Rose

9782253162063-T

Après le voisin, je continue ma découverte de Tatiana de Rosnay avec Rose.  Et j’ai apprécié, même si j’ai mis plus de temps à rentrer dans l’histoire.

Paris, sous le Second Empire. Des centaines de maisons sont rasées et des quartiers entiers réduits en cendres. Alors que le vieux Paris s’effondre sous les ambitions du baron Haussmann, chargé de remodeler la capitale, de nombreux Parisiens protestent sans parvenir à infléchir les ordres d’expropriation. Dans sa maison de la rue Childebert, à l’ombre de l’église Saint-Germain-des-Prés, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à Alexandrine, sa locataire et amie fleuriste du rez-de-chaussée, les soins de Germaine et Mariette ses domestiques dévouées. Jusqu’au jour où elle reçoit une lettre de la préfecture : le tracé du boulevard St Germain passe par rue Childebert ; la destruction de son domicile est inéluctable. Liée par une promesse faite à son défunt mari, Armand, Rose ne peut envisager de quitter la demeure familiale. Déterminée à résister jusqu’à son dernier souffle, elle confie à Amand, son amour disparu, son combat quotidien. De lettres en lettres, elle replonge dans son passé et dévoile peu à peu un secret qu’elle a gardé pendant plus de trente ans.

Un roman mélancolique et épistolaire, qui raconte la détresse d’une femme qui, en plus d’avoir perdu son mari, ne supporte pas le changement de sa ville, rasée sous l’ordre par la préfecture. J’ai été assez déstabilisée par l’histoire familiale de Rose, pleine d’amertume et de conflicts: le rejet de sa fille, par exemple, qu’elle traite avec un mépris presque choquant. Et à l’inverse, son fils Baptiste qu’elle idolâtre ! Seul son amour pour son mari la rachète à mes yeux.

Cependant, le livre reste sympa à lire, avec notamment une réflexion intéressante sur la perte de nos repères et les secrets de famille. Mais j’avoue avoir préféré Le voisin !

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Rose »

  1. Je suis contente de lire ton commentaire sur « Rose » de Tatiana de Rosnay… ! Le livre trône sur ma pile de livres à lire depuis des mois, et ton article me donne bien envie d’en commencer la lecture. J’ai hâte de le comparer au Voisin, très bon roman, quoique un peu inégal dans la qualité de l’intrigue… !
    A bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s