Les Hauts de Hurle-Vent d’Emily Brontë

hauts-hurle-vent-emily-bronte-L-XWCLCnRésumé

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, il prépare une vengeance diabolique. Il s’aproprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la déscendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

Mon avis:

Et bien voilà : à force de voir ce livre un peu partout dans la blogosphère, et ayant adoré Jane Eyre de Charlotte Brontë, il était logique que je m’intéresse à sa soeur Emily ! La troisième, Anne, est aussi au programme ! J’ai été totalement immergée dans cette histoire de famille tourmentée par l’arrivée-surprise d’un personnage ombrageux, sauvage, mystérieux et d’une certaine violence ! Heathcliff est un personnage très noir, plein de rencoeur et totalement imprévisible ! Mais la famille où il a atterri l’est tout autant ! Catherine notamment, m’a fascinée par sa passion pour son cousin d’adoption… passion qui tourne à la folie d’ailleurs ! Joseph, qui s’occupe du bétail et des chevaux m’a également mis très mal à l’aise avec son caractère méfiant, revèche et brutal ! Linton, par contre, derrière son allure fade, a bon coeur et sa façon de veiller sur Catherine, malgré la totale ingratitude de cette dernière, m’a assez touchée ! 

La véritable héroïne est Nelly Dean, la domestique et naratrice de cette triste histoire: son calme, son sang-froid et son dévouement envers ses maître force le respect ! Il faut une sacrée force pour rester saine d’esprit au milieu d’une famille pareille !!! J’ai adoré ce personnage ! Ça avec en plus, un décor particulièrement inquiétant et froid !

Bien plus noir que Jane Eyre, Les Hauts de Hurle-Vent m’a fait l’effet d’une tempête houleuse, violente. À lire un soir d’orage, ou en automne, pour bien se mettre dans l’ambiance !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les Hauts de Hurle-Vent d’Emily Brontë »

  1. Ah, les Hauts de Hurlevent ! Merci pour cette belle critique d’un ouvrage emblématique… ! Je l’ai lu à l’âge de 14 ans, et je pense qu’il m’a marquée durablement… Suffisamment en tout cas pour me souvenir de son ambiance délétère et asphyxiante, et de son personnage central, Heathcliff, le véhément, le tourmenté. Un personnage d’une rare violence, et d’un romantisme noir échevelé ! As-tu vu des adaptations ? Je te conseille le téléfilm de 1998 avec Robert Cavanagh, particulièrement bien réalisée… !

  2. J’ai lu ce livre, il y a très longtemps! j’avais adoré! En effet, l’ambiance est particulière. Je crois avoir vu un film aussi, en noir et blanc si je ne me trompe….merci pour le partage, bisou, Charlotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s