Touch de Mitsuru Adachi

Quand il est question de mangas sportif, on parle souvent de foot, le plus connu étant bien évidemmenCaptain Tsubasa, rendu populaire sous le titre français Olive & Tom ! Mais un autre sport américain a beaucoup de succès au japon: le baseball ! Et la meilleure illustration en est Touch de Mitsurru Adachi.   Il y a eu 26 tomes sortis au Japon. La série a été publiée chez Glénat. L’adaptation animé esThéo ou la Batte de la victoire

Theo-batte-de-la-victoire-integrale-collector

Synopsis:

Kazuya (Kim) et Tatsuya (Théo) sont frères jumeaux, mais la ressemblance n’est que physique. Alors que le premier est perfectionniste, travailleur et plein de bonnes intentions, le second est fainéant, tire au flanc et a l’air de vivre dans son petit monde à lui.  Cependant, Tatsuya est toujours là quand on a besoin de lui. Seule leur voisine et amie d’enfance – Minami (Debbie) – est là pour s’en rendre compte. Ils vont être en compétition pour la conquérir. Le déroulement de l’histoire se présente en une sorte de triangle amoureux, brutalement modifié par un évènement qui fait basculer la vie des protagonistes et créant une grande incertitude face à leur avenir: la mort de Katzuya.

Le trait de crayon est tout rond, ce qui m’a beaucoup rappelé Ranma 1/2, ou encore Maison Ikkoku (Juliette , je t’aime en vf)

 Mais plus que l’histoire d’amitié amoureuse entre Minami et Tatsuya (appelé aussi « Tat-Chan »), c’est l’histoire d’un jeune homme indécis qui se lance dans le base-ball parce que son frère croyait en son potentiel et qui devra se battre pour trouver sa place sans tomber dans l’agaçante comparaison avec ce dernier par les autres membres de l’équipe.

Autre fait rare: contrairement à beaucoup d’adaptation de manga en animé, celui-ci est conforme à l’histoire d’origine malgré le changement des prénoms, ce qui est très apréciable ! Par contre le générique français est juste… pourri ^^. Juste pour comparer, je mets l’original !

Un manga néanmoins sympatique, plus sombre qu’il n’y paraît, surtout concernant la compétition en général que ce soit dans le sport ou en amour. Et qui montre le surprenant intérêt nippon pour le base-ball, ce qui m’a beaucoup intéressée !