Voyage d’une parisienne à Lhassa

Comme vous le savez, un de mes modèles féminin est l’exploratrice et orientaliste française Alexandra David Néel, dont j’ai lu l’ouvrage « Voyage d’une Parisienne à Lhassa ». Je n’en avais jamais fait la chronique, alors je répare cette erreur !

9782266182768

Résumé:

1924. Pour la première fois, une femme étrangère réussit à entrer dans Lhassa, capitale interdite du Tibet ! Huit mois auront été nécessaires à Alexandra David-Néel pour relever ce défi extraordinaire ! Huit mois d’un long périple à travers les immenses solitudes du  « pays des Neiges »Huit mois d’une vie rude et dangereuse sous l’apparence d’une mendiante tibétaine ! À une époque ou personne ne parle de « raid », et encore moins quand il s’agit d’une femme, c’est un magnifique exploit et une aventure exceptionnelle que nous décrit ici l’auteur ! Elle y ajoute sa propre quête spirituelle, et ce regard fasciné qu’elle porte sur la civilisation tibétaine.

Mon avis:

Si vous ne connaissez pas cette légende humaine de l’exploration et de spiritualité, c’est LE livre à posséder ! Alexandra David-Néel, c’était une volonté, une soif de connaissance et de nouveau horizons. Voyageuse infatigable et intrépide, elle n’avait cependant rien d’une illuminée, bien au contraire: déguisée en mendiante pour ne pas éveiller les soupçons, elle bravera le froid, l’angoisse, la faim, les bandits, les militaires … et surtout le risque d’être reconnue à tout moment  ! Car à l’époque, Lhassa était interdite aux Occidentaux. 

Cette femme était d’une force (physique, mentale et spirituelle) absolument impressionnante ! Même dans les pires situations, elle trouvait toujours le moyen de la retourner à son avantage, aidée par son fils adoptif. Son humilité aussi était admirable ! D’ailleurs cette marche était plus qu’un pèlerinage ; un hommage à une culture qu’elle aime, respecte et admire.  

Ce livre peut se lire autant comme une quête spirituelle qu’un roman d’aventure ! Et c’est d’autant plus passionnant que tout est vrai !

original-598859-779

Il y a eu aussi un film : « J’irai au pays des neiges » avec la charismatique Dominique Blanc (que j’avais déjà adorée dans L’allée de roi !) dans le rôle de cette grande dame !

Bref, un personnage historique hors du commun ! Surtout à notre époque, où la marche est ultra-équipée, ultra-sponsorisée et où le pèlerinage est devenu un phénomène de mode comme un autre. Là, il y a une autentique démarche spirituelle ! 

Un livre à découvrir, pour les rêveurs de grands espaces, autant que pour les philosophes !

Publicités

6 réflexions au sujet de « Voyage d’une parisienne à Lhassa »

  1. Une femme impressionnante que j’aimerais bien rencontrée à travers son livre ! Autant de volonté, c’est assez époustouflant. En lisant ta chronique, je comprends à quel point il y a de quoi être admiratif/ve !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s