Tag !!!

Pour ce week-end, je fais ce sympathique Tag de Kim

liebster-award-11

 

1. Quelle est ta source d’inspiration dans la vie.

Tous les gens que j’ai rencontré dernièrement. Ils m’apprennent à croire davantage confiance en moi et avoir plus de recul !

2. Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

Agnès Grey d’Anne Brontë, qui fera l’objet d’un prochain article !

3. Côté films, plutôt drames ou comédies ?

En ce moment, plutôt des comédies ! Romantiques ou non !

4. Le nom de ton premier animal de compagnie 🙂 !

Mon premier chat s’appelait Mistigri

 5. Plutôt famille nombreuse ou enfant unique ?

Pas d’enfants pour l’instant

 6. Un rêve à réaliser prochainement ?

Partir une semaine dans le sud de la France ou alors dans le Colorado provençal *_*

7. Raconte moi un bon moment passé en famille récemment.

Une partie de jeu vidéo avec mes frères: une sorte de « Maillon Faible » virtuel, plutôt sympa !
8. Un auteur incontournable ?

Christian Signol: un classique du terroir pour moi !

9. Un acteur que tu déteste ?

Frank Dubosc. C’est physique: je ne le supporte pas !
10. Plutôt féminine ou garçon manqué (pardon, question pour les filles) ?

Féminine: classique mais avec une touche de fantaisie (dans les accessoires principalement)
11.  Twitter ou Facebook ?

Aucun. J’ai du mal avec les réseaux sociaux. En revanche, je suis totalement accro à Tumblr et Pinterest !

 

Mes Questions:

1. BD ou manga?

2.Cartoons ou animés?

3. Quel est ton dernier coup de coeur musical?

4. La chanson à la con qui te pourrit ta journée?

5. Un film que tout le monde adore mais que toi, tu détestes?

6. Quand tu étais enfant, tu étais amoureux de…

7. Un pays que tu rêves de visiter?

8. Un plat que tu détestes?

9. Pour les films: V.O ou V.F?

10. Le pire défaut chez un mec?

11. Le pire défaut chez une fille?

Les nommés sont:

Ceux qui veulent !

Publicités

Prière indienne

marianne-millar-mon-shon

 

 

« À ceux que j’aime…
et ceux qui m’aiment »

Quand je ne serai plus là, relâchez-moi,laissez-moi partir, J’ai tellement de choses à faire et à voir
Ne pleurez pas en pensant à moi, Soyez reconnaissants pour les belles années, Je vous ai donné mon amitié, vous pouvez seulement deviner Le bonheur que vous m’avez apporté .Je vous remercie de l’amour que chacun m’avez démontré, Maintenant, il est temps de voyager seul. Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine.

La confiance vous apportera réconfort et consolation. Nous serons séparés pour quelque temps. Laissez les souvenirs apaiser votre douleur, Je ne suis pas loin, et la vie continue… Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai, Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là, Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement La douceur de l’amour que j’apporterai. Et quand il sera temps pour vous de partir, Je serai là pour vous accueillir. Absent de mon corps, présent avec Dieu.

N’allez pas sur ma tombe pour pleurer, je ne suis pas là,

je ne dors pas,

Je suis les mille vents qui soufflent,

Je suis le scintillement des cristaux de neige,

Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,

Je suis la douce pluie d’automne,

Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,

Je suis l’étoile qui brille dans la nuit, N’allez pas sur ma tombe pour pleurer, Je ne suis pas là,

Je ne suis pas mort.

 

Clip du jour: The Paper Kites

Parce que j’ai eu le coup de foudre pour ce joli clip à mi-chemin entre La Guerre des Boutons et Max & les Maximonstres, je vous laisse apprécier ce moment de douceur avec ‘Featherstone’ des Paper Kites

Paroles:

Wake up to the sound of your fleeting heart
Wake up to the sound of your fleeting heart
When you go what you leave is a work of art
On my chest on my heart

She went out to the haze and the morning greys
She went out and got lost in a tall hedge maze
Where’d you go, where’d you go
Why’d you leave this place?
On my heart, on my face

And my love is yours but your love’s not mine
So I’ll go but we know I’ll see you down the line
And we’ll hate what we’ve lost but we’ll love what we find
And oh I’m feeling fine, we made it to the coastline

You passed all the signs of a slow decline
You lived like your love wasn’t meant for mine
Now you’ve gone, now you’ve gone
To a different lie
To a lonelier side

LEGO: le Film

Ce week-end, j’ai été voir la petite animation rigolote La grande Aventure LEGO. 

LA+GRANDE+AVENTURE+LEGO

Résumé:

Emmet est un petit personnage banal et conventionnel que l’on prend par erreur pour un être extraordinaire, capable de sauver le monde. Il se retrouve entraîné, parmi d’autres, dans un périple des plus mouvementés, dans le but de mettre hors d’état de nuire un redoutable despote: Lord Business qui veut détruire l’univers LEGO avec le Kragle, une machine à super-glu permettant de coller tous les habitants. Mais le pauvre Emmet n’est absolument pas prêt à relever un tel défi !

