Dans les pas d’Ariane

53973445_10661252

Résumé:

Malgré l’hostilité de ses proches, Anne Nogaro a décidé de s’installer dans la maison que lui a léguée sa tante Ariane. Son projet : transformer l’antique demeure en gîte rural. Lorsque Paul la quitte, lassé de ses idées fantasques, Anne est plus déterminée que jamais. Mais le journal intime dAriane, dont elle a retrouvé la suite, va une nouvelle fois bouleverser l’harmonie familiale…

Mon avis:

C’est avec grand plaisir que je continue cette jolie histoire familiale. Ayant découvert le journal intime de son aïeule, Anne continue d’explorer son passé, afin de découvrir d’où vient cette haine constante de sa famille envers une personne qu’elle a beaucoup apprécié de son côté ! Elle découvre ainsi un tableau moins flatteur de ses parents, ainsi qu’une hypothèse troublante sur ses origines… Est-elle vraiment une Nogaro au final ?

Si Anne ne peut plus compter sur son mari, elle a un soutien des plus inattendu de son fils, qui voit le projet de sa mère comme l’occasion de voir enfin du monde. C’est cependant son frère, Jérôme, qui a l’idée des chambres d’Hôtes: d’abord dubitative, Anne finit par admettre que ce serait une façon intelligente de rendre la bastide accueillante et de montrer son potentiel. J’ai beaucoup apprécié l’évolution de Jérome, un homme au caractère franc, bien trempé, un peu maladroit derrière ses sarcasmes. Mais son histoire d’amour compliquée avec un certain Ludovic va bien compliquer les choses !

Côté couple, ça ne s’arrange pas: non seulement, Paul refuse de séjourner à la bastide (qu’il a en horreur depuis qu’il y a découvert le corps d‘Ariane), mais Anne se rend compte qu’elle est attirée par Julien, l’associé de ce dernier ! Troublée et atterrée par l’effondrement de son mariage, elle ne sait plus trop comment réagir à ce fait nouveau !

Paul, lui, est un personnage qui m’a tout bonnement dégoutée. Au fur et à mesure de ma lecture, on a la terrible impression qu’il a épousé Anne pour son corps et non sa personne ! C’est vraiment le personnage que j’ai le plus détesté ! Même Estelle, la soeur fantasque et acide d’Anne m’a paru plus sympathique

Et Léo, le fils, qui se raccroche à la stabilité de son meilleur ami Charles, pour ne pas craquer. Ses notes scolaires s’en ressentent et il éprouve beaucoup de déception et d’amertume envers son père. J’ai eu de la peine pour lui. 

Mais petit à petit, chacun choisit sa route, tandis que la Bastide reprend vie et dévoile enfin son secret: un secret gardé jalousement par Ariane, qui décidément, considérait vraiment Anne comme sa véritable fille ! Même morte, son esprit veille sur sa nièce. Leur relation m’a vraiment touchée !

Bref, une très belle histoire, entre secrets de famille, jalousies, et une belle réflexion sur la vie de nos ancêtres et l’importance de l’héritage et de la transmission de valeurs. 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s