Dvd du week -end: « Horton » de Twentieth Century Fox (2008)

Aujourd’hui, une petite découverte animation bien sympathique ! Découvert grâce… à mon neveu de 4 ans ! Quand je pense que ce film a déjà dix ans !

Résumé:

« Imaginatif et extravagant, Horton est un éléphant qui sait prendre la vie du bon côté. Lorsqu’il entend un appel au secours en provenance d’un tout petit grain de poussière flottant dans les airs, son sang ne fait qu’un tour : il est convaincu que même s’il ne peut pas la voir, il existe une forme de vie sur ce petit bout de rien.
Horton ne se trompe pas : c’est même une ville qui y est installée, Zouville, et cette cité et ses microscopiques habitants, les Zous, sont en grand danger ! Mais lorsque Horton répand la nouvelle auprès des autres animaux de la jungle de Nool, personne ne le croit. Certains menacent même de détruire le grain de poussière !
Horton décide alors de tout faire pour protéger ses nouveaux amis et si leur monde est minuscule, leurs aventures s’annoncent gigantesques… »

 

Mon avis:

Quelle jolie découverte ! Une version moderne des Voyages de Gulliver pour les enfants !

Horton est un éléphant espiègle qui adore raconter des histoires aux autres enfants animaux. Un jour il trouve sur une petite fleur rose un grain de poussière…qui se révèle habitée par une ville entière ! Il le sait, il les a entendu !

Surexcité, il en parle d’abord aux enfants.. puis aux adultes.  Mais évidemment, personne ne le croit, en particulier une mère Kangourou, particulièrement cassante et prétentieuse. Persuadée d’avoir raison, elle persuade les autres animaux qu’il faut châtier Horton et détruire la fleur (avec son grain de poussière) !

Dans ce petit grain, se trouve  Zouville,  une mini-civisation qui m’a beaucoup fait penser au village du Grinch. Son maire, Ned McDodd  est un homme débordé, tant dans ses activités professionnelle que familiales. Entre le président du Conseil qui le prend de haut et 97 enfants (dont un seul garçon !)  à s’occuper, ses journées sont harassantes !

La rencontre entre Horton et Ned sera …tonitruante ! D’abord persuadé d’être fou, Ned finit par établir une connexion avec l’éléphant. Car la ville est en danger ! Les habitants doivent faire savoir à l’autre monde qu’ils existent vraiment s’ils ne veulent pas disparaître.

En parallèle, nous suivons aussi deux relation parent/enfant: Le maire et Jojo son fils aîné, qui se cache dans un observatoire pour « être vraiment lui-même ». Et la mère Kangourou, qui empêche systématiquement son fils de s’exprimer en le congédiant dans sa poche !

Le graphisme est rigolo et coloré; les personnages ont tous leur personnalité.La morale est mignonne et intelligente. Ça bouge, ça danse, ça se chamaille et se réconcilie. Et il y a une jolie morale sur la valeur d’une personne. 

J’ai beaucoup aimé l’ambiance joyeuse de ce film ! À découvrir en famille !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s