Mon avis:

Étant donné que je suis déjà fan des jeux vidéos LEGO, qui reprennent des films populaires comme Le Seigneur des Anneaux ou Pirates des Caraïbes, j’étais curieuse de voir ce que ça pourrait donner au ciné. Et bien, j’ai été agréablement surprise: L’Aventure LEGO est une animation complètement barrée !!!

J’ai adoré les expressions des personnages et les références geeks: un Batman ronchon, une Wonderwoman blasée, un Gandalf qui a  fumé la moquette, Vitruvius, un vieux mystique aux yeux fluorescents, un maniaque des navettes spatiales, les Tortues Ninjas, un Mauvais Flic façon Police Academy et un anti-héro complètement paumé au milieu de tout ça ! Ça part dans tous les sens, c’est coloré, joyeux, plein d’énergie. Et contre toute attente, le scénario est habilement construit, avec un final touchant et drôle à la fois !

J’ai beaucoup aimé Emmet, le héro principal: un ouvrier discret et sympathique, plein de bonnes intentions mais totalement transparent dans son Monde: Briqueburg. Sa rencontre avec Cool-Tag, la jolie fugitive à la mèche rose va changer son quotidien maussade grâce à une mystérieuse pièce manquante. Et lui apprendre à croire en lui pour sauver l’Univers. Ou plutôt les Univers, puisqu’ il rencontre aussi des pirates, une petite chatte-licorne mignonne façon Hello Kitty et son univers des Nuages Perchés

Bref, L’aventure LEGO est un film qui ne se prend pas au sérieux et qui fait du bien aux zygomatiques ! J’ai  adoré !

Chick-lit du jour: « Demain, j’arrête ! »

55c01eb747d66ea57d638f1f57dba1e2

Résumé:

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… 

Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Mon avis:

Je l’avoue: c’est la couverture rigolote de ce livre qui a fini par me décider ! 

Après toutes ces histoires mélancoliques (Rose) et sombres (La guerre du Bruit), j’avais besoin d’une lecture plus légère ! Et j’ai grandement apprécié ce petit roman ! Julie est une jeune femme aussi gaffeuse qu’attachante.

Fraîchement larguée, la voilà qui se prend de passion pour son nouveau voisin au nom pour le moins original: Ricardo Patatras ! Tout est bon pour réussir à le croiser: rester plantée derrière sa porte à guetter le moindre bruit de pas, se remettre au sport pour pouvoir courir avec lui… ou se coincer la main dans une boîte au lettres en voulant espionner son courrier !

Mais plus que que l’histoire entre Ric et Julie, c’est l’amitié et la solidarité de son entourage qui m’a beaucoup touchée: Xavier, le meilleur ami mécano qui construit sa voiture pièce par pièce;  Jade, la copine obsédée par les pompiers; Sophie, la meilleure amie; Géraldine, la collègue trop parfaite; Madame Bergerot, la boulangère bourrue et protectrice qu’elle connaît depuis l’enfance; la vieille dame du dessus, avec son sac de courses toujours rempli…

Tous ces gens forment une sorte de petite famille, bigarrée et sympathique. Ce melting-pot de cultures et de génération différentes m’a fait penser à mon propre quartier, chez moi. J’aime ces gens que l’on croise tous les jours et dont le simple « Bonjour ! » enjoué peut davantage réconforter qu’une longue discussion qui retourne le couteau dans la plaie!

Ma seule déception a été Ric, trop lisse, trop sombre, et trop triste pour être avec Julie j’ai trouvé  ! J’imaginais un personnage plus pittoresque ! Seul son nom l’a sauvé au final ! Mais l’ambiance et le style d’écriture m’a donné une bonne bouffée d’air frais ! Malgré sa maladresse et un manque de chance qui frôle le ridicule, Julie garde la tête haute et prend ses décisions avec beaucoup de culot ! L’humour est omniprésent et c’est devenu tellement rare de rire en lisant un livre !

Rien que pour ça, je le recommande !

Tumblr Road (4)

Parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé de mes vagabondages Tumblresque, et parce que c’est mon anniversaire aujourd’hui, voici quelques jolies photos, dessins et autres gifs trouvés ici et là…

pinup%20hotel%20bel%20ami%20(1)

  • Tout d’abord, cette magnifique ballerine tatouée trouvée complètement par hasard sur Google ! Pas la moindre idée du photographe en question mais je trouve cette photo très originale ! Si quelqu’un connaît d’autres photos du style, je suis preneuse!

e7be96611a972b2f92619f6eb71978ff

  • Quand Canal+ rend hommage à Tim Burton, ça donne ce sympathique « Lapin aux mains d’argent »: sobre, mignon et une phrase d’accroche bien tournée ! j’avais bien aimé cette campagne de pub !

a501de13f6d8eebc35631d25bd2bccf9

  • Qui dit printemps, dit nouvelle coupe de cheveux ! Et j’avoue que je peine encore à trouver une coiffure qui me correspond ! J’aime beaucoup les carrés lisses mais comme mes cheveux sont souples j’opterai donc pour un carré flou, plus romantique !

