Créez de nouvelles Traditions

Parce que c’est Noël et qu’il n’y a pas assez de tendresse dans ce monde, je dédie cette vidéo à tous les solitaires, les tristes et ceux qui croient le Bonheur hors de leur portée. L’Amour existe. Il faut s’autoriser à y croire. Belles fêtes à vous !

 

Source youtube : Globeth

Publicités

playlist (et clips) du moment

Parce que ça faisait bien longtemps que je n’avais pas posté mes musiques du moment, je choisis le thème des clips forts (dans l’esthétique ou leur message)

On commence avec la sublime estonienne Kerli avec son envoûtant « Feral Heart« : Un univers féérique et une artiste encore trop méconnue en Europe !

 

Plus fantasque et bubble gum, le sympathique Thunderclouds de Sia, avec la jolie Maddie Ziegler, que j’aime de plus en plus !

 

Dans un registre plus dark, (Halloween est passé par là), Florent Dorin et Eléonore Coste (Le Visiteur du Futur) luttent contre les zombies … avec leur musique ! Une fantaisie rock appelée Rock Macabre !

 

Je n’étais pas fan de Vitaa jusqu’à ce superbe duo avec Slimane ! Très touchée par le clip, avec une histoire douce et originale !

 

Et je termine en force avec « Le pire » de Maître Gims, un clip engagé et puissant sur l’indifférence humaine et le désastre écologique de notre planète: le clip m’a fait pleurer !

Et vous, qu’est-ce qui passe dans vos oreilles, en ce moment?

Mes coups de coeur du moment

Tout d’abord, un peu de gourmandise : J’ai été à un mariage cet été, et je voulais faire un petit coup de pub: plutôt que les traditionnelles Dragées, optez pour les Tommes de Savoie en chocolat ! Original et délicieux !

Toujours en alimentaire mais côté beauté: des recettes de gommages au marc de café ! Je n’y avais pas pensé mais bonne idée ! Je vais évitez l’huile d’olive par contre ^^

Côté Youtubeurs je découvre Amixem et Trash depuis peu ! L’un me fait découvrir les curiosités nippones, les jeux en réalité virtuelle et surtout l’un des prof d’histoire les plus cool depuis Jamy ! Et l’autre comble mon côté otaku/fan de l’Espace avec des vidéos aussi intéressantes que ludiques !

Mais mon petit chouchou du moment c’est lui: Et tout le monde s’en fout, une série youtube créé par Fabrice de Boni et Axel Lattuada; pédagogique et arrosé d’une bonne dose d’ironie, tout en abordant des thèmes d’actualité comme les femmes, la Guerre, l’écologie ect … Deux saisons au compteur déjà et j’adore toujours autant!

Après ma PAL, je me suis concocté une petite liste de films/séries à voir ! Si vous avez des propositions, je suis aussi preneuse !

Et vous que regardez-vous?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Séance ciné: « Bécassine ! » de Bruno Podalydès

Après le très joli « Comme un avion », j’étais curieuse de découvrir le nouveau film de Bruno Podalydès ! Et ça faisait un moment que je n’étais pas allée dans les salles obscures ! Là encore, c’est l’affiche poétique du film qui m’a décidée !

Résumé:

« Bécassine naît dans une modeste ferme bretonne, un jour où des bécasses survolent le village. Devenue adulte, sa naïveté d’enfant reste intacte. Elle rêve de rejoindre Paris mais sa rencontre avec Loulotte, petit bébé adopté par la marquise de Grand-Air va bouleverser sa vie. Elle en devient la nourrice et une grande complicité s’installe entre elles. Un souffle joyeux règne dans le château. Mais pour combien de temps ?
Les dettes s’accumulent et l’arrivée d’un marionnettiste grec peu fiable ne va rien arranger.
Mais c’est sans compter sur Bécassine qui va prouver une nouvelle fois qu’elle est la femme de la situation. »

 

Mon avis:

Bruno Podalydès donne un nouveau souffle à la célèbre Bretonne avec ce conte bucolique plein de tendresse.

J’ai juste adoré Bécassine, qui derrière sa candeur, cache un coeur d’or et un optimisme à toute épreuve. Elle grandit dans une famille pauvre qui travaille dur aux champs. Mais sa naïveté mêlée à une maladresse chronique ne va pas jouer en sa faveur ! Qu’à cela ne tienne, Bécassine, n’abandonne pas, malgré ses déconvenues.

Heureusement, son oncle Corentin, un chasseur fantasque et bourru va lui donner toute l’affection que ses parents n’ont pas le temps de lui consacrer. C’est aussi lui qui lui donnera son célèbre costume vert ! Au fil du temps, Bécassine grandit et nourrit des rêves d’ailleurs, de Paris, notamment.

Aussi, une fois adulte, son parapluie rouge et son baluchon sous le bras, elle décide d’aller enfin voir la Capitale. Mais le destin lui fera croiser un couple de bourgeois et leur bébé qui va changer ses aspirations. Engagée comme nourrice, Bécassine fond littéralement pour le nourrisson, et fera la connaissance d’une « famille » aussi déglinguée qu’attachante.

