La vie est un arc-en-ciel (Cecelia Ahern)

Le froid s’est installé… Avec lui son cortège de brouillard, de pluie, de feuilles volantes. Les jours raccourcissent et la flemmingîte s’annonce ! Par un temps pareil, j’ai envie de lecture doudou, romantique… Pas de trucs glauques quoi ! Aussi, mon choix s’est porté sur « La vie est un arc-en ciel » de Cecelia Ahern, le livre préféré de Kim !

couv44027738-gif

Résumé:

« Sur les bancs de l’école, Rosie et Alex s’étaient juré de ne jamais se séparer. Leur existence bascule pourtant le jour où le jeune garçon déménage avec ses parents aux États-Unis. Cet éloignement forcé sera le premier d’une longue série d’imprévus, comme seule la vie sait en réserver, et les deux  » amis  » devront apprendre à y faire face. Au fil de leur correspondance, les non-dits et les rendez-vous manqués se devinent… Serait-il possible qu’au plus profond d’eux-mêmes, Rosie et Alex pensent toujours à leur vieux serment ? Mais si parler d’amour est une chose, trouver le moment opportun, dans une vie qui les dépasse, en est une autre… Un roman pertinent et tendre, où les aléas de la vie et les devoirs qu’elle impose sont, comme souvent, autant d’obstacles pour (re)connaître l’amour ! »

Mon avis:

J’ai beaucoup pensé aux comédies romantiques comme « Un jour » de David Nicholls ou encore le film « Quand Harry rencontre Sally ». On commence en effet dans une histoire d’amitié, qui, au fil du temps se mue en amour. Et entre les deux, les aléas de la vie: une grossesse précoce pour Rosie, un déménagement pour Alex, le travail, les amis, la famille, les mariages et les coups durs …

Même si l’histoire d’amour entre Rosie et Alex est prévisible, j’ai aimé leur complicité, leur rires, leur façon de veiller l’un sur l’autre. J’ai presque regretté que leur amitié devienne de l’amour au final. Non pas que je n’aime pas le couple, (loin de là). Mais ça fait partie des « clichés » qui m’horipilent dans les romances. J’ai le sentiment que l’Amitié homme femme n’existe pas dans ce genre de lecture !

Sinon, j’ai bien aimé l’ambiance positive du livre. Chacun se démène pour trouver sa place et réaliser ses rêves. J’ai été touchée par Rosie, qui gère tant bien que mal son statut de mère et ses petits boulots. 

J’ai eu plus de mal avec Sally, la femme d’Alex qui est clairement jalouse de Rosie. En revanche, j’ai beaucoup aimé Ruby, sa collègue, qui l’aidera à aller de l’avant. Ainsi que Stéphanie, la soeur d’Alex, qui sera la première à lui ouvrir les yeux. Vous l’aurez compris, j’ai plus accroché à Rosie et son entourage plutôt qu’Alex, trop aggaçant par moments. Mais le summum est quand même Greg, le mari de Rosie, que j’ai juste eu envie d’étriper ! Il m’a fait penser à Daniel Cleaver dans le journal de Bridget Jones !

Je reconnais cependant que ce livre se lit vite. L’aspect épistolaire de l’écriture enlève les descriptions sirupeuses qui le rendrait trop…Love Acually, si vous voyez ce que je veux dire. L’histoire est racontée sous forme de lettres, SMS et emails entre nos deux héros.

Une lecture sympathique mais j’ai trouvé l’histoire bien trop classique à mon goût !

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « La vie est un arc-en-ciel (Cecelia Ahern) »

  1. C’est vrai que la romance est un genre qui exclut presque systématiquement l’hypothèse d’une relation amicale entre un homme et une femme, c’est dommage ! Et j’avoue ahah que Greg ressemble à Daniel Cleaver ! J’ai beaucoup aimé ce roman, contre toute attente 🙂 un peu classique c’est vrai.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s