Personal taste

Aujourd’hui, pour vous changer des séries occidentales, j’ai décidé de vous parler d’un drama sud-coréen qui m’a très agréablement surprise: Personal Taste

personal taste

Résumé:

Park Gae-in (Son Ye-jin) est une créatrice de meubles sans avenir, maladroite, naïve, mais gentille qui vit à Sanggojae (ce qui signifie « un endroit pour un amour mutuel »), un hanok modernisé dessiné par son père, le célèbre architecte (Kang Shin-il) qui vit a l’étranger loin d’elle. depuis longtemps Park Gae-in entretient une relation amoureuse avec son petit ami Han Chang-ryul (Kim Ji-seok) le fils d’un riche homme d’affaire qui la prend pour acquise et ne l’aime pas. Le lendemain de son mariage Han Chang-ryul (Kim Ji-seok) la quitta sans aucun explication pour épousé sa meilleure ami depuis dix ans et colocataire Kim In-hee (Wang Ji-hye), ne savant rien Park Gae-in est invitée au mariage de son amie, mais la surprise est immense lorsqu’elle découvre brusquement les photos de mariage de ses deux amies, qu’elle réalisa trop tard que les deux futurs mariés l’avaient trompé depuis longtemps. Gae-in le cœur brisé est très choquée arrive face à face devant eux, transformant la cérémonie de mariage en un véritable chaos.

Pendant ce temps, et afin de garder sa petite entreprise à flot, le jeune architecte Jeon Jin-ho (Lee Min-ho) essaye désespérément de gagner un appel d’offre pour la construction du projet Dam Art Center contre la prestigieuse entreprise Futur Construction, dirigée par le père de Chang-ryul (Ahn Suk-hwan) qui était l’ancien bras droit de son père avant de le trahir causant la perte de leurs bien, l’échec de leurs entreprise et la mort de son père. Alors dans le but de gagner les faveurs du directeur du projet Dam Art Center, et de sauver son entreprise de faillite Jeon Jin-ho avec l’aide de son amie et coéquipier No Sang Jun (Jeong Seong Hwa) doit trouver un moyen d’en apprendre plus sur le bâtiment préféré du directeur Choi Do Bin (Ryu Seung Ryong) : le Sanggojae, qui n’a jamais été ouvert au public afin de gagner l’appel d’offre.

Sachant que Gae-in ne laissera jamais un homme, qui lui est en plus inconnu, être son nouveau colocataire, Choi Do Bin (Ryu Seung Ryong) l’amie de Jin-ho lui propose de prétendre être un homosexuel pour avoir accès à la maison et aux informations cachées dedans refusant au début mais un mal entendu lui obligera a jouer le jeu, une jeu qui enchantera le directeur du projet de la galerie d’art (Ryoo Seung-ryong), qui est homosexuel et attiré par Jin-ho. Une fois qu’il a emménagé chez Gae-in, Jinho s’embarque au fur et à mesure dans une mission de transformation de Gae-in d’un garçon manqué à une belle et vrai femme, mais dans le chaos de la métamorphose et de la dissimulation de sa véritable orientation sexuelle, l’inattendu se produit, et l’architecte perfectionniste commence à tomber amoureux de sa colocataire.

Mon avis:

J’ai été attirée par cette série d’abord à cause de ses affiches promotionnelles, très « Un gars, une fille » ! Mais le scénario m’a tout de suite beaucoup plu: ce drama aborde des sujets aussi délicats que l’homosexualité, les difficulltés familiales et professionnelles autant que l’amour et et la confiance en soi. Park Gae-in est une jeune femme naturelle et maladroite au passé beaucoup plus sombre que l’on pourrait croire. Là où Hotaru No Hikari parlait surtout d’amour et de réussite professionnelle, Personal Taste va plus loin en incorporant le thème des secrets: que ce soit concernant la sexualité, la famille ou plus simplement crainte d’être rejeté. Le couple Lee Min-Ho/Son Ye-jin est touchant et maladroit, les deux acteurs ont une jolie alchimie ! Le seul bémol est dans la musique insuportablement guimauve, digne d’ un épisode des Feux de l’Amour ! Mais j’ai aprécié ce drama pour son culot et les thèmes variés qu’il aborde. Qui plus est, le couple principal s’est octroyé un vrai « french kiss », ce qui est très osé dans un pays aussi conservateur que la Corée. Habituellement, les scènes de bisous sont très softs ! Très belle surprise aussi pour le patron homo, d’une dignité et d’une pudeur qui m’ont énormément plu ! Le sujet est traité avec humour, tendresse et sans aucun cliché, ce qui est très apréciable ! Une curiosité à découvrir !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Personal taste »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s