XxX Holic de CLAMP

Après Card Captor Sakura et Tsubasa reservoir Chronicles, je continue d’explorer l’univers des CLAMP avec un animé à l’univers très particulier: XxXHolic !

xxxHOLiC

Résumé:

Kimihiro Watanuki, lycéen, a depuis toujours la capacité de voir les esprits. Constamment piétiné, bousculé et harcelé par des ectoplasmes qu’il semble attirer, il souhaite plus que tout se débarrasser de ce don gênant.

Un jour, alors qu’il est poursuivi par un esprit, Kimihiro entre par mégarde dans une étrange maison, coincée entre deux immeubles. C’est dans cette singulière boutique qu’il rencontre Yūko Ichihara, sorcière qui se révèle être en mesure de le libérer de ce don qu’il déteste tant. Cependant chez Yūko tout a un prix, elle n’exauce les vœux de ses clients que s’ils lui versent un paiement d’une valeur équivalente. Kimihiro devra aider la mystérieuse voyante dans son « commerce de vœux », jusqu’à ce que la somme de son travail atteigne une valeur équivalente à son souhait. À travers ce petit boulot, censé à l’origine ne consister qu’en une aide ménagère, il rencontrera nombre de personnes et d’esprits qu’il verra évoluer selon la politique de vente un peu particulière de Yūko.

L’intrigue s’organise selon différentes « affaires » de type surnaturel (le plus souvent reliées aux clients de Yūko et à leurs souhaits) présentées dans l’ordre chronologique. Chacun de ces évènements est l’occasion pour les personnages de tirer différentes leçons, souvent difficiles à accepter, sur l’existence et qui leur permettent d’évoluer.

À mesure que se poursuit l’histoire, les croisements avec l’intrigue de Tsubasa se font de plus en plus nombreux, au point qu’il est souvent utile de lire certains épisodes d’un des deux mangas pour comprendre pleinement certains points scénaristiques de l’autre. Il semble raisonnable de penser que les deux œuvres ont en fait été élaborées comme les deux facettes inséparables d’un même récit ; cette impression est particulièrement renforcée par les récents chapitres de Tsubasa.

xxxHOLiC se distingue par une ambiance à la fois humoristique et sombre. En effet, si certains personnages sont amusants (Yūko, Mokona, la relation entre Dômeki et Watanuki), l’histoire peut par moment emprunter un ton bien plus grave. Les phénomènes surnaturels sont souvent l’occasion d’introduire des situations lugubres, et toutes les affaires dans lesquelles interviennent les protagonistes ne trouvent pas forcément de fin heureuse.

Personnages:

XXX-HOLIC-anime-33485784-985-738

  • Kimihiro Watanuki : Orphelin dont les parents ont été tués dans un accident. Il est « victime » de visions liées aux forces occultes. C’est pourquoi il travaille dans la boutique de Yûko puisque lorsque la somme de son travail aura atteint une certaine valeur, Yûko le débarrassera de ses visions, après la mort de Yûko, il deviendra le nouveau propriétaire de la boutique, d’après Yûko et Mokona, il ressemble beaucoup à Clow Lead. Son nom de famille signifie « 1er avril » comme son anniversaire.

99d02034e0ca62f5003d7ac8023e9b59

  • Yûuko Ichihara : Puissante sorcière, qui réalise les vœux pour peu qu’on en paye le prix. C’est elle qui fabriqua les deux Mokona, avec Clow Lead, afin d’aider Shaolan et Sakura à voyager de dimension en dimension. C’est aussi la créatrice de la boutique de vœux dans laquelle travaille Kimihiro. On apprend plus tard que Yûko et Clow Lead sont à l’origine tous les événements de Tsubasa reservoir Chronicle et Xxx Holic. Son symbole est le papillon.

36219

  • Shizuka Dômeki : Contrairement à Watanuki, Dômeki exorcise les esprits mais ne les voit pas. Watanuki n’arrive pas à s’entendre avec lui et le considère comme son rival. Dômeki est un as dans les sports, en particulier au tir à l’arc. Malgré son air de totale indifférence, il n’hésite pas à risquer sa vie pour aider et sauver Watanuki.