Ce film est beau comme un dessin d’enfant. De prime abord léger, il porte un joli message de bonne humeur et d’optimisme. Émeline Bayard crève l’écran dans le rôle titre ! Cette femme est la révélation de ce film ! Naïve sans être niaise, son interprétation m’a presque fait penser à une sorte de Mary Poppins bretonne avec l’inventivité de Gaston Lagaffe !

Les seconds rôles sont tout aussi réussis, de Vimala Pons, méconnaissable en paysanne crasseuse et jalouse, à la truculente Josiane Balasko qui joue du plumeau avec fermeté et bonhommie.

Il y a aussi la belle Karin Viar, (que j’avais remarquée dans la famille Bélier !) qui incarne la Marquise de Grand Air, une bourgeoise guindée mais dépassée par sa fille adoptive Loulotte, dont les pleurs incessants la stresse plus qu’autre chose. Son romantisme va la faire tomber dans les griffes d’un marionnettiste ambulant, qui en mettant des étoiles plein les yeux… va quasiment dilapider sa fortune! 

Mais telle une petite magicienne, Bécassine va continuer à veiller sur la petite famille, étant très attachée à Loulotte qu’elle a quasiment élevée. Leur relation à toute les deux est juste adorable. Pour une fois, ce n’est pas l’amour d’une mère, mais celle d’une nourrice qui dépasse tout.

Ajouter à cela, un décor champêtre magnifique, avec des scènes d’une belle poésie. Mention spéciale pour un envol de lampions nocturnes qui m’a fait penser à Raiponce…mais en vrai !

Bref, j’ai été agréablement surprise par ce film, qui m’a donné une bouffée d’air frais ! Même si la bande-annonce, peut laisser sceptique, je vous le conseille !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Tea-Time (web-série)

« La web-série sanglante à infuser sans modération ». Telle est l’alléchante introduction de cette petite pépite !

Nous sommes dans les années 1900. Un groupe de cinq bourgeoises se retrouvent toutes les semaines pour discuter autour d’une tasse de thé. Leur passion? Les faits divers morbides ! 

Mais voilà qu’un jour, Hélène, la matriarche du groupe, leur avoue l’impensable: elle a commis un meurtre ! D’abord stupéfaites, puis horrifiées, puis fascinées, elles écoutent le récit macabre de leur amie…et décident de faire un jeu. 

Chacune devra commettre un meurtre sans se faire prendre et le raconter aux autres. Le but ? Commettre Le Crime Parfait. Chaque épisode raconte donc le crime d’une des femmes. 

Les mobiles sont tous très différents à l’image du caractère de chacune: Hélène, la femme au foyer modèle fatiguée de suivre « la bonne conduite ». Eugénie, qui envie les stars et leur notoriété. Suzanne, la calculatrice qui ne supporte pas l’arrogance des bourgeois. Angèle, qui garde une trop grande naïveté pour les hommes , son mari en particulier. Et Marguerite, la benjamine, très sensible, dont le meurtre m’aura au final le plus touchée !

Chaque meurtre montre une facette de la personne. Carcan social étouffant, mari infidèle, ennui, désir de reconnaissance… mais aussi le plaisir de duper son entourage !

J’ai beaucoup aimé la psychologie de chaque personnage, qui se révèle sous un autre jour lors de la confession, qui resserrera la complicité des cinq femmes. Elles iront même jusqu’à duper leurs maris respectifs (qui apparaissent lors d’un épisode), en semant de faux indices. La fin, bien que prévisible, n’en est pas moins jubilatoire !

Visuellement, c’est très agréable avec un beau salon, de belles robes. Les théories sont racontées sous formes de dessins, un peu comme au tribunal mais avec un côté plus graphique qui m’a beaucoup rappelé la série I-zombie ! Sans parler du MAGNIFIQUE générique qui illustre parfaitement l’ambiance générale !

En tout cas c’est une jolie curiosité à découvrir ! Surtout si vous aimez les costumes, le thé et les potins entre copines !

Site officiel 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Un peu de douceur dans ce monde de brutes !

Parce que j’ai des envies classiques en ce moment, voici un somptueux live d’André Rieu à Amsterdam ! Je crois que je me procurerai l’un de ses concerts en dvd un de ces jours!

J’adore ce morceau: Le Cygne de Camille Saint Saëns (Le Carnaval des animaux) interprété ici par la violoncelliste Tanja Derwahl. Sa robe est digne de Cendrillon ! 

Ma vie en gif

Ça faisait longtemps ! Et vous quelle est votre humeur en ce moment ?

  • Quand même mon chat s’est pris l’averse

  • Quand je me remets au sport…dur dur !

  • Quand ça fait vraiment trop longtemps que je n’ai pas été chez le coiffeur !

  • Quand je réussi ENFIN à contacter un plombier pour des travaux en suspens depuis 2 mois ! Warrior Power !

  • Quand je teste mon premier poulet… au micro-onde et que je suis très sceptique que ça marche !

  • Quand on m’annonce encore de le pluie et que le brouillard commence à s’amener !

  • Et enfin pourquoi je ne bois AU GRAND JAMAIS d’alcool !