Séquence nostalgie: Mon voisin Totoro

Hello à tous  aujourd’hui, place à une petite gourmandise Ghibli que je voulais revoir depuis longtemps !

Résumé:

« Deux petites filles viennent s’installer avec leur père dans une grande maison à la campagne afin de se rapprocher de l’hôpital ou séjourne leur mère. Elles vont découvrir l’existence de créatures merveilleuses, mais très discrètes, les totoros.
Le totoro est une créature rare et fascinante, un esprit de la forêt. Il se nourrit de glands et de noix. Il dort le jour, mais les nuits de pleine lune, il aime jouer avec des ocarinas magiques. Il peut voler et est invisible aux yeux des humains. »

 

Mon avis:

Ha, Mon voisin Totoro ! Ma première découverte des Studio Ghibli ! Cette animation est un hommage à l’enfance et la nature !

La famille Kusakabe s’installe dans un petit village en pleine campagne. Le père est un anthropologue et professeur. On sait peu de choses sur la mère, hospitalisée pour un « coup de froid ». Les deux héroïnes sont leur filles: Satsuki, dix ans, et Mei, quatre ans. 

Lorsqu’elles découvrent leur nouvelle maison, elles deviennent de vraies sauterelles ! Elles sautillent partout, s’émerveillent de la nature environnante et surtout du magnifique camphrier qui trône derrière leur demeure. Enfin il y a la rencontre avec le monde des Esprits qui se fait de manière joyeuse et attendrissante !

Il y a d’abord les « noiraudes » des espèces de boules de suie vivantes qui s’éclipsent au moindre bruit et jet de lumière telles des lucioles noires. Puis, commence une chasse au trésor digne du Petit Poucet avec de jolis glands dorés que les petites ramassent avec enthousiasme. Il y a aussi la grande rencontre avec trois Totoros, un gros, un moyen et un petit. Ça m’a fait penser au conte de Boucle d’Or et les 3 ours !

Mais mon voisin Totoro n’est pas seulement un histoire d’amitié entre humain et esprits. C’est aussi des villageois sympathiques et solidaires, une vieille dame infatigable, un jeune garçon ultra maladroit et surtout une famille unie et aimante.

L’esthétique est trop mignonne ! Ça fait un bien fou de voir cette douceur colorée et ces jolis dessins ! La petite Satsuki m’a particulièrement attendrie avec ses cheveux courts et son côté garçon manqué ! Enfin, la nature est juste magnifique ! Cet animé donne envie d’été, là, maintenant, tout de suite !

Une bouffée estivale pleine de tendresse et de douceur ! Un classique, quoi !