Stargate: La Porte des Étoiles

De tous les remakes, La Porte des Étoiles est l’un des cas les plus réussi de la transposition de film au format série. Petit historique:

9766e985c580eb5ff98cfbab6becdfe1

Stargate, la porte des étoiles (Stargate), est à l’origine un film  franco-américain de Roland Emmerich sorti en 1994.

Durant le film, des archéologues découvrent des vestiges égyptiens révélant une machine ouvrant un passage vers une autre planète. Daniel Jackson (James Spader) parvient à trouver les coordonnées nécessaires. Le colonel O’Neil (Kurt Russell) est à la tête de l’équipe composée de scientifiques et de soldats américains, ils franchissent ensemble cette porte des étoiles pour découvrir un monde désertique dont la population est sous la coupe d’un tyran. Si le film a eu un accueil des plus mitigés par les critiques, le public lui, a su voir le grand potentiel de l’histoire ! Visuellement, il a bien vieilli, mais j’avais adoré ce mélange de mythologie, d’histoire et de science-fiction. Et surtout le personnage d’O’Neil, un soldat amer qui ne se remet pas de la mort de son fils, qui s’est tué accidentellement en jouant avec une arme à feu. Ce côté militant contre le port d’armes était très bien vu, et m’avait touchée ! C’est rare que ce sujet grave soit abordé dans un film américain !

Le film a donc fait l’objet d’un remake en série: Startgate SG1, par Brad Wright et Jonathan Glassner.

22a211dd79515cb698f86238b8dcf016

Stargate SG-1 commence exactement un an après le film. Le programme est plus ou moins à l’abandon et le colonel O’Neill est à la retraite. Mais un commando extraterrestre avec des uniformes similaires à ceux des soldats de traverse la porte et envahit la base du Stargate Command (SGC) sur Terre.

51e9ff2f51d8f7b439e01fd7ec59deb3

Dans le rôle du colonel O’Neill, tenu par Kurt Russell dans le film, on retrouve Richard Dean Anderson, célèbre interprète de MacGyver. Dans le film, O’Neill était un militaire froid, une machine à tuer sans nuance et complètement suicidaire depuis que son fils de huit ans était mort en jouant avec son arme de service. « Pour la série, nous avons repris le personnage d’O’Neill et nous l’avons retravaillé à la manière dont Harrison Ford aurait pu le jouer, nous explique le coproducteur de la série Michael Greenburg, « il est devenu un mélange de Han Solo et d’Indiana Jones, mais avec le sens de l’humour et l’attitude de Richard ». O’Neill est donc devenu un personnage bien plus sympathique, toujours prêt à faire un bon mot ou à se moquer de sa propre incompétence scientifique. C’est un personnage qui sait être réaliste face aux événements tout en faisant preuve de grandeur d’âme. Après le départ du général Hammond, il est promu à la tête du SGC pendant la saison 8 puis il devient le chef du « système de défense terrien » à partir de la saison 9.

SGA-4x17-Tealc

Créé spécialement pour la série, Teal’c est un ancien guerrier Jaffa devenu membre de SG-1 et il est interprété par Christopher Judge, qui a eu un petit rôle dans un épisode de MacGyver. Teal’c est un personnage très droit et moral qui ne rit jamais (sauf lorsqu’il sort une blague alors que personne ne s’y attend, ce qui n’est arrivé en tout que deux fois dans toute la série), un peu comme un vulcain dans Star Trek. Selon Christopher Judge, « c’est un rôle difficile à interpréter, car Teal’c doit toujours rester sérieux et chaque fois que j’ai une scène avec Richard, il fait tout ce qu’il peut pour me faire rire, quitte à improviser des répliques. À cause de lui beaucoup de scènes sont à refaire ! » Entre les personnages d’O’Neill et de Teal’c une solide amitié s’est nouée, fondée sur la confiance et le respect. J’aime beaucoup ce personnage, qui parle peu, mais à la loyauté sans faille depuis que le SG1 a libéré son peuple de l’esclavage.