Himawari-2-

  • Himawari Kunogi : Camarade d’école de Watanuki, il est fou d’elle, mais elle ne semble pas s’en apercevoir. Elle s’entend bien avec Watanuki et Dômeki, mais d’après Yûko, Himawari est loin d’être l’ange gardien de Watanuki. En effet, bien qu’elle ne possède aucun pouvoir particulier, elle est maudite et apporte la mauvaise fortune à toutes les personnes qu’elle côtoie (à l’exception de Dômeki et Tampopo, l’oiseau qui lui a été confié par Watanuki et qui est imunisé contre ses mauvaises ondes). Dans le chapitre 209, on apprend qu’elle s’est mariée à un homme d’affaires.

xxx-holic,-tome-1-3375463

  • Maru et Moro : Les deux assistantes de Yûko. Elles passent leur temps à tourner autour de Yûko et répètent tout ce qu’elle dit. Elles sont étroitement liées à la boutique dont elles sont les piliers humains et ne peuvent en sortir du fait qu’elles n’ont pas d’âme.

5e1865b632875b395b04b80cc51f55f5

  • Mokona : Dans cette série, Mokona a été créé par Clow et Yûko en même temps que le blanc confié à Shaolan. Ils peuvent communiquer et s’envoyer des objets malgré les dimensions. Dans le clamp anthology 10, on apprend que le Mokona noir se nomme Larg et le blanc : Soel. Le Mokona noir peut voir les esprits.

 

Mon avis:

J’ai adoré le dessin, plus sombre que Sakura et Reservoir Chronicles: la voyante Yûuko est absolument magnifique, avec un côté « vampirique »dans ses expressions ! Ironique et mystérieuse, il est impossible de savoir à quoi elle pense ! D’autant qu’elle est capable de saut d’humeur assez imprévisibles ! Je la trouve presque plus flippante quand elle est joyeuse d’ailleurs !

La ressemblance entre Kimihiro et Clow Reed est assez saisissante ! Le côté « prix à payer » concernant les voeux m’a beaucoup fait penser à Full Métal Alchémist, qui a ce même état d’esprit ! Mais ce qui est très intéressant dans cet animé, c’est le contraste entre son humour décalé et le trait, presque gothique, des dessins ! Et bien évidemment, il y a le fameux Mokona noir, adorable boule de poil à mi-chemin entre un lapin et un pokemon ! L’ayant à peine entrevu dans Reservoir Chronicles, (qui a le Mokona blanc comme mascotte), j’étais curieuse de savoir ce qu’il était devenu !

Côté amours, il y a la mignonne (et un peu niaise, il faut bien l’avouer) Himawari, j’ai eu beaucoup de mal à apprécier! Être aveugle à ce point, ça devrait être interdit ! En revanche, j’aime bien le « rival » Dômeki, à la force tranquille et qui a l’air d’en savoir bien plus qu’il ne le montre ! Rien n’a l’air de le surprendre, ce qui le rend très énigmatique ! Son lien mi-amitié mi-rivalité avec Kimihoro est très intéressant ! J’ai hâte d’en savoir plus !!! Même si le manga est incontestablement plus sombre, l’animé reste très agréable à regarder ! Il y a une ambiance spéciale, sombre mais sans pour autant tomber dans le gore sanguinolent, ce qui est très appréciable ! Juste pour le plaisir, une jolie vidéo illustrant la relation complexe entre Dômeki et Kimihoro:

Note : en plus de l’animé, il y a également un film d’animation, xxxHolic : Le Songe d’une nuit d’Eté  sorti sur les écrans le 20 août 2005, produit par le studio Production I.G. Les évènements relatés n’apparaissent pas dans le manga mais n’en contredisent pas l’intrigue. On peut ainsi le voir comme une aventure « inédite » des personnages principaux.

À lire et à voir, si vous aimez le monde occulte et les jolis kimonos ( les costumes sont juste magnifiques *_*)

Publicités

Tsubasa Reservoir Chronicle

Ça fait une éternité que je voulais parler de ce manga vraiment à part ! J’aime beaucoup l’univers de CLAMP, qui mélange autant le manga féminin que masculin ! Et tout comme Angel Heart de Tsukasa Ojo, celui-ci se situe dans un univers alternatif: et le résultat est vraiment bluffant ! 

