Sherlock Holmes de Guy Ritchie (2009)

Aujourd’hui, j’avais envie de me faire un petit revisionnage ! Cette version est autant aimée que détestée, c’est pourquoi, j’ai voulu me faire ma propre opinion !

19227477.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Résumé:

« Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes… Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l’intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l’observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable… Mais une menace sans précédent plane aujourd’hui sur Londres – et c’est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l’ennui et la mélancolie. Après qu’une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l’approche de son éxécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu’il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances. La panique s’empare de la ville après l’apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes… »

 

Mon avis:

J’ai toujours eu une image assez froide, cérébrale de Sherlock Holmes ! Autant dire que Guy Ritchie l’a drôlement bien dépoussiéré ! J’étais sceptique quant à Robert Downey Jr dans ce rôle mais j’ai apprécié sa version ! C’est en effet un Sherlock très vif, calculateur certes, mais fougueux et un peu infantile. Il devient invivable quand il n’a pas d’affaire à se mettre sous la dent. 

Sherlock-Holmes-sherlock-holmes-2009-film-23470531-500-539J’ai aimé son humour grinçant, son côté rebelle et ses expressions, très drôles ! C’est le Sherlock le plus expressif qu’il m’ait été donné de voir !

Jude Law incarne un surprenant Watson, romantique et élégant, là aussi assez loin de l’image rondouillarde et un peu « beauf » que j’en avais ! Tout deux forment un duo chic et choc, avec une complicité de vieux couple, que j’ai trouvé très agréable !

Autre surprise, la superbe Rachel McAddams qui incarne Irène Adler: un personnage assez ambigu, qui souffle le chaud et le froid chez notre détective préféré. C’est une jeune femme mystérieuse qui donne la touche glamour au film. Voir cette belle actrice dans un film d’époque est assez rare et c’est bien dommage !

Enfin, Lord Blackwood est campé par l’excellent Mark Strong, inquiétant et perfide à souhaît. J’ai adoré son air froid et rigide, le genre de personne qui se croit au dessus de tout le monde. Sa ressemblance avec Andy Garcia est assez saisissante dans ce film ! 

129022111546875581

L’ambiance victorienne est plutôt réussie, dans un Londres sombre et mystérieux. Les costumes sont raffinés, les répliques cinglantes. Mais j’ai surtout trouvé intéressant la façon dont Sherlock Holmes fait ses déductions. Ses calculs et réflection bouillonnent comme dans une marmite avant de se mettre en place.

L’intrigue est étonnante, entre la prestidigitation et la peur de la magie noire. L’action est sans temps mort et l’ambiance générale très plaisante ! Avec une mention spéciale à la musique, que j’ai adoré !

Un Sherlock Holmes dynamique et original, revisité avec panache ! Je suis curieuse de voir le deuxième volet pour le coup !

Note: pour 2017, Guy Richie nous a concoté sa version… du Roi Arthur

Publicités

4 réflexions au sujet de « Sherlock Holmes de Guy Ritchie (2009) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s