C_daniel-jackson-aot-2

Michael Shanks reprend le rôle du docteur Daniel Jackson, qui était joué par James Spader dans le film. Daniel est un archéologue qui est à l’origine de la découverte du secret de fonctionnement de la porte des étoiles. Il a vécu sur la planète Abydos pendant un an et s’est marié avec Sha’re. Au début de la série, elle est enlevée et il rejoint SG-1 dans l’espoir de la retrouver. Le personnage de Jackson est idéaliste, et tente fréquemment d’intervenir afin d’aider les populations d’une autre planète. Ce n’est pas un militaire contrairement à la plupart des personnages principaux et l’univers où ils évoluent. Il noue également fréquemment des intrigues amoureuses avec des femmes d’autres planètes.

Samantha_Carter

Le dernier membre de SG-1 est le capitaine Samantha Carter, interprétée par Amanda Tapping. Carter est à la fois une militaire qui a piloté des avions de chasse pendant la guerre du Golfe, mais surtout une scientifique spécialisée en physique et en astrophysique, qui aurait dû rejoindre la NASA, mais a préféré travailler sur le programme Stargate. Au cours de la saison deux, elle a été possédée par Jolinar de Malkshur, un Tok’ra. Le symbiote s’est sacrifié pour sauver la vie de Carter et est mort en elle. Depuis, Sam a accès à certains des souvenirs de Jolinar et elle peut sentir la présence d’un Goa’uld, ainsi qu’utiliser certaines de leurs armes. Une attirance réciproque entre les personnages de Carter et O’Neill est suggérée sans jamais être conclue.

general-hammond_250

Le responsable du SGC et du programme auprès du gouvernement américain, est le général Georges Hammond, joué par Don S. Davis, connu pour ses participations dans les Mystères à Twin Peaks et dans X-Files, aux frontières du réel en tant que père de Scully. Il a également joué dans deux épisodes de la série MacGyver. Étant responsable du SGC il est régulièrement confronté à des extraterrestres, des menaces Goa’uld, des paradoxes temporels (c’est lui, jeune soldat, qui aide SG-1 à revenir de leur voyage dans les années soixante) et des intrigues au sein du gouvernement, dont certains membres souhaitent l’arrêt du programme et d’autres aimeraient en prendre un contrôle pour mener une politique plus agressive, piller la technologie d’autres civilisations. Il est chef du « système de défense terrien » durant la saison 8 avant de laisser la place à O’Neill.

Stargate Atlantis

Stargate Atlantis

Selon Amanda Tapping, « L’ambiance sur le plateau est extraordinaire. De simples collègues nous sommes tous devenus quasiment comme des frères et sœurs. Nous formons une véritable famille. (…) Sur le plateau nous rions très souvent. Il suffit souvent qu’on se lance un regard pour déclencher un fou rire. (…) Lors d’une séance photos à Los Angeles, nous sommes tous allés au restaurant, cela ressemblait à la réunion d’une famille heureuse, et je me suis dit que j’avais de la chance. » Je la crois sur parole : il suffit de regarder les bêtisiers de la série pour voir le climat détendu la belle complicité entre les acteurs ! avec une mention spéciale sur celui-ci !!!

Syfy-Stargate

Les épisodes ont eu tellement de succès qu’il y eu par la suite deux télé-films ,Stargate : L’Arche de vérité (2008) et Stargate : Continuum (2009). Ainsi que 3 spin-off : la série animée Stargate Infinity (2002), Stargate Atlantis (2004) et Stargate Universe (2009). Je conseille particulièrement cette dernière, plus complexe, plus psychologique avec dans le casting le charismatique Robert Carlyle ! Je termine avec ce superbe montage qui regroupe les 3 series:

Un univers riche que je prends plaisir à redécouvrir !

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Stargate: La Porte des Étoiles »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s