Coup de gueule du jour

Sur un forum, une amie m’a envoyé ce témoignage. Je le recopie, tel quel, sans fioriture, avec rage et dégoût.  Ce ne sont que trois mots, trois mots immondes qui me donneraient presque envie de virer ma cuti ou partir loin de ce monde sexiste et dégueulasse. Comment quelqu’un peut-il, ne serait-ce que penser des mots aussi gerbants ! Gerbant

Source: Tumblr

Viande à viol. 

C’est ce qu’un homme m’a dit en me croisant dans la rue il y a quelques heures. 
Il ne faisait pas nuit, ce n’était pas dans une obscure ruelle qui sent la pisse, bien que ce genre de décor n’excuse rien. 
Non, c’était en pleine après midi, sur un grand boulevard peuplé de piétons, entre deux platanes. 
Comme ça. 
Gratuit. 
Gratuitement, il m’a bousculé. 
Gratuitement, il s’est mis à rire.
Et gratuitement, il m’a jeté ce “viande à viol” en pleine tronche. 

J’ai un tempérament agressif. Je suis hargneuse et je me laisse rarement faire. Au delà des mots que je peux rendre blessants, je sais aussi viser une paire de couilles avec mon genou.
A une époque pas si lointaine, je me bastonnais avec des hommes contre lesquels je n’avais aucune chance juste pour dire “je ne suis pas d’accord, arrête de parler, prend ça dans la gueule et assume”. 

Là je n’ai rien pu faire. 

Je n’ai rien dit. Je l’ai laissé s’éloigner, mort de rire. 

J’ai placé ma main sur mon ventre, crispé. J’ai eu un goût étrange dans la bouche, comme de la bile. Je ne pouvais pas lâcher mon ventre, sensation d’avoir pris un coup. 
Il me restait environ 600 mètres à faire pour atteindre le magasin, j’ai mis 20 minutes. 
J’ai terminé mon après midi en essayant de faire comme si de rien n’était.
Comme si c’était anodin. 
Comme si c’était une autre insulte parmi toutes les autres insultes que l’on entend régulièrement.

Je suis allée boire un verre avec mon ancien patron et une amie. Quand on lui a annoncé que ce genre de réflexions, de comportements odieux pouvaient arriver deux ou trois fois par semaine, il est tombé des nues. Pour lui, c’est impensable. Il ne remet à aucun moment notre parole en doute mais il n’imagine pas. 
Parce qu’il n’est pas comme ces gens. Parce qu’il a la notion du bien et du mal. Parce qu’il a assimilé la notion de respect.
Parce que ce n’est pas un connard. 
En rentrant chez moi, j’avais toujours mal au ventre. Même après avoir eu mon compagnon au téléphone, je me sentais encore merdique. 
J’ai beaucoup pleuré. Je ne pleure pas tellement d’habitude. 

C’est grave. Cette phrase a eu un impact psychologique et physique grave. 

Je me rends compte que nous nous formons des carapaces contre des insultes devenues quasiment pain quotidien. 
Je suis devenue hermétique aux “hey, t’es bonne, tu m’suces ?”, aux “salope, file moi ton tel putain !” et aux “chienne !”. C’est devenu “normal”. 
Mais quand un de ces malades trouve une nouvelle formule, la carapace se fendille et les horreurs s’infiltrent. 
Ça dégouline, sur nos corps, dans nos têtes. Ça pénètre dans tous les interstices, ça coule le long de notre cerveau, de notre cœur, dans nos ventres, au fond de nos entrailles. 
Je ne me suis pas sentie qu’insultée. Je me suis sentie tailladée. 

L’impact de ses quelques mots est inimaginable. Il remet en cause énormément de choses. Je me demande où va ce putain de pays. Où va ce monde.
Je me demande à quel moment, dans la vie de cet homme, l’idée de traiter une femme inconnue avec tant de haine est-elle née ? Que s’est-il passé ?

J’insiste sur le mot impact. 

Vos mots ne sont pas gratuits. Vos mots coûtent cher, très cher. 

Ces quelques lettres m’ont pourrie toute la journée, et je sais qu’elles seront toujours là à mon réveil.
Elles ont remis en doute beaucoup de choses sur ce monde, certes, mais surtout sur moi même. 
Je me suis questionnée sur ma tenue, chose que je ne fais jamais car j’assume entièrement mes choix vestimentaires. J’assume toujours ce que je porte et les inconnus ne dictent pas la taille de mon short.
Mais là, je me suis demandée si ce n’était pas ma faute.

La violence de ces mots est là. Je me suis demandée si je ne l’avais pas cherché. 
Je suis la victime mais je cherche à me couler. 
Comme toutes ses femmes victimes d’agressions sexuelles et de viols qui pensent que peut être c’est leur faute. Que peut être si elles n’avaient pas bu autant, ou que leur décolleté était moins plongeant, ce ne serait pas arrivé. 

J’ai honte. Honte d’avoir pensé ça. 

Ma tenue n’est pas une excuse. 
Mon degrés d’alcoolémie n’est pas une excuse.
Mon passage dans cette ruelle a 3h du matin n’est pas une excuse. 
Mon refus n’est pas une excuse. 

                                      TU N’AS AUCUNE EXCUSE, CONNARD. 

Quel monde de MERDE !!!

J’ai deux amours

q51gsqesx8

Et voici un petit court-métrage signé Thibaut Blanchet.« Une américaine à Paris » sur une jolie reprise de Josephine Baker: J’ai deux amours. Adorable ! J’aime beaucoup l’actrice Aude Lanciaux, que j’ai découverte dans la web-série Hello geekette ! Elle dégage beaucoup de naturel et le rôle lui va comme un gant dans ce petit film ! L’ambiance vieux films en noir et blanc est très sympa aussi ! 

