Gueule de truie

Roman SF Gueule de Truie Justine Niogret

Résumé:

L‘Apocalypse a eu lieu.

Pour les Pères de l’Église, elle a été causée par Dieu lui-même. Comme la Terre est morte, ils n’ont plus qu’un seul but: détruire le peu qui reste, afin détourner une bonne fois pour toutes la page de l’humanité. À leur service, Gueule de Truie, inquisiteur. Dès le plus jeune âge, on lui a enseigné toutes les façons de prendre la vie. Caché derrière le masque qui lui vaut son nom, il trouve les poche de résistance et les extermine les unes après les autres.

Un jour pourtant, il croise la route d’une fille qui porte une boîte étrange, pleine de… pleine de quoi d’ailleurs? Et pourquoi parle-t-elle si peu? Où va-t-elle, et pourquoi prend-elle le risque de parcourir ce monde ravagé? En lui faisant subir la question, Gueule de Truie finit par ce demander si elle n’est pas liée à son propre destin, et si son rôle à lui, sa véritable mission, n’est pas de l’aider à atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé, et peut-être même d’apprendre à vivre.

Il y a des livres comme ça, qui me font une curieuse impression: il m’est impossible de savoir si j’aime où si je déteste. Gueule de Truie de Justine Niogret, est de ceux-là. 

Ce livre  m’a donné froid dans le dos par sa noirceur psychologique: la première partie, qui décrit le lavage de cerveau subit par Gueule de Truie m’a énormément fait penser à tout les extrémistes religieux et autres psychotiques de la Fin du Monde, persuadés que la monstruosité de leurs actes a un sens. Gueule de Truie est un mercenaire, un robot qui obéit au doigt et à l’oeil, et qui garde ses questions pour lui. Jusqu’à sa rencontre avec cette jeune fille à la boîte: tout comme Clarisse pour Guy Montag dans Farenheit 451, ce personnage a un rôle de détonateur pour Gueule de Truie. Pour la première fois, il éprouve des émotions autres  que la colère où le dégoût. Et ça le fascine et l’horrifie à la fois. Car on ne change pas des années de conditionnement psychologique ! Et bientôt, il se retrouve écartelé dans ses émotions, ne sachant comment réagir. Alors il se jette à corps perdu dans la quête de la jeune fille, pour donner un nouveau sens à sa vie. L’écriture est violente, saccadée, et en même temps d’une étrange poésie. L’ambiance est poisseuse, crasseuse, sordide, avec parfois, de rares moments d’accalmie, comme après un orage. 

Un livre étrange, dérangeant, inclassable. Déroutant. Un OVNI.

4 réflexions sur “Gueule de truie

  1. Quand j’ai vu la couverture de ce livre, elle m’a fait penser à un jeux vidéo ! Ta chronique me donne vraiment envie de découvrir ce livre. J’aime les ambiances noires et les drames psychologiques dans ce genre…. Je le rajoute à ma wish list en espérant pouvoir le lire rapidement.

  2. j’y ai tout de suite pensé en lisant ce livre: j’ai eu l’impression qu’elle le « réveillait », le forçait à voir les choses autrement. Et puis l’écriture est juste fascinante. On se sent obligé de finir le livre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s