Challenge Cold Winter: L’appel de la forêt (Jack London)

Et voici ma participation au Challenge Cold Winter avec un joli classique ! 

 

f0ec9e270db5bcc98df52deb47e7b841Résumé

« Loin d’avoir une « vie de chien », Buck coule une existence heureuse dans la famille du juge Miller. Grâce à son autorité naturelle, sa beauté, son intelligence et sa force, il règne en monarque absolu sur tous les autres animaux du domaine.
Mais tout bascule un jour où, victime de la traîtrise d’un homme, il se retrouve vendu à un conducteur de traîneau dans le Grand Nord américain. Finie la vie d’aristocrate blasé, Buck va devoir affronter son destin dans un univers glacial et sans pitié, où chaque faute, chaque erreur est sévèrement sanctionnée. Saura-t-il survivre dans ce monde cruel où règne la loi du plus fort ? Qu’adviendra-t-il de cet admirable chien le jour où il découvrira, d’abord avec amertume, puis avec un plaisir trouble et instinctif, le goût du sang ? »

Mon avis

Ça faisait longtemps que je n’avais pas relu ce classique et j’avais oublié à quel point ce livre était dur. Pas dans le sens du style d’écriture mais par l’émotion qu’il dégage.

Ce roman relate comment un chien domestique, Buck, est vendu comme chien de traîneau à l’époque de la ruée vers l’or.

Confronté à une vie rude, Buck doit trouver la force de survivre et s’adapter au froid de l’Alaska et du Yukon : devant s’imposer aux autres chiens de la meute, il apprend à voler de la viande ainsi qu’à se battre. Il apprend que les hommes ne sont pas tous de gentils maîtres et peuvent se montrer cruels et sans aucune pitié. Il apprend la rivalité avec les autres chiens, l’importance d’avoir un territoire. 

Il est vendu souvent, jusqu’à ce qu’il devienne le chien d’un maître respectable: John Thornton. Là, le chien découvre ce qu’est véritablement l’attachement à son maître. C’est très certainement le passage qui ma le plus émue car enfin, Buck reçoit l’affection et la tendresse qu’il mérite après toutes ces épreuves.

Mais ce bonheur sera de courte durée. Suite à un drame, Buck deviendra définitivement un loup sauvage, créera sa propre meute, loin des hommes cupides…

Un livre triste et émouvant, sur la loi du plus fort, l’instinct de survie, et ce combat de chaque jour pour trouver sa place. Un beau classique, que je devrais relire plus souvent !

12208433_10206231007629067_8220008895045770191_n

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Challenge Cold Winter: L’appel de la forêt (Jack London) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s