Le mystère Sherlock (J.M. Erre)

Hello à tous! Ça fait un bon mois que je n’ai pas écrit et je m’en excuse. Je vais essayer d’être plus régulière … si wordpress m’en laisse la possibilité ! En effet, leur nouveau format est très compliqué et il m’est devenu impossible de mettre des liens youtube ! Je vais donc m’en tenir avec une chronique littéraire ! Et j’ai opté pour le sympathique « Mystère Sherlock » de J.M. Erre !

M02283025621-source

Résumé:

Meiringen, Suisse.  Les pompiers dégagent l’accès à l’hôtel Baker Street, coupé du monde pendant trois jours à cause d’une avalanche, et découvrent un véritable tombeau. Alignés dans une chambre froide reposent les cadavres de dix univeritaires qui participaient à un colloque sur  Sherlock Holmes. Le meilleur d’entre eux devait être nommé titulaire de la toute première chaire « d’holmésologie » de la Sorbonne. Le genre de poste pour lequel on serait prêt à tuer…

Mon avis:

Ça faisait des années que j’hésitais à lire ce bouquin ! En effet, j’ai tendance à me méfier des « best sellers » ! Mais là, je dois dire: « well done, Mr Erre » ! Cependant, il serait malvenu d’y voir un simple « pastiche » de Sherlock Holmes ! Non, on est plus dans la fascination du public face au personnage ! 

En effet, les victimes de l’histoire sont des fans obsessionnels du célèbre détective. Au point de vouloir en faire une spécialité à la Sorbonne ! Avec un humour féroce, l’auteur nous enmène dans leur grand délire « holmésien » jusqu’à ce que le jeu tourne au vinaigre! Le tout, dans un décor pittoresque à milles lieux du Londres victorien !

Je n’ai pas trop envie de vous dire l’intrigue pour vous laisser la surprise. Mais ce que je peux en dire, c’est que l’écriture est absolument délectable, entre l’absurde et le caustique. Les dialogues comme les descriptions sont à mourir de rire ! On sent que J.M Erre s’est éclaté comme un gamin dans son histoire ! C’est un livre avec beaucoup de rythme, à la fois fantaisiste et intelligent dans son cheminement.

Chaque personnage parodie à merveille tous les clichés du roman policier: que ce soit le fils à papa, le beau gosse arrogant, la sainte nitouche et j’en passe ! Et c’est vraiment jubilatoire à lire ! C’est frais sans la niaiserie, délirant sans trop tomber dans l’invraisemblable.

En bref, ce livre est un classique du roman feel-good, que vous soyez team Sherlock ou non ! J’ai passé un très bon moment avec ce roman et je suis curieuse d’en lire d’autres ! N’hésitez pas à me mettre des suggestions !