tammet. L’autisme est un sujet qui me touche et m’intrigue. Aussi, j’étais plus que curieuse de découvrir ce témoignage !

Atteint du syndrome d’Asperger, Daniel Tammet est ce que l’on appelle un « autiste savant ». Les nombres sont ses amis, son cocon, sa zone de confort. Il les visualise avec des couleurs qu’il mélange au gré de ses combinaisons mathématiques.

Ce phénomène neurologique, appelé la Synestésie, est involontaire et automatique. Daniel ne fait pas mentalement les calculs, comme nous: il voit les solutions lui apparaître sous forme de paysages, dont chaque couleur est un chiffre ! Étonnant non? 

J’ai été surprise et émue par cette vision poétique d’une discipline qui a toujours été compliquée pour moi ! Mais il est également sensible à la musique et aux langues. Cette vision colorée s’applique aussi aux sons et à la musique. Il a ainsi pu apprendre sept langues. Il a notamment appris l’islandais en quatre jours !!!

Ce qui m’a plu, c’est que Daniel Tammet insiste plus sur son humanité et sa sensibilité, que sur sa mémoire hors du commun. Il raconte ses souvenirs d’enfance, de ses crises d’épilepsie à ses difficultés relationnelles. Il a aussi souffert d’agoraphobie.

Au départ, il n avait pas conscience ce sa différence; les nombres constituaient son UniversÀ son époque, l’autisme n’était pas encore aussi bien comprise qu’aujourd’hui.  Mais, petit à petit, il a commencé à prendre conscience de sa particularité.

Ses parents ont eu l’intelligence de l’élever au maximum comme un enfant « normal », le forçant à rester en contact avec le monde réel. Il a ainsi pu se socialiser et sortir de l’enfermement psychologique dont beaucoup d’autistes souffrent encore aujourd’hui !

Mais ce livre ne parle pas que de handicap. Il parle de la Vie. De la difficulté des gestes de tous les jours. De la peur de l’autre, de l’importance des amis, et aussi de l‘Amour, sous toutes ses formes. Que chacun est unique, autiste ou non.

Les émotions en général sont difficiles à comprendre pour lui. Alors quand la puberté et les premiers coup de foudres se produisent, il est très perturbé. Et comme beaucoup, Daniel a souffert d’être la Curiosité de sa classe.

Mais tout le monde n’est pas intolérant. J’ai eu la belle surprise de lire des réactions autres que de simples railleries. Comme son premier amour de collège qui lui a gentiment fait comprendre, sans violence ni insulte, qu’il n’était pas la bonne personne. Pour une fois que l’on voit une réaction intelligente, je tenais à la souligner !

Daniel a toujours été attiré par les garçons, et ne s’est jamais posé la question du « pourquoi ». Il ressent et c’est tout. Ses émotions ont quelque chose de pur et d’innocent sans séduction ni sexualisation. Il m’a beaucoup touchée.

Un livre passionnant, qui m’a émue, mais aussi rassurée. Par ce livre, j’ai pu sortir de mes aprioris ! Je l’ai refermé avec un mélange d’admiration et de tendresse. 

Je termine avec l’une de ses citations qui me met du baume au coeur: 

L’important n’est pas de vivre comme les autres, mais parmi les autres

La vie secrète des arbres (Peter Wohlleben)

Aujourd’hui, place à une lecture parfaite pour cette période de l’année ! Qui dit printemps, dit renouveau, fleurs et arbres qui retrouvent une belle couleur vert tendre.. Et comme j’adore les arbres, j’ai tout de suite été attirée par ce magnifique ouvrage.

Résumé:

« Dans ce livre plein de grâce, acclamé dans le monde entier, le forestier Peter Wohlleben nous apprend comment s’organise la société des arbres. Prodigieux conteur, Peter s’appuie sur les dernières connaissances scientifiques et multiplie les anecdotes fascinantes pour faire partager sa passion. Après avoir découvert les secrets de ces géants terrestres, par bien des côtés plus résistants et plus inventifs que les humains, votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même. »

Mon avis.

La forêt comme vous ne l’avez jamais lue ! Ludique et passionnant, Peter Wolhleben nous enmène au coeur de la vie forestière, où les arbres, feuilles, branches racines et même la terre respirent, communiquent…

Les forêts ressemblent à de vraies communautés humaines, où les « parents » vivent avec leurs enfants, où leur système radiculaire est d’une étonnante ressemblance avec … notre réseau internet (mais version végétale) !

J’ai vraiment été de surprises en surprises avec ce bouquin !

