Le Chaos en marche, tome 2: Le Cercle et la Flèche

gallimardj061829-2011

Je continue avec enthousiasme la surprenante saga de Patrick Ness, qui n’en finit pas de m’étonner. Dans ce livre, il y a deux narrateurs: Todd et Viola.

Lorsque Todd et Viola arrivent à Haven, la principale ville de Nouveau Monde, ils découvrent que celle-ci est désormais aux mains de l’armée du maire (désormais « président ») Prentiss. Ils sont séparés, enfermés, et entraînés malgré eux dans des factions opposées. Todd va devoir s’occuper, sous les ordres de président Prentiss et son fils, des Spackles qui ont tous été emprisonnés et rendus inoffensifs, excepté un, qui porte le numéro 1017 et qui est particulièrement agressif. Sous l’influence de Todd, les comportements de Prentiss et son fils vont changer: Président Prentiss va commencer à être impressionné par les capacités de Todd, et va lui apprendre à maîtriser son bruit. Son fils, Davy Prentiss va s’adoucir et éprouver de l’amitié envers Todd.

Viola, quant à elle, s’échappe de Haven, et est enrôlée dans l’organisation de Maîtresse Coyle, « la Flèche ». Cette organisation terroriste a pour objectif de reprendre le contrôle de Haven en se débarrassant de l’armée de Maire Prentiss. 

fc8e835debbdf5de201c29885d7a909e

Magnifique montage trouvé sur Tumblr:  ça traduit bien l’ambiance très sombre de cette saga !

Un deuxième Tome raconté à deux voix, qui mêle manipulation, (physique et psychologique), jeu de pouvoir, mais aussi les sentiments. Le tout avec une violence très choquante par moment ! Le « président » Prentiss est fasciné par le pouvoir de Todd, au point de le considérer comme son « vrai » fils, et rejeter Davy qu’il ne supporte plus: il ne le voit qu’avec mépris et dégout. Ne désirant que le chaos de la guerre, il est près à tout pour la provoquer. 

Une suite de plus en plus sombre et dérangeante où personne n’est tout blanc ou tout noir. Les personnages sont complexes, fouillés, attachants malgré leurs paradoxes et leurs contradictions ! Génial ! En fait, je crois que c’est même meilleur qu’Hunger Games, parce que ce n’est pas une simple histoire de dictature-rebellion mèlée d’amour: il y a un vrai parcours chez chaque personnage et la suite promet d’être encore plus palpitante ! L’écriture est nerveuse, violente mais sans pour autant tomber dans de la vulgarité primaire. Très beau travail consernant la traduction ! 

Bref, un livre puissant et fascinant, que je range dans la même catégorie que Gueule de Truiemais version jeunesse ! À découvrir d’urgence, si vous êtes fans de dystopies ! Vivement le denier volet: La Guerre du Bruit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s