Les Autodafeurs tome 1: Mon frère est un gardien

Aujourd’hui, place à une lecture jeunesse très sympathique ! Encore merci Chicky Poo d’en avoir parlé sur ton blog ! Je vous présente les Autodafeurs une trilogie de Marine Carteron, dont j’ai dévoré le premier tome: Mon frère est un gardien

Résumé:

« À la mort de leur père, Auguste, un lycéen d’aujourd’hui, et sa petite sœur Césarine, autiste géniale, sont plongés tête la première dans une guerre secrète. Elle oppose depuis des siècles, La Confrérie et Les Autodafeurs. Nos deux héros vont devenir malgré eux les acteurs de ce conflit millénaire. Son enjeu ? Le contrôle du savoir et la main mise sur sa forme la plus ancienne : Les livres… »

Mon avis:

Un roman jeunesse comme je les aime: une histoire originale, des personnages attachants, de l’humour…et des surprises !

La vie d’Auguste Mars bascule le jour où son père disparaît. Déjà peu apprécié dans sa nouvelle école à cause de sa mauvaise réputation, sa vie est loin d’être tranquille à la base. Mais la rentrée scolaire va radicalement tout changer.

Tout d’abord, il fait des rêves bizarres où son père lui parle. Le directeur de son école le harcèle autant que les élèves de sa classe et va même jusqu’à le mettre en thérapie forcée pour lui faire parler de son père disparu. Heureusement, Auguste sait faire la différence entre question de thérapeute et interrogatoire en règle ! Et il se liera avec l’un de ses profs, Marc DeVergi, un motard au grand coeur, qui semble bien connaître sa famille…

Au fil de l’histoire, on apprend que la famille Mars est loin d’être ordinaire ! Et pas seulement à cause de son domaine qui recèle bien des secrets. La famille Mars est une confrérie qui descendrait des Templiers !

J’ai beaucoup aimé l’intrigue, entre secrets de familles, théorie du complot et guerre invisible. Auguste est un jeune homme plein de talent cachés qui se révèle au fur et à mesure. Il sait se battre, a son franc-parler et déteste être mis à l’écart ! Il est aussi très protecteur avec sa petite soeur autiste Césarine.

Ha…Césarine, un sacré personnage ! Petit génie des nombres, elle a aussi une mémoire colossale pour les infimes détails. Elle adore dessiner et a une prédilection pour le violet qu’elle utilise systématiquement pour les yeux de ses personnages. Et elle se définit plus comme « artiste » qu’autiste ! Je l’ai adorée dès la première phrase !

L’intrigue repose sur une rivalité entre deux confréries: la Commanderie, celle des Mars et les mystérieux Autodafeurs ! Un groupe sans scrupules, près à tous les massacres pour obtenir un Livre bien particulier. Livre dont Auguste est désormais le Gardien

L’écriture est fluide, agréable, alternant les points de vue d’Auguste et de Césarine. Leur relation est assez touchante, car même s’ils ont du mal à se comprendre, chacun est là pour l’autre. J’ai hâte d’en savoir plus sur eux et surtout les mystérieux Autodafeurs !

Il y a un début de réflexion sur les secrets du monde et la connaissance. Mais aussi l’esprit critique, qu’il faut garder coûte que coûte, et pour ça, la lecture est primordiale. Elle permet non seulement de transmettre les connaissances mais surtout de ne pas se laisser embobiner ! Pour ça, Auguste et sa soeur sont vraiment géniaux et assez complémentaires, en fait !

Un premier tome prometteur, vif, avec de l’action, de l’humour et une intrigue des mieux ficelée ! Excellente surprise ! Prochain tome: Ma sœur est une artiste de guerre

Une réflexion au sujet de « Les Autodafeurs tome 1: Mon frère est un gardien »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s