L’armée des 12 singes (Terry Gilliam)

Parce que ça fait toujours du bien de revoir ses classiques ! L’Armée des douze singes (12 Monkeys en VO) est un film de science-fiction américain réalisé par Terry Gilliam sorti en 1995, librement adapté du court métrage La Jetée, de Chris Marker (1962). 

LArmee-des--Singes_3SJ0NF

Résumé:

Nous sommes en l’an 2035. Les quelques milliers d’habitants qui restent sur notre planète sont contraints de vivre sous terre. La surface du globe est devenue inhabitable à la suite d’un virus ayant décimé 99% de la population. Les survivants mettent tous leurs espoirs dans un voyage à travers le temps pour découvrir les causes de la catastrophe et la prévenir. C’est James Cole, hanté depuis des années par une image incompréhensible, qui est désigné pour cette mission.

 

Mon avis:

Même s’il a vieilli visuellement, j’ai pris plaisir à revoir ce film d’anticipation ! Le thème est fort, très sombre, et l’histoire déconcertante. Elle traite du temps, de la folie humaine, et de notre perception du monde. J’ai été bluffée par Bruce Willis, qui réussi l’exploît d’interpréter un personnage imprévisible: à la fois dur, violent et extrêmement torturé psychologiquement. On est loin de ses rôles bad ass habituels. C’est cette sensibilité qui m’a le plus intéressée.

Madeleine Stowe, joue une psychiâtre enlevée par notre anti-héro. C’est elle qui apporte de la stabilité au héro, mais aussi à l’histoire elle-même. De plus, sa beauté éthérée, presque angélique donne une note plus douce plus humaine.

Enfin, Brad Pitt y tient un rôle plus modeste mais on ne peut plus impressionnant ! Son personnage hystérique est vraiment flippant ! L’acteur a d’ailleurs passé quelques semaines dans le service psychiatrique de l’hôpital de l’Université Temple de Philadelphie pour préparer son rôle. Et ce fut payant, puisqu’il a reçu un Golden Globe pour le meilleur second rôle. 

Il y a de nombreuses références dans ce film: Son titre, par exemple est inspiré du roman de Lyman Frank Baum le Magicien d’Oz dans lequel le magicien persuade douze singes de le servir comme soldats. Le film des Marx Brothers « Monnaie de singe », est diffusé à l’hôpital psychiatrique; Le film « Sueurs Froides », qui passe dans scène de cinéma, et « La Jetée », un film d’anticipation des années 60, dont s’est inspiré tout le film ! 

L’univers du film est brouillon, donne volontairement le tournis, à l’image de la confusion du personnage principal. Mais j’ai surtout été bluffée par la fin…pas spécialement innattendue mais que j’ai trouvée symbolique et terrifiante, par son pessimisme et son amertume.

Un film déroutant et glaçant, qui fouille les tréfonds de l’âme. Je n’ai jamais vu la nouvelle adaptation série: j’avoue avoir peur du résultat, par raport à un film aussi culte ! 

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’armée des 12 singes (Terry Gilliam) »

  1. Il y a une série qui s’inspire de ce film ! 🙂 Je la regarde actuellement, et j’adore. A l’image du film, ça va dans tous les sens mais j’aime beaucoup l’idée de départ, les thèmes abordés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s