Alita: Battle Angel

Aujourd’hui, j’ai été voir l’adaptation de la série manga Gumn. Et contrairement à Avatar, j’ai beaucoup aimé ce film !

Résumé:

« Lorsqu’Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu’elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n’est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d’Iron City se lancent à sa poursuite qu’Alita découvre la clé de son passé – elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu’elle a appris à aimer. »

 

Mon avis:

Alors là, j’ai été soufflée par ce film ! J’ai adoré l’histoire, les décors, l’ambiance apocalyptique et surtout son héroïne! 

Nous sommes en 2563. Voila environ 300 ans que la Terre a connu l’Effondrement.

Dans la ville d’Iron City, infestée par le crime, le Dr Dyson Ido cherche des pièces détachées dans une décharge à ciel ouvert. Ces pièces en tout genre tombent depuis Zalem, une cité céleste où chacun rêve d’aller. Ido va alors tomber sur le corps d’une cyborg en piteux état. Il va alors la ramener dans sa clinique spécialisée pour la réparer.

La jeune cyborg se réveille, amnésique. Le docteur Ido la rebaptise Alita (le nom de sa fille décédée). Mais la jeune fille veut toujours en savoir plus et aller plus loin. Elle fait plus tard la connaissance de Hugo, un revendeur de pièces détachées auquel elle se lie rapidement. Alita va tenter de comprendre qui elle est réellement et d’où elle vient. Elle croise la route du terrible Vector, qui contrôle les matchs du sport ultra-populaire de la ville, le Motorball, dont elle va devenir une grande adepte !

Au fil de ses découvertes, Alita se découvre surtout elle-même: sa force, sa rébellion et sa particularité. J’ai beaucoup aimé son côté tête brulée, sa candeur, et surtout son regard, au sens propre comme au figuré ! J’ai été émerveillée par son apparence, qui m’a fait pensé à Aki (Final Fantasy)  mais avec des yeux-manga, absolument fascinants !

S’il est, visuellement, tout aussi spectaculaire, le scénario est beaucoup plus subtil que celui d’Avatar, ce qui m’a agréablement surprise !

Première qualité de ce film: Chaque héro a sa part sombre, du Dr Ido et sa femme Chiren, détruits par la mort de leur fille au jeune Hugo, un jeune homme honnête mais influençable. Les émotions sont plus troubles, plus fouillées, et j’ai aimé le fait que chacun évolue à sa façon, dans le bon ou le mauvais sens. 

 Le brouhaha de la ville, le mélange ethnique, le frisson du Motorball avec son business sportif corrompu. Et au dessus la cité de Zalem, gouverné par  Nova, un homme mystérieux qui observe tout le monde façon Big Brother ! Très intriguée par ce personnage

Une première partie pleine de surprises et d’émotions avec une touche féministe en plus ! Très belle surprise !

Astérix: Le Secret de la potion magique (Alexandre Astier)

Après la belle surprise du Domaine des Dieux, je n’ai pas pu résister à aller voir Le Secret de la potion magique ! Et grand bien m’en a pris !

Résumé:

« À la suite d’une chute lors de la cueillette du gui, le druide Panoramix décide qu’il est temps d’assurer l’avenir du village. Accompagné d’Astérix et Obélix, il entreprend de parcourir le monde gaulois à la recherche d’un jeune druide talentueux à qui transmettre le Secret de la Potion Magique… »

Mon avis:

Astier est décidément le réalisateur qu’il fallait pour Astérix ! Il va même encore plus loin en proposant, non pas une adaptation d’une des BD existante, mais un scénario original !

Je pense que les créateurs de la BD aurait grandement apprécié cette nouvelle aventure ! 

Pour une fois, c’est Panoramix qui est sur le devant de la scène ! Notre cher druide s’est rendu compte qu’il vieillissait et qu’il était temps de se trouver un successeur ! Comme on peut s’en douter, la nouvelle fait un tollé au sein du village ! Astérix est dérouté, les villageois, complètement paniqués mais Panoramix n’en démord pas.

Notre trio habituel va donc faire un long périple à la recherche d’un jeune druide. Et quel voyage ! C’est l’occasion de se plonger dans le passé de Panoramix et surtout, de découvrir un nouveau méchant: Sulfurix, un druide qui a sombré dans la magie noire. Avide de pouvoir, il veut anéantir autant les Gaulois que les Romains, n’hésitant pas à jouer double-jeu pour manipuler les deux camps ! Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas vu de méchant aussi fourbe !

