DVD du week-end: Un monstre à Paris

45070d1c7885798af526676ca434f4f7

Un monstre à Paris est un long métrage d’animation français réalisé par Bibo Bergeron, sorti en France le 12 octobre 2011.

L’intrigue se déroule à Paris durant la crue de la Seine de 1910. Émile, un timide projectionniste de cinéma, se passionne pour le tournage de films, et est amoureux de sa collaboratrice, Maud, à qui il n’ose cependant avouer ses sentiments. Émile a pour ami Raoul, un livreur et inventeur exubérant, qui se déplace dans un tacot bardé de bricolages improbables et surnommé Catherine. Raoul a pour amie d’enfance Lucille, une chanteuse de cabaret qui se produit à « L’Oiseau rare ». Lucille a du succès et sa tante fait tout pour la pousser dans les bras du préfet de police Maynott, homme riche et puissant, mais dévoré par l’orgueil et l’ambition.

Un soir, Raoul, accompagné par Émile, va faire une livraison dans la serre du Jardin des Plantes. En l’absence du professeur qui y travaille, l’endroit est gardé par son adjoint, un singe savant nommé Charles. Ravi de cette occasion de fouiner dans le laboratoire du professeur, Raoul déclenche des incidents étranges : une mixture donne à Charles une voix de chanteur d’opéra, un engrais instable fait pousser en un clin d’œil un tournesol géant sous la caméra d’Émile. Mais une explosion se produit soudain. Tout le monde en sort indemne, mais Émile est persuadé d’avoir entrevu une créature monstrueuse. Quelques jours après, en lisant les témoignages terrifiés rapportés par les journaux, les deux amis comprennent avec effroi que la créature existe bien, et qu’ils sont responsables de son apparition.

Le préfet Maynott confie l’enquête au policier Pâté, mais entretient à dessein la peur au sein de la population afin de se mettre en avant comme un homme providentiel et de remporter les prochaines élections municipales. Dans le même temps, il tente vainement de séduire Lucille.

Lucille, de son côté, cherche sans succès un nouveau musicien pour l’assister. Un soir, elle refuse la candidature d’Albert, qui est serveur à « L’Oiseau rare ». Albert, sortant par la porte de derrière, entrevoit le monstre et tente de se réfugier de nouveau à l’intérieur du cabaret, puis s’enfuit terrifié. Lucille, en lui ouvrant la porte, voit le monstre dissimulé par un manteau et un chapeau abandonnés par un passant horrifié. En apercevant sa véritable apparence, Lucille a d’abord une réaction d’horreur ; puis elle entend le monstre chanter et se rend compte non seulement qu’il n’est pas dangereux mais aussi qu’il possède une voix extraordinaire. Elle accueille alors dans sa loge le monstre, et le baptise Francœur, du nom de la rue où elle l’a trouvé. Francœur n’est autre qu’une puce que l’engrais instable du laboratoire a fait grandir jusqu’à une taille humaine. Le « monstre » se retrouve par hasard sur scène au moment du numéro de Lucille, mais il se révèle être un chanteur et un musicien extraordinaire et le duo remporte un succès éclatant.

Une bien jolie fable, colorée et pleine d’entrain ! Vanessa Paradis donne son joli brin de voix à la chanteuse Lucille, apportant peps et fraîcheur au personnage. Francoeur, le « monstre » est incarné par Mathieu Chédid; il y a d’ailleurs un joli clin d’oeil à son nom de scène (M) lors de son essayage de costume ! Quant à Raoul, c’est Gad Elmaleh qui lui donne sa voix. J’ai bien aimé ce personnage, assez maladroit derrière son côté frimeur !

Si le graphisme des personnages aurait pu être plus travaillé, j’ai en revanche adoré les décor: un Paris de carte postale vintage, très sympa ! L’histoire est au final touchante, avec beaucoup d’humour (le clin d’oeil à Bourvil m’a particulièrement fait rire !)

Bref, une animation toute mignonne, certes pas de nöel, mais bien divertissante ! À voir en famille !

Publicités

3 réflexions au sujet de « DVD du week-end: Un monstre à Paris »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s