La Traversée du temps

Aujourd’hui, un très joli animé japonais sur le thème du voyage dans le temps !18777971.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Résumé:

Makoto est une jeune lycéenne comme les autres, un peu garçon manqué, pas trop intéressée par l’école et absolument pas concernée par le temps qui passe ! Jusqu’au jour où elle reçoit un don particulier : celui de pouvoir traverser le temps. Améliorer ses notes, aider des idylles naissantes, manger à répétition ses plats préférés, tout devient alors possible pour Makoto. Mais influer sur le cours des choses est un don parfois bien dangereux, surtout lorsqu’il faut apprendre à vivre sans !

Mon avis:

Si on est loin d’ateindre la poésie des Enfants Loups, c’est avec plaisir que je me suis plongée dans ce deuxième animé réalisé par Mamoru Hosoda.

Makoto, une dynamique lycéenne pleine de maladresse et de bonne humeur aime passer du temps avec ses deux amis: Chiaki et Kousuke. En classe, en se rendant dans sa salle de chimie, elle tombe sur un minuscule objet qui lui fera vivre une expérience étonnante: un bond dans le temps.

D’abord troublée, elle en parle sa tante, une restauratrice de tableau qui est aussi une sorcière. Puis, un peu à la manière d’un sportif, elle s’entraine à faire d’autres sauts temporels pour des petits plaisirs: taquiner ses potes en arrivant enfin à l’heure en cours, aider une de ses camarades à se déclarer à Kousouke, ou encore retourner à la veille pour manger son plat préféré…

Cependant, il y a toujours un revers à la médaille: changer un événement a forcément des répercussions ! Elle oubliera aussi que la vie réserve beaucoup de surprises. J’ai particulièrement apprécié l’évolution de Chiaki, qui cache bien son jeu derrière son air rieur !

J’ai beaucoup aimé l’ambiance joyeuse et très dynamique de cet animé. Le trio de personnages est certes basique: un élève sérieux, un cancre et une élève moyenne. Leur complicité est cependant assez touchante, et ne tombe pas dans le sempiternel trio amoureux, ce que j’ai apprécié. Les dessins sont un peu naïfs mais très expressifs et lumineux.  La fin, comme toutes les fins japonaise n’exclue pas un brin de mélancolie, mêllée d’une touche d’espoir.

Une animation fraîche et pétillante qui aborde le voyage dans le temps d’une manière fun et tendre !

Publicités

4 réflexions au sujet de « La Traversée du temps »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s