Le Chaos en marche: La voix du couteau (tome 1)

logo-60_diap

Après la très jolie découverte de Quelques minutes après Minuit, il était logique que je m’intéresse à l’univers de Patrick Ness. J’ai ainsi pu me renseigner sur sa saga apocalyptique: Le Chaos en marche.

L’histoire se déroule à « Nouveau Monde », une planète où des colons terriens se sont installés. Cette planète est aussi habitée par des extraterrestres, les « Spackles »:

Todd Hewitt habite à Prentissville. On lui a appris qu’ils étaient les derniers habitants de la planète, et que lors d’une guerre contre les Spackles ,ceux-ci ont propagé un virus qui les a tué eux-mêmes, et toutes les femmes, et c’est à ce moment là que serait apparu le Bruit. Il est le dernier enfant de son village, mais va bientôt avoir treize ans et devenir adulte. Lors d’une balade dans le marais, avec son chien Manchee, il entend du « silence », c’est-à-dire un endroit où l’on n’entend pas le Bruit. Il pense alors que ce silence provient d’un Spackle, il tente de garder le secret, mais ses pensées le trahissent et ce sont ses parents adoptifs, Cillian et Ben qui l’apprennent en premier. Ceux-ci ordonnent à Todd de s’enfuir loin du village, grâce à une carte et des notes de sa mère, pour qu’il échappe au maire, David Prentiss, qui voudra le poursuivre après cette découverte.

Lors de sa fuite, il rencontre pour la première fois une fille, Viola, et va découvrir qu’en réalité les femmes et les Spackles existent toujours.  Et qu’une machination terrible pèse sur Prentissville: sa ville est maudite à cause de la folie du maire et du Prêcheur Aaron, pour qui Todd est le Sacrifice qui fera de lui un Saint… mais pas celui que l’on croit ! Car il est le dernier « garçon »: il aura treize ans dans une dizaine de jours.

Mon avis:

Ce premier volet au titre énigmatique m’a autant effarée que fascinée : Imaginez que vous pouvez entendre les pensées de vos semblables. Et quand je dis leurs pensées, ce sont toutes leurs pensées, bonnes et mauvaises, leurs peurs, leurs rêves, la vérité et ce qu’ils croient être la vérité, le tout dans un fouillis de mots, de cris et de plaintes comme dans une ruche.  Le Bruit c’est ça: entendre toutes nos pensées et celles des autres sans pouvoir faire un tri. Flippant, hein ? Voilà une façon originale d’aborder le thème de la télépathie ! À Prentissville, il se passe des choses bizarres depuis que le Bruit est apparu: des gens meurent ou « disparaissent » subitement. Un danger rode. Todd le sent se renforcer au fur et à mesure que son aniversaire approche: Et ce danger, c’est le maire de la ville,  David Prentiss, un homme froid sans scrupules, ainsi qu’Aaron, un homme d’église  dont la foi a viré au fanatisme. L’autre particularité de ce premier tome est le style d’écriture, âpre, aux fautes d’orthographes volontaires, pour bien se mettre dans la peau du personnage principal, Todd. Le couteau est également un grand symbole dans ce livre: une arme pour se défendre, ou pour tuer sans raison, le symbole du Sacrifice humain au nom d’un « Idéal ». Et enfin, vient la mystérieuse Viola, qui curieusement, n’a pas de « Bruit ». Car c’était elle, le « silence »… Autrement dit, tout ce qu’il croyait n’était que mensonges ! Avec la jeune fille, il apprendra à se battre pour de bonnes raisons, et découvrira que les ennemis ne sont pas toujours ceux que l’on croit… Manipulation des masses, folie,  parcours initiatique, les thèmes abordés sont durs et d’un réalisme décapant ! J’en ai eu la chair de poule !

Un premier tome d’une  noirceur étonnante pour de la littérature jeunesse ! Même Uglies  parait une gentille bluette à côté ! J’ai hâte de lire la suite: Le Cercle et la flèche !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le Chaos en marche: La voix du couteau (tome 1) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s