le dvd du week end: Le Mystère Edwin Drood

Ça faisait une éternité que je voulais voir cette adaptation inédite de l’oeuvre innachevée de Dickens: Le Mystère Edwin Drood ! Et là, je dois dire: WOUAH !!!! C’est juste un pur chef-d’oeuvre !!! Il faut absolument que la France diffuse cette mini-série ! Cette histoire est juste fascinante et brillamment réalisée !!! La meilleure adaptation de la BBC depuis Orgueil et préjugés, c’est dire !  Encore Merci à Clelie  de m’avoir fait découvrir cette petite merveille !!! le dvd est disponible ici

John Jasper dirige les choeurs de la cathédrale de Cloisterham et est le parent légal d’Edwin Drood, qui est fiancé à Rosa Bud. Si la jeune fille aime Edwin d’une affection plus fraternelle qu’amoureuse, elle est, en revanche totalement terrifiée par Jasper qui la dévore des yeux au cours de chant. En effet, l’homme d’église voue une obsession destructrice pour Rosa, et prend de l’opium pour l’oublier, mais ses rêves ne sont que plus révélateurs ! A plusieurs reprises, il se voit étrangler son neveu sous les yeux de sa fiancée ! Ce qui contraste avec ses allures d’homme respectable ! 

Helena et Neville Landless

L’arrivée en ville, en provenance des colonies, de Neville et Helena Landless, deux jumeaux d’origine indiennes au caractère fort va un mettre le feu à une ambiance déjà très tendue ! Choc des cultures, indépendance d’esprit, la rencontre est quelques peu mouvementée !!! Aussi, lorsque Edwin Drood disparait un beau soir, Neville devient le premier suspect ! Et ce, d’autant plus que c’est un homme de couleur ! Pendant que l’enquête suit son cours, John apprend que Rosa a rompu ses fiancailles avec Drood:  libre de professer son amour, il lui fait une déclaration digne de Frollo pour Esméralda ! J’en ai eu la chair de poule !! Mais Edwin est-il vraiment mort? 

À la fois une réflection sur les ravages de l’opium, une histoire d’obsession plutôt que d’amour, mais aussi de sombres secrets de famille ! La réalisatrice,  Gwyneth Hughes, auteur de la série anglaise Five Days, a réalisé un remarquable travail dans la suite des événements ! Plus que le triangle amoureux Drood/Jasper/Rosa, j’ai beaucoup aimé le personnage d’Helena, très moderne, qui a pris Rosa sous son aile pour la protèger des avances de Jasper ! Leur relation m’a beaucoup touchée ! Et l’actrice, Amber Rose Revah, est magnifique !!! Freddie Fox qui joue Edwin Drood,(aux faux airs de Matt Damon en plus jeune ! ) campe un jeune homme insouciant, tant dans son comportement que dans ses manières. J’avoue ne pas m’être attachée au personnage ! Mais la révélation de ce film est Matthew Rhys : sa version de Jasper est impressionnante d’intensité. Trouble, torturé, il est dévoré par sa passion secrète. Quant  à Tamzin Merchant, (vue dans l’autre série historique les Tudors ),  elle campe une très jolie Rosa, un peu trop apprêtée à mon gout, mais tout à fait crédible !

Visuellement, c’est également magnifique: la lumière particulière des scènes de « rêves », les costumes sont élégants mais sans froufrous superflus et la distribution des rôles est impeccable ! 

J’ai peur de trop en dire tellement j’ai été immergée dans l’ambiance glauque de ce téléfilm ! Mais vraiment, c’est à voir !  Petite mise en bouche:

Publicités

3 réflexions au sujet de « le dvd du week end: Le Mystère Edwin Drood »

  1. Je suis vraiment ravie de lire ta critique sur The Mystery of Edwin Drood, et heureuse aussi qu’elle t’ait plu à ce point ! Tu as très bien décrit l’atmosphère à la fois asphyxiante et terriblement attirante de cette série, magnifiquement réalisée et interprétée !
    J’aime beaucoup moi aussi Matthew Rhys en John Jasper, comme tu le sais, qui a superbement bien servi ce rôle très complexe, voire controversé.
    Tamzin Merchant, comme tu le soulignes est sans doute un peu apprêtée, je l’imagine à la lecture plus enfantine, plus naïve peut-être. Quant à Edwin Drood, c’est une véritable tête-à-claques ! ^_^
    Par contre, j’apprécie beaucoup le jeu des « jumeaux » Landless, leur personnalité assez singulière, et la détermination admirable d’Helena. J’ai eu un beau coup de coeur pour le révérend Crisparkle, qui est un personnage tendre, altruiste. Bref, un téléfilm à voir et à revoir, qui n’est malheureusement pas assez connu à mon goût !

    A bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s