L’Alchimiste

Ça faisait un petit moment que je louchais sur ce livre sans oser le prendre. Et puis allez savoir pourquoi, un jour, j’ai arrêté de réfléchir ! Je l’ai vu, je l’ai acheté sans même lire le résumé, juste à la vue de cette belle couverture qui invite à la sérénité…

b83fa822f3075788b1fce1d31f04b918

Résumé:

« Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides.
Lorsqu’il rencontre l’Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve. »

Mon avis:

À mi-chemin entre le conte et la quête initiatique, ce livre raconte donc l’histoire d’un berger qui part à la recherche d’un trésor.

Tout commence par un rêve tenace, qui le trouble beaucoup: il se voit dans le désert avec un enfant qui lui montre les Pyramides au pied desquelles serait enfoui un trésor. Consultant une voyante, celle-ci lui dit qu’un enfant est un symbole de Vérité, et que donc, il doit partir.

Lors de ce voyage qui le conduira dAndalousie aux Pyramides d’Égypte, en passant par Tanger et le désert du Sahara, il découvrira sa « légende personnelle » grâce à l’aide d’un roi et d’un alchimiste.

Cette légende personnelle est le projet particulier et favorable dont nous sommes tous porteurs et dont l’accomplissement dépend de notre capacité à retrouver nos envies profondes : « Si vous écoutez votre cœur, vous savez précisément ce que vous avez à faire sur terre. Enfant, nous avons tous su. Mais parce que nous avons peur d’être désappointé, peur de ne pas réussir à réaliser notre rêve, nous n’écoutons plus notre cœur. Ceci dit, il est normal de nous éloigner à un moment ou à un autre de notre « Légende Personnelle ». Ce n’est pas grave car, à plusieurs reprises, la vie nous donne la possibilité de recoller à cette trajectoire idéale.

Une écriture simple, parfois même un peu simpliste, qui raconte le « chemin de foi » d’un berger, qui préfère lire le ciel que les livres… Christianisme, Judaïsme et Islam se croisent, comme des chats prudents. J’ai aimé le fait que l’auteur tente de rapprocher ces religions, montrant leurs points communs plutôt que leurs différences…

J’aurais cependant aimé que le thème de l’Alchimie soit plus élaboré. Ce sujet est à peine survolé, ce que j’ai trouvé dommage. En outre le thème de l’amour est abordé avec tellement de mièvrerie que j’ai trouvé qu’il donnait préjudice au livre. La relation entre Santiago et l’Alchimiste est beaucoup plus profonde et intense!

Un livre qui aborde beaucoup de thèmes donc, mais de manière trop archaïque ! Agréable et original, mais ce n’est pas un coup de coeur !

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’Alchimiste »

  1. J’avais été très déçue aussi ! Pareil, j’aurais aimé voir plus d’alchimie… J’ai trouvé l’histoire d’amour mièvre et d’autant plus détestable que la légende personnelle de la jeune fille, c’est le gars lui même !! Elle le croise une fois et hop ! C’est le but ultime de sa vie u__u
    Pour moi ce roman est mignon, sous certains aspects (le côte croit en tes rêêêêêves…) mais débordant de clichés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s