DVD du Week-end: Les Enfants Loups

Je continue mon exploration des animés avec « Les enfants Loups » de Mamoru Hosoda. 

57939eafe53e65d900b036df8f911927

Résumé:

« Hana et ses deux enfants, Ame et Yuki, vivent discrètement dans un coin tranquille de la ville. Leur vie est simple et joyeuse, mais ils cachent un secret : leur père est un homme-loup. Quand celui-ci disparaît brutalement, Hana décide de quitter la ville pour élever ses enfants à l’abri des regards. Ils emménagent dans un village proche d’une forêt luxuriante… »

Mon avis:

Là encore, une vraie petite perle ! Ce qui commence comme un vague remake de la Belle et la Bête, devient une ode à la vie de famille. Nous suivons donc Hana, une jeune étudiante qui tombe amoureuse d’un homme-loup. Leur histoire est toute douce et mignonne. Jusqu’au jour où celui-ci disparaît. Peinant à joindre les deux bouts malgré son travail et les économies de son compagnon, elle doit aussi gérer la double nature de ses enfants, à la fois humains et louveteaux, ce qui complique les choses quand on vit en appartement en ville…

Aussi, Hana décide de partir vivre dans un village isolé dans la montagne près d’une magnifique forêt où Ame et Yuki pourront jouer librement. Elle devra remettre en état une vieille maison délabrée, faire face à la méfiance des villageois, faire des kilomètres pour trouver un supermarché, galérer pour cultiver ses légumes dans une terre hostile. Mais Hana n’abandonne pas et se bat becs et ongles pour sa nouvelle vie.

De leur côté, Ame et Yuki grandissent et c’est là que ça se complique. Quand Yuki s’humanise de plus en plus et doit contrôler son côté louve pour ne pas blesser ses camarades, Ame lui, préfère la forêt, où il s’est trouvé un « maître » qui lui apprend à chasser et se repérer dans cette nature aussi belle que sauvage. Parce qu’ils sont à la fois humains et loups, ils ont le choix entre ces deux styles de vie. Ame ne comprend pas que sa soeur délaisse sa part animale. Et Yuki ne comprend pas qu’il délaisse sa part humaine…

Et Hana, tiraillée, déboussolée se retrouve face au choix terrible de laisser ses enfants devenir adultes et faire leur propre vie, loin d’elle en tant qu’humain ou loup. J’ai été très touchée par cette mère courage, qui ne se plaint jamais, et profite de plaisirs tout simples: un repas chaud, courir dans la neige avec ses enfants, cueillir des fleurs…

Une merveilleuse histoire, belle et mélancolique aux couleurs douces et aux personnages attachants. 

 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « DVD du Week-end: Les Enfants Loups »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s