Challenge Cold Winter (2): Le Cas Jack Spark saison 3: Hiver nucléaire

Enfin, après de nombreuses découvertes littéraires, j’ai pris le temps de lire le troisième tome du cas Jack Spark: Hiver nucléaire !

product_9782070663361_244x0

Résumé

La fin du monde est arrivée : le ciel n’est plus qu’un immense nuage de cendres, la planète un désert gelé.

Alors que les envahisseurs ont résolu d’exterminer jusqu’au dernier survivant, Jack Spark n’a qu’un but : unir la résistance. Pour y parvenir, devra-t-il sacrifier son amour pour Sinead et tout ce qu’il reste d’humain en lui ?

Mon avis:

De loin le plus sombre volet de la saga, Hiver nucléaire met en place la lutte finale entre les Humains et les Xénotrons, une race extra-terrestre ayant combattu les Fés, il y a des décennies . 

L’histoire commence dans une ambiance glaciaire apocalyptique des plus inquiétantes ! Entre fantastique, médiéval et dystopie, Victor Dixen nous plonge dans une Terre envahie de toute part par les Xénotrons, bien décidés à exterminer l’Humanité en leur vidant de leur Flux, c’est à dire leur énergie vitale.

Leur arrivée par le biais d’un astéroïde provoquera sur Terre ce terrible Hiver Nucléaire, noyant le ciel de nuages nocifs et provoquant la panique… Il transformera ses victimes en mort-vivants, les Nécrosés. Par eux, l’auteur revisite avec brio le mythe du zombie, loin des clichés habituels.

C’est sans compter Jack et ses amis, qui, bien que séparés, résistent, chacun à leur façon. L’humanité doit lutter pour survivre, contre la rudesse du climat, le manque de nourriture, mais avant tout contre elle-même. Il sera en effet bien plus difficile pour Jack de convaincre les humains de combattre l’ennemi d’un même front, plutôt que faire face à Krampus et ses sbires…Et surtout le véritable « Méchant »: le padre Da Silva, un prêtre corrompu par le pouvoir et qui jubile de voir la population paniquer. Son cynisme et son absence de scrupule est plus dangereux que les extra-terrestres venu envahir la Terre. 

Chaque personnage mène son propre combat, avec ses moyens, ses alliés et ses ennemis. L’alternance des points de vues permet de mieux se rendre compte et apprécier leur évolution. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils en bavent, humains ou Fés.

Josh se découvre un « pouvoir »: le Trouble Don, qui lui permet de voir des êtres surnaturels, ce qui fait de lui un Exorciste. Kassandra, l’une des filles de Krampus, se rallie à Jack Spark suite à la trahison de son père. C’est l’une des belles surprises du livre car elle m’était plutôt antipathique, au départ.

Sinead a été transformée en vampire par Krampus pour mieux la manipuler. Son frère Kévin, a été torturé.  Bref chacun lutte pour sa survie, assume ses choix et ses convictions. Ça me rappelle d’ailleurs une citation du livre qui pour moi résume parfaitement ce point de vue:

« Au fond, la seule chose que nous choisissons vraiment, la seule chose sur laquelle nous serons jugés, ce sont nos combats. »

J’ai aimé connaître l’histoire des autres personnages ! Jack Spark est plus en retrait, mais ça ne m’a pas dérangée. Par contre, le fait que ses « parents » humains ont complètement déserté l’histoire depuis le premier tome, ça oui ! J’aurais tellement voulu des « retrouvailles » et surtout des explications entre eux ! Ils lui ont menti sur ses origines pendant 15 ans quand même !

L’ambiance apocalyptique mondiale est bien plantée, que ce soit dans les décors glaciaires ou le comportement des gens: Les gouvernements dépassés, le peuple en panique, l’Armée mobilisée pour combattre un ennemi invisible… L’aspect politique et religieux est également assez glaçant et intéressant: Le Vatican a une grande place dans l’histoire, ainsi que les exorcistes pour qui l‘Hiver Nucléaire n’est rien d’autre que l’Apocalypse.

J’ai aimé la réflexion sur la soif de pouvoir sous toute ses formes, que ce soit Krampus avide de Flux humain, qui en a oublié les siens et que tous les Fés ne partagent pas forcément ses opinions. Les gouvernements humains qui protègent leur argent mais n’hésitent pas à torturer des enfants. Et surtout Da Silva pour sa folie de dictateur religieux qui est prêt à massacrer Humains et Fés sans distinction et devenir Dieu, rien que ça ! Ce passage est une vraie claque et une vision très réaliste de tous les dictateurs, religieux ou non: des gens aveuglés par leur cupidité qui ne voient pas plus loin qu’eux-même…

Ce troisième tome se termine avec une jolie note d’espoir comme je les aime. Pour le coup, je ne sais pas à quoi m’attendre pour le dernier tome: Printemps Humain. Peut être un livre à part comme Extra de la saga Uglies ! J’espère que je ne serais pas autant déçue que pour ce dernier !

Bref, si vous aimez les dystopies, les contes de fées, les légendes du Roi Arthur et les extraterrestres.. cette saga pourrait vous plaire ! Le mélange des genres n’est pas parfait mais a le mérite d’être original ! 

12208433_10206231007629067_8220008895045770191_n

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Challenge Cold Winter (2): Le Cas Jack Spark saison 3: Hiver nucléaire »

  1. J’ai ne l’ai lu que quelques mots piochés au hasard dans ta chronique pour ne pas me spoiler mais je suis heureuse de voir que ce dernier tome t’a plu! Je vais essayer de finir cette trilogie cette année: j’avais eu une vraie bonne surprise avec le premier tome alors ce serait dommage de ne pas continuer l’aventure 🙂

  2. J’ai du « freiner » mon écriture pour pas spolier ^_^
    En tout cas j’espère que tu aimera ! Ça change des sagas habituelles, ni entièrement science-fiction ni entièrement fantasy! C’est un bon mix des deux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s