Séance ciné: Zootopie

Pour cette fin de cemaine, j’ai profité d’un vendredi après-midi particulièrement pluvieux pour me faire une petite séance ciné: Zootopie de Byron Howard et Rich Moore (de qui on doit Raiponce !)

ZOOTOPIE

Résumé:

Zootopie est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque…

 

Mon avis:

C’était couru d’avance : j’ai adoré ! Zootopie est une petite cure de bonne humeur qui épingle avec justesse nos petits travers humains !  

Nous y suivons les aventures de Judy Hopps, une jeune lapine campagnarde qui rêve d’un monde meilleur: pour ça, elle est bien décidée à devenir policière !  Ayant grandi auprès de parents aimants mais angoissés, elle devra faire preuve de courage et de ténacité pour leur prouver qu’on n’est pas obligés de suivre un chemin tracé d’avance. Dès le début, elle en bave: dans sa campagne, où elle se fait huer par ses camarades; dans son école de police, où elle peine à suivre les entraînements; et dans sa brigade, où elle se coltine les contraventions au lieu de suivre des enquêtes.

Mais qu’à cela ne tienne ! Aidée de Nick Wilde, un renard arnaqueur et trafiquant de …glaces à la framboise, elle enquête sur l’affaire en cours qui stagne depuis des semaines: des habitants de Zootopies sont portés disparus et redeviennent sauvages pour une raison inconnue…

J’ai trouvé l’intrigue très intelligente et bien aboutie, avec une réflexion sur l’évolution animale, son instinct primitif, le combat proie/prédateur…et les préjugés des uns sur les autres.  Cette morale m’a rappelé les fables de La Fontaine mais dans un contexte beaucoup plus moderne !

C’est aussi une jolie histoire d’amitié entre deux animaux supposés se détester dans la nature: un renard et un lapin.  Judy est pleine de peps, de courage et d’une naïveté désarmante qui la rend juste craquante ! Quant à Nick, c’est un renard ironique et charmeur qui sait rester loyal derrière ses sarcasmes et coups fourrés. J’ai adoré leur équipe, assez complémentaire. 

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants: Le chef de brigade, un taureau blasé et bourru. Un léopard grassouillet et tout guilleret en guise d’agent d’acueil. Et, (le meilleur moment du film !), les postiers qui vont à deux à l’heure et pour cause: ce sont des paresseux ! 

Le graphisme est génial, coloré sans être criard, joyeux sans être niais. Même si on a plus l’impression de voir des marionnettes que de vrais animaux ! L’humour est léger, sans jamais tomber dans le bâteau ou le ridicule. 

La meilleure animation que j’ai pu voir depuis Légo Aventure: c’est drôle autant que ça fait réfléchir !

Publicités

9 réflexions au sujet de « Séance ciné: Zootopie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s