Kafka: la métamorphose

Et voici un livre que je voulais lire depuis longtemps: La Métamorphose (Die Verwandlung) écrite par Franz Kafka, publiée en 1915. Il s’agit d’une de ses œuvres les plus célèbres avec Le Procès.

ecccdaf099e88e39ba6e36a9a9de0ce7

Résumé:

« Un matin, Gregor Samsa, commis voyageur, se lève pour aller au travail mais se rend compte que durant la nuit il s’est métamorphosé en « un monstrueux insecte ». Il tente cependant de commencer les activités d’une journée normale, mais, couché sur le dos, ne parvient pas à sortir de son lit. Le fondé de pouvoir de son employeur arrive pour s’enquérir de la raison du retard insolite de Gregor. Après de longs et pénibles efforts, Gregor réussit à ouvrir sa porte et à passer la tête dans l’entrebâillement. Le fondé de pouvoir, qui s’impatientait de ne pas recevoir d’explication, s’enfuit, saisi d’horreur. La famille de Gregor reste interdite. Nul n’a l’air de comprendre que Gregor, malgré son apparence d’insecte, comprend et pense comme un humain. Sa famille l’enferme, de peur qu’on sache qu’ils hébergent un tel monstre à leur logis…. »

Mon avis:

Plus que la transformation du héro,qui s’habitue rapidement à son nouvel état, c’est la réaction de sa famille qui prend aux tripes dans ce livre. D’abord sous le choc, celle-ci devient plus « monstrueuse » que la victime du « maléfice »: Le père le prend en haine; la mère, terrifiée, tente de prendre son fils en pitié, tant bien que mal. Seule sa soeur daigne le nourrir. Gregor se cache alors pour qu’elle ne puisse le voir, pour ne pas la faire souffrir. Mais l’incompréhension familiale se mue en rage destructrice, jusqu’au point de non retour: la « libération » à la fois de Grégor par la mort, et de sa famille, qui peut ainsi partir continuer sa vie ailleurs…sans regret ni regard en arrière.

Un conte noir et singulier sur l’hypocrisie au sein des familles et où la vraie métamorphose est psychologique: surprenant, déroutant et dérangeant.

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Kafka: la métamorphose »

  1. Merci Charlotte ! je vais bien ! dans le même genre psychologiquement glauque, il y avait aussi « Le procès-verbal » de JMG Le Clézio, qui m’avait donné des sueurs froides ! enfin, je vais commencer prochainement un autre livre de Patrick Ness: La voie cu couteau, premier tome d’une saga appelée le Chaos en marche ! très prometteur là aussi, et très sombre pour un livre Young Adult ! J’en reparle dès que je l’ai fini !

  2. Depuis le temps que je souhaite découvrir Kafka, un livre dérangeant et déroutant serait la meilleure façon d’entrer dans son univers. La métamorphose m’attend, j’y cours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s