Toradora

Hello à tous ! Aujourd’hui place à un animé tout mignon qui m’a rappelé mes propres années collège !

Toradora! est une série de light novels de Yuyuko Takemiya, illustrés par Yasu. Le premier volume est sorti le 10 mars 2006 au Japon. La série a été adaptée en manga par Zekkyō depuis 2007 puis en anime diffusé à partir du 2 octobre 2008

Ryuuji Takasu est un élève japonais qui vient de rentrer en terminale qui vit seul avec sa mère. Il aimerait être un simple lycéen ordinaire, mais il est doté d’un défaut : ses yeux intimidants. À cause de son air pas commode, des rumeurs stupides n’arrêtent pas de circuler sur lui, notamment le fait qu’il frapperait quiconque oserait le bousculer et qu’il serait prêt à tuer, alors que c’est un jeune homme sensible tout ce qu’il y a de plus recommandable…

À cause de ça, il rencontre des difficultés énormes à se faire des amis, et le plus lourd à supporter étant bien entendu l’absence de relation amoureuse. Par chance, il se trouve dans la même classe que son meilleur ami Yūsaku Kitamura, et son coup de cœur la jolie Minori Kushieda… Joie de courte durée puisqu’il va littéralement tomber sur la « tornade » locale, Taiga Aisaka (surnommée le tigre de poche). Il va notamment découvrir que Taiga est amoureuse de son meilleur ami Yusaku Kitamura. C’est alors le début d’une relation sulfureuse entre ces deux-là, entre cette tsundere qui profitera de lui et en fera son homme de ménage et accessoirement un punching-ball, mais le garde près de lui afin de se rapprocher de Kitamura, tandis que Ryuji espère en faire de même avec l’énergique et non moins étrange Kushieda.

Mon avis:

Voilà un animé qui donne bien la pèche ! Ici, pas de surnaturel, mais une belle histoire shojo mignonne comme tout. Ryuuji est un jeune homme timide et attachant, à la vie familiale plutôt compliquée. Avec une mère aux abonnées absent par son travail, sauf pour sortir faire la fête, il doit constamment veiller sur elle. Mais ce n’est pas ce qui l’agace le plus. Sa mère le compare sans cesse à son père dont il a hérité les yeux. Or ce dernier les a abandonné à sa naissance  ! En plus ce trait particulier lui donne une allure inquiétante qui lui donne la réputation d’un méchant alors que c’est tout le contraire.

Heureusement, il s’entend assez bien avec Yûsaku Kitamurameilleur elève de sa classe et chouchou des filles. c’est un élève généreux et très actif dans son collège. Brillant mais modeste, sa notoriété auprès des filles le déroute autant qu’elle le flatte.

Pour Ryuuji, c’est une autre paire de manches ! Élève moyen et timide, il n’arrive pas vraiment à se lier aux filles ! Il n’en est pas moins romantique; l’élue de son coeur est une jolie sportive aux cheveux rouges: Minori. Je n’ai pas vraiment accrochée à cette dernière. Elle m’a d’abord fait pensé à Toya, le grand frère de Sakura. Comme lui, elle multiplie les petits boulots, en plus de l’école et de sa compétition de baseball ! Comment c’est juste possible de tenir un rythme pareil ! Son caractère est amical, mais un peu trop excentrique à mon gout !

Enfin, il ya la rencontre qui va tout changer : celle entre Ryuuji et Taiga Aisaka ! Taiga est une boule d’énergie et de colère qui va secouer l’école toute entière ! Abandonnée par ses parents, elle vit seule …et se trouve être la voisine d’immeuble de Ryuuji ! Sous prétexte de s’aider pour leurs crush respectifs, il vont développer une amitié amoureuse aussi volcanique que pétillante ! Taiga et Ryuuji ont beaucoup plus en commun quon ne pourrait le croire. Tout deux ont un passé familial amer, et ne supportent pas d’être pris pour ce qu’ils ne sont pas. 

Cet animé aborde des thèmes intemporels: Amours naissants, préjugés, amitiés, mais aussi la peur de l’abandon, les conflits familiaux, et une certaine hypocrisie.

En parlant de ça, un autre personnage incarne parfaitement ce mot: Ami KawashimaJeune top modèle qui laisse sa carrière entre parenthèses pour s’intéresser à ses études, elle est aussi belle que froide. Elle fait la gentille en classe, mais fustige tout ce beau monde une fois son rôle fait. Alors oui, c’est bien d’avoir du caractère et d’aimer son corps, mais pas de s’en servir pour écraser les autres ! Je déteste ce genre de fille, ado ou adulte !

Heureusement, Ryuuji comme Taiga la démasquent vite et ne cessent de la remettre à sa place. Mais la jeune top modèle n’a pas dit son dernier mot ! 

Toradora est un animé pétillant, drôle et coloré ! Taiga et Ryuuji sont très beaux dans leur différence et leur façon de s’asticoter l’un l’autre pour mieux se retrouver après. J’ai beaucoup aimé !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s