Troisième humanité tome 2: Les Micro-Humains

3eHvol2_600_

Résumé:

« Demain, l’espèce sera Plus petite Plus féminine Plus résistante Plus solidaire… A l’ère de la 3e Humanité, Que restera-t-il de nous ? Composée de chercheurs et de militaires, la société française Pygmée Prod commercialise les services d’une nouvelle race d’humains créée de toute pièce : les Emachs, des femmes et des hommes ne dépassant pas 17 cm. Ces êtres réduits servent sur la planète entière à diverses tâches : leur petite taille et la minutie de leurs gestes font des merveilles ; certains se sont même illustrés dans des actes héroïques. Tout pourrait continuer ainsi, si un fait divers sordide ne venait tout bouleverser. En Autriche, un adolescent se filme en train de torturer trois de ces Emachs. Sur internet, la vidéo fait un buzz. Le Dr Wells, à l’origine du projet, prend alors conscience que ses créatures ne sont pas considérées comme des êtres humains. Il milite activement pour que les grands de ce monde changent leur point de vue sur ces minis humains et leur donnent des droits. De leur coté, les Emachs prennent le maquis et entrent en résistance… »

Mon avis

Lentement, mais sûrement, je continue l’aventure ! Un an après les événements narrés dans Troisième Humanité, les humains de taille réduite, appelés Emachs, sont acceptées dans le monde. Leurs créateurs, David Wells, Aurore Kammerer, Natalia Ovitz, Nuç’xia et Penthésilée, gèrent la nouvelle population en louant les services des Emachs pour des interventions diverses nécessitant un travail de haute précision. Cependant, une affaire va poser la question du statut juridique et biologique de cette nouvelle espèce : est-ce une simple nouvelle race animale ou une véritable nouvelle humanité ?

Un débat houleux et controversé fait rage parmi les humains. Certains n’y voient qu’un ridicule cloporte technologique. D’autres comme une arme providentielle et discrète pour les trafics en tout genre…  Et ce, d’autant plus que les Micro-humains sont immunisés contre les radiations nucléaires ! Et leurs créateurs qui les voient comme la génération d’après, ce qui constitue un avenir tout tracés..  Comme tout peuple qui évolue, les Emachs veulent décider par elles- mêmes, loin de leurs Géants-créateurs. Seule 109, une des leurs, cherche à comprendre cette race de géants qui les ont créée…

Parallèlement, on suit les autres « candidats » au changement du monde: notamment le projet « Papillon des Étoiles » dont le livre existe réellement ! C’est une des particularité de Werber, croiser d’autres de ses oeuvres dans ses histoires. Il en fait un peu trop d’ailleurs et ces divagations, en plus des extraits historiques issus d’autres de ses livres, loin de rythmer le récit, le plombe davantage.

De son côté, la Terre, observe, calcule, ressent comme une vraie personne et ça, c’est vraiment ma partie préférée de ce roman ! Elle nous fait prendre conscience du mal qu’on lui fait subir en la maltraitant constamment. Mais aussi du danger de la surpopulation et de l’épuisement de nos ressources naturelles…

Un livre engagé donc, qui se lit non sans mal au vu de toutes les informations que l’auteur nous donne. Ça donne le vertige par moment ! J’avoue que je préfère quand Werber écrit des nouvelles ! C’est plus digeste ! 

 

 

 

 

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Troisième humanité tome 2: Les Micro-Humains »

  1. Il faut vraiment que je lise cette suite 🙂 même s’il y a parfois trop d’éléments, j’aime beaucoup le premier tome, les questions qu’il amène, et j’ai envie d’avoir des réponses en lisant ce deuxième tome, de savoir ce qu’il se passe ensuite.
    L’idée de départ de cette trilogie est, je trouve, géniale 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s