Le silence de Mélodie

Il y a des livres qui sont comme certains films. Il y a plusieurs catégories:

Il y a les sur-médiatisés: ceux dont les médiats nous rabattent tellement les oreilles, qu’au final, ça nous coupe l’envie.

Les sur-estimés, encensé par le public (ou l’entourage) et qui une fois lu, je reste en mode « heu…tout ça pour ça » ?

Et enfin les sous-estimés, à l’image de ce livre, qui m’a beaucoup touchée !

41x364OgNWL._SX317_BO1,204,203,200_

Résumé:

« Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification. Mais seulement dans ma tête. Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai presque onze ans. »

Mon avis:

Même sans le coup de pub de l’écrivain John Green, ce livre aurait forcément été lu ! Déjà parce que le thème abordé me touche: le handicap lourd. Et ensuite, parce que ce livre m’a fait passer par plein d’émotions diférentes !

Mélodie ne peut ni marcher, ni parler, ni se nourrir normalement. Ce qui, pour nous autres « valides » est une évidence, est pour elle un combat de tous les jours. Mais surtout, Mélodie est en colère. Parce qu’elle comprend les mots, ainsi que le monde autour d’elle, à sa manière, simple et poétique. Elle associe les mots à des couleurs et la musique à des odeurs. Elle a une mémoire photographique et retient chaque image, chaque son…mais ne peut en sortir aucun.

Prisonnière de son corps, elle ne peut communiquer que par de vagues syllabes et parfois, a des crises de colère telles qu’elle les appelle des « irruptions volcaniques ». Imaginez sa frustration !

Pour ses parents aussi, la vie ne leur fait pas de cadeaux: entre les médecins défaitistes, les éducateurs pas toujours adaptés, le regard des autres…Mais ils aiment tendrement leur fille et le père notament, met un point d’honneur à lui parler comme à un adulte. Quant à la mère, elle la comprend au delà des mots.

Ils se battent contre la peur du handicap, mais surtout contre le pessimisme et la pitié des gens dits « normaux ». Et ils sont révoltés par leur condescendance et leur apathie, ne faisant aucun effort pour regarder leur enfant comme une personne. Ça, ça m’a vraiment énervée ! Heureusement, ils sont aidés par Madame V, une des rares voisines à traiter Mélodie comme une enfant normale. Il y a aussi leur chien, Caramel, qui est d’une aide précieuse. Non seulement, il est un compagnon adorable, mais il prévient en cas de chute ou de crise.

Mélodie aura une petite soeur, qui elle, sera parfaitement valide. Mais loin d’en être jalouse, elle en est heureuse, parce qu’elle sait que ses parents ne pourraient pas s’occuper de deux enfants comme elle ! 

Cependant, le vrai changement se situe ailleurs: elle reçoit un ordinateur qui lui permet, pour la première fois, de communiquer par écrit. Avec l’aide de la machine qu’elle nomme Elvira, Mélodie se trouve enfin une voix… et elle en a des choses à dire !!!

Ce livre est une leçon de vie. Sans faux-semblant ni pathos, Sharon M. Draper réussit l’exploit de nous ouvrir au handicap avec justesse et humour. Et sur ses variantes, car tous les handicaps ne sont pas forcément visibles ! C’est peut-être ce qui fait le plus peur, au final. La machine pour communiquer n’est pas sans rappeler le savant Stephen Hawking, dont l’auteur fait aussi référence !

Mais surtout, « le silence de Mélodie » n’est pas un livre triste. Je le qualifierais plutôt de « rageur » parce que j’ai été marquée par la force de Mélodie et de sa famille ! Ils ne baissent jamais les bras face à l’adversité !

Un livre touchant et optimiste qui ne devrait pas être classé jeunesse mais tout public ! Et qui devrait faire partie des classiques à lire !

Publicités

8 réflexions au sujet de « Le silence de Mélodie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s