Silence (Benoît Séverac)

Une fois de plus, une jolie découverte des éditions Syros qui aborde un thème cher à mon coeur: la surdité. Ce roman de Benoît Séverac explore le sujet d’une façon originale !

9782748511420

Rénumé:

Jules revient peu à peu à lui dans la chambre d’hôpital où il est soigné. Il n’entend plus. Les vertiges et les maux de tête qu’il ressent l’empêchent de réaliser tout ce que cela implique. Il se souvient d’avoir avalé deux cachets d’ecstasy coup sur coup pour impressionner une fille. Après, plus rien. Il n’a pas la moindre idée de ce qui lui est arrivé.

Mon avis:

Comme vous le savez, le handicap et la surdité en particulier est un sujet qui me touche beaucoup. Il n’est pas toujours facile de trouver des ouvrages (vrai ou fictif) sur ce thème. Aussi, ce livre est une petite trouvaille!

Jules, un adolescent de 15 ans se réveille dans un lit d’hôpital. Il revient de loin car il a eu un accident. Mais la séquelle est grave: il a perdu l’audition ! Dans le silence qui fera désormais partie de son quotidien, il reconstitue, petit à petit ce qui lui est arrivé. Et ce n’est pas joli joli: il s’est rendu à une fête à l’insu de ses parents. Voulant impressionner sa copine, il commet une grosse, grosse bêtise: il prend de l’extasy… Pris dans son délire, on le retrouve évanoui à côté d’une enseinte. Soigné d’urgence, il sombre dans un coma qui lui fait perdre l’ouie. 

L’histoire raconte comment le jeune homme doit faire face aux conséquences : à ses parents, son handicap, ses amis, mais aussi la police qui enquête sur un trafic de stupéfiant dont il a été victime. Et Jules est terrifié car ses amis sont concernés. Des délinquants leurs tournent autours, menaçant leur vie.

J’ai aimé l’évolution de Jules, qui prend conscience que rien n’est jamais acquis et qui oscille entre doute et colère, peur et tristesse. Il doit prendre de nouvelles habitudes, de nouveaux repères et finit par se rapprocher de sa famille. Il est aussi aidé par le personnel soignant de l’hôpital, notament un certain Damien, un infirmier sensible et pédagogue qui va énormément le soutenir, dans tous les sens du terme ! 

Sa relation avec la police est, elle, beaucoup plus houleuse. Les interrogatoires sont musclés et leur collaboration avec les parents de Jules est assez perturbante. Alliés ou ennemis ? Sans parler de ses amis qui agissent bizarrement. Camille, la fille qu’il voulait impressionner l’ignore totalement et c’est peut-être ce qui lui fait le plus mal.

L’intrigue policière est basique mais reste efficace. Pas de grosse surprise. L’auteur compense cependant avec des dialogues cinglants et des personnages attachants malgré leurs contradictions.

C’est la première fois que je découvre un personnage devenu sourd et non qui est né ainsi. Et c’est une réflexion intelligente et terrifiante. Que feriez-vous si vous perdiez l’audition du jour au lendemain ? 

Un livre étonnant et original, qui change des livres jeunesse habituels. Il y a une suite que j’ai bien l’intention de lire: Le garçon de l’intérieur ! Autant dire qu’il est déjà dans ma PAL !

Publicités

8 réflexions au sujet de « Silence (Benoît Séverac) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s