J’ai adoré les calembours, les clins d’oeil et les nouveaux personnages, tous plus drôles les uns que les autres !  L’esthétique est toujours aussi réussie et l’histoire, très bien tournée ! Et vraiment, les sangliers sont trop choux !

Astier a vraiment su donner un nouveau souffle à l’univers ! Je ne serais pas contre un troisième volet pour ma part !

 

Top 5: mes couples mythiques

Février oblige, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un nouveau palmarès de couples ! Ma liste Valentine de 2019 sera cependant plus personnelle: il s’agit de mon top 5 de couples fictifs qui m’ont le plus marqué au cinéma !

Oui, je me la pète en citant le titre original et alors? Je l’avoue, ces deux-là sont mes chouchous, je les adore ! Ce film, c’est un peu mon péché mignon ! On parle toujours soit d’Indy ou Dundee mais pas assez de Jack ! Voilà, c’est dit !

 

Un  jeune vagabond qui tombe amoureux de la fille d’une méchante sorcière, voilà qui est original !D’autant que c’est la fille qui porte l’armure, (et la culotte !) pour une fois ! Leur romance reste en retrait dans l’histoire, mais elle m’a plue, parce qu’assez inattendue en fait !

 

Parce qu’ils sont certes, particuliers dans leurs « valeurs », mais je les trouve tellement beaux quand ils roucoulent ensembles ! C’est bien simple, ils sont dans leur bulle, les autres n’existent plus !

 

Je ne comprends pas pourquoi on ne parle que de « Pretty Woman » et jamais de ce film,  bien plus moderne et réaliste ! Parce que pour une fois, l’héroïne n’a pas le physique d’une top model et l’homme, n’est ni un Pygmalion, ni un tombeur ! Tous les deux ont une certaine maladresse, qui les rend très attendrissants en fait ! 

 

Une histoire d’amour aussi belle que tragique, ravagée par la guerre et un quiproquo terrible entre deux soeurs: un film magistral et bouleversant que je recommande chaudement !

Et vous quels couples fictifs vous ont marqués? N’hésitez pas à le dire en commentaire !

Douceur du week-end

Très certainement la plus belle déclaration d’amour que j’ai pu entendre depuis Pauline Croze ! Écoutez et savourez…

Ta pt’ite flamme

Y’a quelque chose de la vie
Dans tes yeux qui rient
Y’a cette petite flamme qui crie
Qui brûle et qui brille
Juste un regard pour comprendre
Que c’est dans tes yeux
Que j’me sens le mieux
Juste un sourire pour te dire
Que j’ai besoin de toi
Reste et regarde moi
Y’a quelque chose du bonheur
Dans ta voix qui vibre
La réponse de mon coeur
C’est qu’il se sent libre
Libre d’être moi quand
Tu m’serre dans tes bras
Libre de vivre un amour qui m’apprend tous les jours
Quand j’suis loin de toi, J’pense à toi
A ta p’tite flamme, à tes yeux
Et je me sens mieux
…et je me sens deux
Y’a quelque chose d’universel
Dans notre histoire
Une petite étincelle
Pour bien plus qu’un soir
Est-ce que tu veux me donner ta main?
Pour tout l’temps qu’on s’ra bien?
Est-ce que tu veux partager mon chemin?
Moi j’dis oui pour le tien

Astérix et le domaine des Dieux (2014)

J’ai toujours aimé Astérix: j’ai grandi avec les BD, puis les dessins animés… J’étais curieuse de redécouvrir l’univers par les yeux d’Alexandre Astier !

Résumé:

« Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains : `Le Domaine des dieux’. »

 

Mon avis:

Quelle belle surprise ! Astier a réussi l’exploit d’à la fois moderniser et préserver le bagout d’origine de nos célèbres gaulois !

Jules César est de plus en plus irrité de la résistance des derniers gaulois. Aussi, il prépare un plan particulièrement sournois: au lieu d’attaquer le village avec ses soldats comme à l’accoutumée, il décide d’installer des civils romains en plein coeur d’une « résidence de vacances » pour les aguicher et les faire se soumettre à son autorité.

L’histoire est vraiment très bien racontée, modernisée avec intelligence. Et ce qui m’a le plus plu, c’est que c’est le peuple romain qui s’exprime pour une fois: les résidents romains apprennent aux rustres gaulois l’art du marchandage, un petit garçon verra en Obélix, le grand Hercule… même les esclaves sont d’une étonnante modernité !

