Dvd du week end: Tante Hilda

Aujourd’hui, une nouvelle découverte animation… française, pour une fois ! Et tout en aquarelle ! Tante Hilda a été réalisé en effet par Jacques-Rémy Gired et Benoît Chieux et sorti en 2013. Le film a été tourné au studio Folimage et chez Mélusine Productions.

4f1ca89d1b07d4dc04d5fffc680f933a

Résumé:

« Tante Hilda, amoureuse de la nature, conserve dans son musée végétal des milliers de plantes du monde entier. Beaucoup sont en voie de disparition. Parallèlement, une nouvelle céréale, Attilem, mise au point par des industriels, se cultive avec si peu d’eau, sans engrais, et produit des rendements si prodigieux, qu’elle apparaît comme la solution miracle pour enrayer la faim dans le monde et prendre le relais du pétrole dont les réserves s’épuisent. Mais la catastrophe n’est pas loin… »

Mon avis:

Une jolie fable écologique engagée aux couleurs splendides ! Les dessins du film ont été entièrement réalisés à la main sans le moindre effet 3D, ce qui fait du bien ! 

La commune fictive où se déroule le film, Beaumont-les-Vignes, s’inspire des paysages du sud de la Drôme, région où se trouve le studio de Folimage où il a été réalisé.

Deux sœurs, Hilda et Dolorès, ont suivi des parcours diamétralement opposés.

Hilda, une jeune femme rousse à la silhouette dégingandée, est farouchement écologiste : elle se déplace à bicyclette, se préoccupe constamment de la préservation de l’environnement et a rassemblé un musée végétal où elle conserve toutes sortes de plantes.

Dolorès, elle, est devenue la PDG sans scrupules d’une entreprise multinationale de l’agroalimentaire recherchant le profit à court terme. Grâce à la technologie des OGM, qui consiste à modifier génétiquement les plantes, Dolorès a mis au point une nouvelle céréale, baptisée Attilem, une sorte d’artichaut géant doté de tentacules. Ce nouveau produit, capable de pousser avec très peu d’eau et sans engrais, qui devrait lui rapporter des bénéfices astronomiques. Elle affirme même qu’il pourrait résoudre le problème de la faim dans le monde et remplacer le pétrole comme nouvelle source d’énergie. Mais bientôt, les plantes Attilem commencent à pousser trop vite, hors de tout contrôle

Oscillant entre poésie et débat écologique, cette animation a le mérite de faire réfléchir, ayant même provoqué une certaine polémique.  En effet, elle dénonce les méthodes industrielles à outrance, qui arrivent parfois à corompre même des chercheurs les plus brillants. Et invite à la prudence quant aux OGM.

Une animation fraîche avec des personnages, certes un peu exagérés, mais c’est pour la bonne cause ! J’ai bien aimé pour ma part !

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Dvd du week end: Tante Hilda »

  1. Je viens de regarder la bande annonce, et je trouve les dessins divinement bien réalisés ! Avec tous ces dessins animés en 3D, cela fait du bien de retrouver ce genre de coup de crayon 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s