Ainsi, les arbres communiquent entre eux, via leur racines ! Et peuvent ainsi partager leurs nutriments avec les arbres malades, protéger les plus faibles, s’alliant même à certains animaux, qui les débarrassent de leurs parasites ! 

On connaissait l‘intelligence animale. Ce livre va encore plus loin en nous faisant découvrir la fascinante intelligence végétale ! Nous n’en avions pas conscience, car les arbres se développent lentement ! À 100 ans, ils sont tout juste « adolescents » ! Leur notion de Temps est donc très différentes de la nôtre !

Autre découverte étonnante: nous connaissons le phénomène de la photosynthèse, qui donne la belle couleur verte des feuilles ! Mais pourquoi ce vert, alors que la lumière est blanche? Tout simplement parce que la chlorophylle absorbe tout le spectre lumineux…sauf le vert

Bref, si vous aimez la nature et les émissions de type « C’est pas sorcier », ce livre va vous étonner ! Une superbe découverte !

 

Sunshine Blogger Award

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas été tagguée et je ne peux que remercier Kim !

Petit rappel: 

le blogueur nominé doit répondre à 11 questions. Une fois les réponses données, c’est à ce blogueur de trouver 11 autres questions et de nominer, à son tour, 11 blogueurs !

Les questions de Kim :

Ton blog a-t-il beaucoup changé/évolué depuis ses débuts ?

Oui, surtout dans la longueur des articles ! Je me suis diversifiée dans les thèmes abordés. Je ne me prends moins la tête et écrit suivant mon humeur !

Blogueuse du soir ou blogueuse du matin ?

Le soir. Ou le matin, quand c’est le week-end !

Selon toi, quelle est la qualité principale que doit avoir un blog ?

Je dirais la convivialité. Un blog doit être un espace d’échange où chacun doit se sentir comme chez un(e) ami(e). Pour moi, c’est primordial.

Un blog coup de cœur à nous recommander ?

Persephone et the Cheshire Cat, que je suis depuis des années ! Ce blog m’a décomplexée à lire de la romance ! Après tout, que l’on soit fan de policier, de Young Adult ou de roman Harlequin, l’important c’est de se faire plaisir !

Un article qui te rend particulièrement fière ?

Tous ! Parce que chaque article me prend du temps. Et je suis surtout contente que ça intéresse toujours !

Ta prochaine destination de vacances ?

Le Pays Basque ! Hâte de découvrir cette région !

Si tu étais un super-héros, qui choisirais-tu ?

Quand j’étais ado, j’aimais beaucoup Malicia des X-Men ! Son pouvoir est particulièrement dangereux, puisqu’elle peut absorber l’énergie vitale d’une personne par simple toucher ! Avant les films des années 2000, il y avait le dessin animé, que j’aimais beaucoup ! Est-ce que quelqu’un connait ? 

Le pays qui fascine la plupart des voyageurs mais qui ne t’intéresse pas ?

L’Angleterre et Londres en particulier. J’y suis déjà allée et personnellement, je n’ai pas plus accroché que ça…

Si tu devais te décrire en 3 mots, quels seraient-ils ?

Gentille. Rigolotte. Lectrice compulsive !

Une chanson préférée du moment ?

Children of the Universe de Molly (via une fanvidéo de Star Trek signée Kados’ka FM ^_^)

Ton dernier coup de cœur (dans tes hobbies en général) ?

Je suis abonnée au magasine Flow depuis peu et j’a-dore !!! En plus d’articles intéressants sur la psychologie et le bien-être, ils ont des posters magnifiques ! Sans parler des marque-pages dont j’ai à présent toute une collection !

Mes questions:

  1. Est-ce que bloguer à changé ta vision de la blogosphère et si oui, en quoi?
  2. Beaucoup de blogs que je suis ont Instagram: n’avez-vous pas peur de trop exposer de votre vie privée sur ce réseau?
  3. Comment vois-tu l’évolution de ton blog, dans les mois/années à venir?
  4. Un coup de coeur ciné?
  5. Plutôt saison chaude ou saison froide?
  6. Un plaisir coupable (film, séries, bouquins ou autre) ?
  7. Aime-tu les jeux vidéos? Si oui, lequel?
  8. Quelle est ta couleur préférée?
  9. Il y a une panne de courant/internet, que fais tu?
  10. As-tu un passe-temps/hobbie qui surprend les autres?
  11. Pense-tu que les Funko Pop vont finir par envahir/dominer le monde? 

En revanche je ne tague personne ! Libre à vous de répondre (ou non) à mes questions 😉