En effet Astérix commet une grosse erreur en leur donnant de la potion magique: au lieu de rentrer chez eux, ils mettent en place le plan de César avec plus de facilité !

Visuellement, c’est aussi très réussi ! J‘ai eu le grand plaisir de retrouver la voix de Roger Carel, qui doublait Astérix dans les dessins animés ! Quelle bonne surprise ! Les décors sont colorés, les personnages très expressifs sans tomber dans le Pixar ! Je suis particulièrement fan des sangliers, que j’ai trouvé trop mignons ! 

Un retour au sources qui fait du bien après les versions films que j’avais trouvé assez médiocres (à part mission Cléopâtre ! )

 

La méthode Silva: le développement personnel autrement

On ne compte plus les différentes méthodes de développement personnel, visant à améliorer notre vie. Certaines sont efficaces, d’autres, plus ambiguë.

Et j’ai découvert récemment une méthode qui m’a beaucoup parlé : Le Mind Control, aussi appelé la méthode Silva. Cette méthode est malheureusement encore méconnue en France. Pourtant, elle est reconnue est enseignée dans de nombreux pays: États-Unis, Canada, Belgique, Suisse…

Tout est parti d’un homme: José Silva, un ancien chef d’entreprise d’origine mexicaine, qui a voulu s’ouvrir à d’autres moyens de développement pour nos facultés mentales.

Pendant 22 ans, il a étudié la psychologie, l’hypnose, le yoga, la guérison psychique, les religions, en gros, toutes les méthodes pouvant aider à comprendre comment fonctionne notre mental.

Et c’est dans le cadre de son ancien travail, qu’il a eu un outil qui l’a aider à lancer sa recherche: l’électroencéphalogramme qui mesure la fréquence des ondes cérébrales, et notamment les ondes Alphasprimordiales dans la gestion de la mémoire et du sommeil.

La méditation est la première étape: par cette relaxation, la personne peut garder le contrôle de ses pensées et de ses émotions. La pleine conscience avant l’heure. En effet,  en passant « au niveau Alpha », la personne atteint un niveau de plénitude équivalent à une sieste de plusieurs heures !

C’est une « méditation active » qui aide à se clarifier les idées et la circulation des énergies.

On ne le dit pas assez: l’occident a longtemps séparé le mental et le physique, le rationnel et le rêve. Tout cela circule pourtant ensemble dans une  seule et même personne ! Tout est énergie en fait ! Sinon, comment les neurones pourraient se connecter? 

La méthode Silva aide à harmoniser cette circulation intérieure. Et se sert d’outils simples qui ont déjà prouvé leur efficacité: la visualisation, la pensée positive, le « ici et maintenant ». Et plus étonnant, l’imagination contrôlée !

À la différence d’autres méthodes, la visualisation est portée sur un but précis (que ce soit pour une perte de poids, une simple migraine ou encore l’insomnie). En se visualisant « aller mieux », on le projette dans la réalité. On croit à sa guérison … et ont finit par guérir !

Cet aspect « miraculeux » de la méthode a irrité et troublé bon nombre de médecins traditionalistes, certains allant même jusqu’à qualifier cette méthode Siva de nouvelle secteComme quoi, l’inconnu provoque toujours une réaction de rejet au départ !

Pour ma part, je connais encore mal la méthode, mais j’ai été frappée par le pragmatisme de Silva. Il ne se proclame pas gourou ou autre « visionnaire mystique ». Son unique but est le Bien-Être et l’acceptation de notre Unité: psychique, physique et énergétique. 

J’ai commencé la méditation et déjà, je note un changement considérable. Moins de tensions physiques, je respire mieux, j’apprends à trouver ma place dans l’espace. J’ai, en effet, longtemps eu l’impression de gêner, de « prendre l’air » des autres !

Mais surtout, le « contrôle de moi-même » prend un tout autre sens aujourd’hui: Je contrôle mon esprit sans le saturer de pensées, ne me servant de mon mental que pour « faire ».  Pour le reste, je « ressens » et surtout je « m’écoute ».

Je ne prétends pas que la méthode Silva soit miraculeuse. C’est à chacun de juger ce qui lui convient.  Mais c’est un outil qui a fait ses preuves et que je découvre avec enthousiasme et émerveillement.

Site officiel de la méthode Silva en France.