6d8784b8d52d4e1637abbe8799afd278

  • Une belle photo trouvée sur Pinterest qui me donne des envies champêtres. Vivement le printemps et ses beaux champs de fleurs ❤ (cliquer sur la photo pour l’avoir en plus grand !)

7101c8dcff707577fc986eb4dec2382b

  • Parce que « The Lady of the Lake » est mon épisode préféré, ce petit montage de Merlin et Freya ! Très joli couple, très touchant ! Et surtout, un des plus beaux premier baiser que j’ai pu voir depuis Connor et Abby dans Primeval: c’est tout doux et tendre. Je regrète que l’on ne voit pas assez le côté romantique de Colin Morgan !

tumblr_md73jlHK6U1qb9pa3o1_500

  • Parce c’est un film que j’aimerais beaucoup regarder, ce magnifique gif d‘Another Earth: si quelqu’un l’a vu, je souhaiterais des avis ! J’aime beaucoup l’ambiance en tout cas !

2bd3fbb239d050dbb4ffa5c2671c718a.jpg

  • Et enfin, pour vous remercier de me lire, un gros câlin virtuel signé Catherina Scorsone et Andrew Lee Potts dans Alice. Sérieux, qui n’a j’amais rêvé d’un gros câlin comme ça ! On peu dire que ÇA, c’est de l’accueil !!! Bonne semaine à tous !

Le Chaos en marche Tome 3: La guerre du bruit

2992750017_1_3_jbPTkDP8Résumé: 

Trois armées marchent sur New Prentissville, chacune prêtes à anéantir les autres. La première, celle des Spackle qui avancent par milliers, attaque pour se venger. La seconde dirigée par le Maire, qui s’imagine déjà maître de Nouveau Monde. Celle enfin de Mistress Coyle, la terroriste, qui continue sa lutte de pouvoir avec le Maire. Todd et Viola n’aspirent qu’à être ensemble et sont confrontés à la complexité des choix à faire. Rapports de force, trahisons, ambitions… Comment espérer la paix ? Faut-il tuer des milliers de vie pour en sauver une ? Alors qu’une paix est conclue, Todd est blessé.
Soigné par les Spackle, il semble revenir lentement à la vie tandis que les vaisseaux des colons s’apprêtent à se poser sur la planète Terre. L’avenir sera peut-être meilleur…

Mon Avis: 

Wow. Juste Wow. Ça, c’est de la dystopie sombre, prenante, et d’une belle continuité dans le style d’écriture. Le premier tome était écrit à une voix, le second à deux voix, le troisième tome se raconte (donc) à trois voix. Et celle-ci n’est autre que 1017, un Spackle, qui apparaît en toute fin du Cercle et la Flèche.

Dans La guerre du bruit, une immense guerre éclate entre les humains et les Spackles. Todd est obligé de s’allier avec le Maire Prentiss pour assurer une victoire. Viola, quant à elle, accueille Bradley et Simone, deux éclaireurs qui ont atterri sur Nouveau Monde.  Les personnages sont confrontés à des choix difficiles pour tenter de sauver leurs amis ou eux-mêmes: ainsi Todd et le maire se rapprochent de façon rapide, et il tente de résister au pouvoir que lui offre cette relation privilégiée. 1017, a rejoint son peuple et essaie de convaincre, par vengeance, son chef, « le Ciel », d’être sans pitié avec les humains. Maîtresse Coyle et le Président Prentiss sont obligés de former une alliance, et leurs stratégies militaires, ainsi que la puissance de leurs bombes leur permet de dominer la guerre contre les Spackles.  Un ultime combat par la pensée a lieu entre Prentiss et Todd. Car ce qui rend le jeune garçon si unique, c’est qu’il refuse de tuer, donnant à son Bruit beaucoup de puissance. J’adore la façon dont le Bruit se manifeste dans ce livre: la typographie des mots change pour devenir un truc un peu dans ce genre:

56258485_p

Ce qui permet vraiment d’imaginer comment cette télépathie (plus ou moins) incontrolable se manifeste. Le final est à la hauteur de mes espérances, très sombre et en même temps avec une note d’Espoir.  En tout cas, cette saga  a le mérite de faire réfléchir sur la place de chacun en ce monde et nous plonge en profondeur dans notre psychologie. Jusqu’où peut aller l’instinct de survie? La peur de la diférence? Où s’arrête notre territoire? Cette histoire m’a laissée la tête pleine de questions mais pas au mauvais sens du terme ! À découvrir, vraiment !