Un papillon dans la peau

Je suis de plus en plus fan des éditions Scripto et Pole Fiction, qui me font découvrir de vraies petites perles Young Adult ! Voici mon dernier coup de coeur: Un papillon dans la peau de Virginie Lou

product_9782070539475_244x0

Présentation de l’éditeur: 

« Une amitié soudaine et bouleversante entre deux adolescents, Omar et Alexandre; leur cavale éperdue pour échapper au père dAlexandre, brutal et autoritaire; les premières déceptions, la douleur de la perte, la torture de l’absence… Sous la forme d’une longue lettre déchirante, Omar raconte le destin d’Alexandre, un destin à la Rimbaud, fulgurant, imprévisible. Car la cavale a une fin et Alexandre disparaît, peut-être pour toujours. Que reste-t-il à Omar? Des souvenirs, des images, des questions, le sentiment de n’être à sa place nulle part. Il passe le bac dans dix mois, il se sent vieux, il vient de vivre, sans le savoir peut-être, son plus grand amour. »

Mon avis:

J’ai d’abord craqué sur le titre, poétique et intriguant. Quant à l’histoire: WOW. Court, mais intense ! 

Ce livre m’a fait penser à Respire d’Anne-Sophie Brasme. Beaucoup plus que Le petit sommeil L’histoire est écrite sous la forme d’une lettre à la mère adoptive d’Alexandre. Omar y fait part de son désarroi et de son désespoir face à la disparition de son ami. Il est dépressif, ne croit plus en rien et ne veut voir personne…

Plus que l’influence dAlexandre sur Omar, il s’agit d’une histoire d’amitié passionnelle et trouble. Dès le premier regard, Omar est subjugué par Alexandre: son accent, sa dégaine, son tatouage en forme de papillon, ses histoires… Il veut tout savoir de lui, peut l’écouter pendant des heures. Quand il parle de son ami, Omar devient lyrique, enflammé. J’ai eu l’impression de lire une pièce dramatique à la Shakespeare !

D’ailleurs, Alexandre est justement fan de littérature classique et d’Arthur Rimbaud, le poète maudit. C’est un jeune homme étrange, anti-conformiste, dont il est difficile de savoir ce qu’il pense. Et ce constat change aussi le comportement dOmar, prêt à tout pour acquérir l’attention dAlexandre. Même à la fugue. Même rencontrer son père, lui, dont le sien est toujours en voyage. Mais le choc va être rude, et la cavale va prendre une tournure dramatique. La fin est très frustrante car on ne sait pas ce qu’Alexandre est devenu. On reste sur notre faim, aussi frustré et perdu que le héro.

Un beau roman contemporain, qui pose beaucoup de questions sur l’amitié, la famille et les relations humaines en général.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Un papillon dans la peau »

  1. Et un autre livre que je note 😀 ! Le titre est très bien choisi, il suscite la curiosité. Du coup, j’ai bien envie de lire cette lettre écrite par Omar. Ta chronique donne également très envie d’ouvrir cet ouvrage, elle va à l’essentiel sans trop en dire. Après l’avoir lue, la petite curieuse que je suis aimerait bien découvrir ses mots qu’Omar utilise pour parler de son ami Alexandre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s