Sekaiichi Hatsukoi : Mon premier grand amour

À force de lire des fanfics yaois, je me suis dit qu’il était temps que je m’attaque aux mangas et animés qui ont donné ses lettres de noblesse au genre ! Verdict: j’ai absolument adoré !!! Voici donc ma nouvelle obsession :

Sekai-ichi hatsukoi (世界一初恋, littéralement « Mon premier grand amour ») est une série de mangas de type yaoi (gay) écrite et illustrée par Shungiku Nakamura. Elle est prépubliée depuis 2007 dans le magazine Asuka Ciel édité par Kadokawa Shoten et huit tomes sont sortis en août 2013. La version française sera publiée chez l’éditeur Kazé à partir d’octobre 2014.

La série fut adaptée en série télévisée d’animation de deux saisons de douze épisodes chacune diffusés à la télévision japonaise dès le 8 avril 2011 sous le titre simplifié de Sekaiichi hatsukoi. Deux OAV ont également été créés, le premier fin mars 20112 pour introduire la série et le second en septembre 2011 pour faire un pont entre les deux saisons. Un film d’animation, sur la série de romans Sekaiichi Hatsukoi – Yokozawa Takafumi no Baii, est également sorti le 15 mars 2014.

En France, la série animée a été diffusée en streaming par Kazé, et est éditée en DVD et Blu-ray par Black Box depuis 2014.

Sekai-ichi hatsukoi retrace l’histoire de quatre couples (deux sont abordées dans le manga et les deux autres sont présentées sous forme de romans). Certains des personnages se connaissent entre eux et tous ont pour point commun l’édition et les livres en général.

Premier couple: Onodera Ritsu et Takano Masamune.

sekai_ichi_hatsukoi_by_kryzya-d491590

Onodera Ritsu , 25 ans, quitte la maison d’édition de son père pour les éditions Marukawa Shoten. À son grand malheur, lui qui voulait s’occuper du département de littérature, il est assigné au département des mangas shojos, choses qu’il déteste. Il commence sérieusement à envisager son départ le plus proche, car son patron, Takano Masamune, lui tape de plus en plus sur les nerfs. Cependant, ce dernier parvient, en le traitant « d’inutile » à convaincre Onodera de perfectionner son travail. L’histoire prend une tournure complètement différente quand Ritsu apprend l’ancien nom de Masamune : Saga, qui s’avère être un ancien camarade de classe auquel ce dernier avait confessé son amour à l’époque. Physiquement parlant, Takano m’a énormément fait penser à Toya Kimonoto (le grand frère de Sakura la chasseuse de cartes) avec un côté plus mélancolique. Ritsu, lui, est plein de maladresse et de timidité, ce qui le rend vraiment trop mignon ! Leur relation est pleine de tendresse et de quiproquos, en grande partie à cause de Yokozawa Takafumi, un ami proche de Takano, grand rival de Ritsu.

Deuxième couple: Yoshino Chiaki et Hatori Yoshiyuki

1407823_CXEXVXQOTGSPRRY

Yoshino Chiaki est un mangaka, auteur de shōjō de 28 ans qui écrit sous le pseudonyme de Yoshikawa Chiharu. Son éditeur, le meilleur de l’équipe d’Emerald de la maison d’édition Marukawa n’est autre que Hatori Yoshiyuki, l’un de ses vieux amis d’enfance. Or, si Chiaki ignore que ce dernier l’aime en secret, il ignore tout autant qu’un autre ami, Yanase Yuu, a aussi le béguin pour lui. Assez naïf, il a tendance à conclure les choses trop vite et donc à se faire des malentendus avec lui-même. Tori est assez brutal avec Yoshino, Tori l’ayant forcé à avoir des relations sexuelles avec lui la première fois.( Bouh ! Pas bien !!! )Le triangle amoureux Chiaki/Tori/Yuu est assez intéressant. J’ai d’ailleurs regretté que Yuu n’ait pas été plus développé comme personnage ! J’ai bien aimé son ironie et ses faux airs de Shaoran Li (OUI ! Sakura ! Encore ^_^)

Troisième couple: Kisa Shôta et Yukina Kô

NEOGDS-41898

Kisa Shôta, éditeur dans l’équipe Emerald des éditions Marukawa, a eu le coup de foudre pour Yukina Kô, le jeune libraire de Book’s Marimo. Malheureusement il est habitué à toujours avoir des relations sans lendemain avec des personnes qu’il vient à peine de rencontrer. Il déchante systématiquement quand il se rend compte que l’objet de ses désirs n’est pas aussi parfait qu’il le croyait. Mais cette fois-là pourrait bien être l’exception qui confirme la règle, car c’est la première fois qu’il tombe amoureux. Kisa se distingue par un visage très juvénile pour son âge (30ans), ce qui lui vaudra une petite déconvenue lors de son premier rendez-vous en amoureux avec son libraire chéri, qui lui, paraît plus âgé ! J’ai bien aimé ce décalage ! Kisa est très enthousiaste dans son travail, mais a beaucoup de difficultés au sein de l’équipe d’éditions. C’est celui qui est le plus touché par le stress des délais à respecter, ce qui provoque des scènes très drôles ! Yukina, quant à lui, est encore étudiant et se sert de son travail de libraire pour financer ses études d’Arts. Il est très tendre envers Kisa, toujours diplomate et gentil…sauf quand celui-ci-se fait harceler par un ex un peu trop entrprenant ! Bah ouais, faut pas déconner, non plus ! C’est, personnellement, mon couple préféré !

Quatrième couple: Yokozawa Takafumi et Kirishima Zen

tumblr_mv6upd2SnA1sgzeljo1_1280

Yokozawa Takafumi vient de se faire rejeter par son meilleur ami, Takano Masamune, dont il est follement amoureux. Abattu par cette déception amoureuse, Yokozawa s’isole dans un bar et boit à l’excès. Le lendemain matin, il se réveille dans une chambre d’hôtel. Avec lui, Kirishima Zen, l’éditeur du manga « The Kan » et le rédacteur en chef de Japun, un magazine de manga shonen. À la suite d’une altercation entre les deux hommes, Yokozawa se retrouve embarquer dans la vie personnelle de Kirishima ; allant même à s’occuper très souvent de sa fille, Kirishima Hiyori. C’est dans cette relation plutôt ambigu que Yokozawa tombe, malgré ses réticences, sous le charme de Kirishima... J’ai un peu moins accroché à cette histoire, un peu trop guimauve et prévisible à mon goût ! Même si le couple est assez agréable: Kirishima est aussi enjoué (limite niais) que Yokozawa est taciturne. Par contre, j’ai adoré Hiyori, absolument adorable ! 

J’ai passé un agréable moment: les couleurs de l’animé sont belles et tendres, et les histoires bien guimauves comme je les aime ! Et puis, ça change des histoires d’amours hétéros que l’on voit tout le temps ! Les scènes romantiques sont super cutes, genre un frôlement de main qui provoque quasiment un arrêt cardiaque ! Le milieu de l’édition est plutôt bien pensé, (quoi de mieux qu’un animé pour parler des coulisses de la publication d’un manga !) J’ai beaucoup aimé l’idée !

Un animé sympathique, romantique et drôle ! Je recommande aux otakus ainsi qu’à toutes les fleurs bleues ! 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s