Tsubasa Reservoir Chronicle

Résumé:

Shaolan, fils adoptif de Fujitaka, un archéologue, fait des fouilles dans le désertique pays de Clow, où il découvre des vestiges mystérieux. Mais lorsque son amie d’enfance, dont il est amoureux, Sakura, princesse du royaume, s’en approche, elle semble aspirée par une forte puissance magique. Shaolan la retient, mais les souvenirs et l’âme de Sakura s’envolent, dispersés à travers les dimensions, sous forme de plumes.

Yukito, grand prêtre du royaume, transporte alors Shaolan et Sakura dans une autre dimension où vit Yūko, la sorcière des dimensions capable d’exaucer n’importe quel vœu. Prêt à tout pour sauver Sakura, dont le corps sans mémoire ne survivra pas longtemps, Shaolan accepte le prix à payer, imposé par Yūko : il pourra récupérer tous les souvenirs de son amie mais leur rencontre et tout ce qu’ils ont vécu ensemble disparaîtra de la mémoire de Sakura à son réveil.

Kurogane et Fye, qui rapelle beaucoup Yué dans Card Captor Sakura !

Kurogane et Fye, qui rapelle beaucoup Yué dans Card Captor Sakura !

Aidé par Kurogane, ninja envoyé par la princesse Tomoyo afin de canaliser ses pulsions meurtrières, Fye, qui fuit son Monde d’origine, et Mokona Modoki, une « boule de poil blanche » (proche du marshmallow ou du manjuu) qui leur permet de contacter Yūko en cas de problème et de se déplacer à travers les dimensions, Shaolan va se mettre en quête des souvenirs de Sakura.

Mais ceux-ci renferment une immense puissance qui attire de nombreuses convoitises…

Mon avis:

Beaucoup plus sombre que Sakura Card Captor, Tsubasa Reservoir Cronicle met davantage en avant Shaolan Li, qui doit traverser les dimensions à la recherche des souvenirs de Sakura et ainsi la sauver d’une mort certaine. De nombreux personnages appartenant à d’autres œuvres de CLAMP apparaissent dans ce manga, avec le même nom, mais pas le même rôle ainsi que des personnages originaux. Certains interviennent,  d’autres apparaissent en arrière-plan. Une sorte de Sliders japonais où chaque univers a pour clef une plume, symbolisant un souvenir particulier de Sakura. Un multi-univers riche et complexe qui m’a fascinée ! Ça plus une musique originale et magnifique ! ( Ship of fool ou encore  I talk to the rain qui est personellement mon morceau préféré! Très puissant je trouve !) 

Bref, un grand coup de coeur !

Sakura Card Captor

 fcis192i

 Sakura est une jeune écolière de 10 ans dont la vie bascule lorsqu’elle trouve dans la bibliothèque de son père un livre scellé nommé « Le Livre de Clow« . Elle l’ouvre, et du livre s’échappe un souffle d’air,emportant les cartes qu’il contenait; une petite créature ailée fait alors son apparition Kerbero. Il lui apprends que Clow Read était un puissant magicien qui a créé ces fameuses cartes magiques,.Pour éviter que le pouvoir des cartes ne se déchaîne sur le monde après sa mort, il les a enfermées dans un livre, qu’il a scellé, et protégé par un gardien, Kerbero lui-même. Ainsi, en ouvrant le livre, Sakura a libéré les cartes qui se sont échappées alentours.

Kero, faute de l’énergie suffisante que lui procuraient les cartes, à pris évidemment l’apparence d’une peluche jaune. Sakura doit évidemment garder le secret sur ce « hobby » plutôt étrange. Mais elle met quand même Tomoyo (qui s’appelle Tiffany dans la version animée française), sa meilleure amie au courant. Malheureusement pour elle, celle-ci décide de la filmer dans tous ces exploits et de lui confectionner ses costumes! Sakura devient alors une « Card Captor »: une chasseuse de carte.

Mon avis:

Ce manga, sous ses airs naïfs au premier abord, est en fait bien plus complexe qu’il n’y parait. C’est à la fois une quête initiatique, une réflexion sur le bien et le mal et sur la complexité des relations humaines. Je l’ai redécouvert tout récemment  en version papier, et ce manga « shojo » (traduisez « pour jeunes filles ») est vraiment bien fait et poétique. La seule chose que je trouve dommage, c’est que les traducteurs ont « francisé » les noms des personnages secondaires pour l’animé! Les noms originaux sont bien plus jolis je trouve !

  

Très joli montage trouvé sur YouTube: j’aime beaucoup la chanson, toute mignonne !