Malheureusement, il ne m’est plus possible de mettre la vidéo Dailymotion de la même façon que pour une vidéo youtube ! Je mets donc le lien url ! Encore désolée ! 

J’ai deux amours – Vidéo Dailymotion.

Et pour les curieux, le site officiel d’Aude Lanciaux.

TAG : Les séries qui…

J’avais envie de faire un petit tag sur les séries ! 

1: La/les série(s) qui  fait (font) rire:

Spin City, That’s 70’s Show, Hello Geekette, le visiteur du futur, Loïs & Clark, Will & Grace, Ally Mcbeal ! 

2: Que tu n’as jamais suivi jusqu’au bout:

Les frères Scott, Glimore Girls, How I met your mother, Friends… J’ai l’impression de voir toujours la même chose ! Et du coup, je décroche ! 

3: Celle dont tu redoutes la prochaine saison:

Once Upon A Time ! J’ai adoré la première saison et je redoute les événements maintenant que la Malédiction est levée. J’hésite… j’ai peur d’être déçue !

4: Celles qui n’auraient jamais dû voir le jour:

Plus belle la vie, les feux de l’amour (toujours pas fini, ce feuilleton !!!! ) Le Destin de Lisa…et la nouvelle version de la Belle & la Bête ! 

5: Celles qui auraient dû continuer:

j’aimais beaucoup Dead Like Me et Pushing Daisies, qui avaient le mérite d’aborder le thème de la mort dans le registre comique, ce qui n’était pas évident ! Et Invasion Planète Terre, qui parlait de  manipulation mentale et  dérives sectaires par le biais d’une invasion extra-terrestre !  Firefly avait aussi un bon potentiel !

6: La série vintage/kitch que tu adores :

Les Deux Font La Paire, il y a quelques années sur 13e Rue et Comédie ! J’ai complêtement tripé sur Kate Jackson, dans un personnage aux antipodes des Drôles de Dames ! Et Charmed, tout récemment sur W9 ! 

7: La série que tout le monde adore…sauf toi

Les séries médicales ! J’ai tout essayé: Urgences, Srubs, H, Dr House, Grey’s Anatomy, Hawthorne Infirmière en chef, Alerte Médicale… rien à faire: je n’accroche absolument pas à cet univers ! Et Desperate Housewives: je n’ai jamais tenu un épisode en entier !  

8: La série honteuse que tu regardes avec un plaisir coupable :

Loïs & Clark ! Merci France 4  !!!  Et dans les cas extrêmes, je regarde carrément Arabesque sur TMC !!! Je suis fan de Jessica Fletcher, c’est grave docteur? 

9: La série qui te rend folle : 

Dr Who ! Je passe par tous les états à chaques épisode ! C’est tour à tour drôle, tendre, flippant, intriguant et toujours plein de rebondissement ! Et dans le genre frustrant, le Caméléon m’a bien embrouillée aussi ! 

10: Celle(s) où tu étais sceptique mais qui s’est révélée être une bonne surprise:

Primeval: les portes du temps ! J’ai bien aimé le concept des anomalies et l’idée de départ ! Et puis, j’adore les dinosaures ! La façon dont l’équipe se met en place est cohérente, même si certains clichés perdurent dans les personnages: le gentil geek, le bad boy, le chef sarcastique, la femme fatale… Mais les réalisateurs prennent des risques (en sacrifiant d’importants personnages) et les créatures sont tantôt funs, tantôt terrifiantes ! Gros boulot de ce côté là ! Sinon, Lost in Austen aussi,  a été une belle surprise ! Les dialogues sont très bons ! 

11: Celle qui manque à ton palmares:

Ouh-là ! Pleins ! Game of Throne, Girls, Homeland, Arrow, Defiance, Primeval New World,  Supernatural… Dr Horrible !!!

12: Celle que tu ne peux plus voir en peinture:

NCIS, j’avoue, c’est une grosse overdose ! Même si j’adore Abby et McGee ! Scènes de ménages aussi, j’ai fini par me lasser ! 

Je tague: Smells like rock, kimysmile et Plius !

La pub du jour !

Pendant que certaines se pâment pour une HäagenDazs avec Bradley Cooper, où un thé glacé avec Hugh Jackman, moi, je donnerais n’importe quoi pour une soirée romantique avec Andrew Lee Potts !!! Il est juste trop chou dans cette pub ! Même s’il foire complètement son accent américain ! Cette jolie pub a été réalisée par Charley Stadler ( qui a réalisé Big Fish, une des premières apparitions d’Andrew au ciné ! ) Au passage, la musique fait très « James Bond » je trouve ! 

web-série: Le visiteur du futur (saison 1)

Ça fait un bail que je ne regarde plus de séries françaises, pas même Scènes de Ménage ! N’ayant pas la chaîne NoLife, je n’avais donc jamais entendu parler de cette web-série jusqu’à ce que je tombe sur un dvd à la Fnac: intriguée, (et lassée des éternels programmes télé),  j’ai tenté ma chance sur la première saison: Gros coup de coeur ! Cette web-série est tout simplement épique !

Le visiteur du futur

Petit résumé:

Ralph, un jeune homme à la vie sans histoire voit sa vie chamboulée par l’arrivée d’un hystérique venant du futur, qui vient sans cesse le harceler afin d’empêcher la fin du monde. Ce jeune homme apparaît et disparaît à sa guise, se disant poursuivi par la Brigade Temporelle. Bien entendu, Ralph ne le croit pas, et tente tant bien que mal de le raisonner et le foutre dehors. C’est sans compter l’acharnement du Visiteur, qui continue de le narguer et des Agents du Temps à ses trousses !

Mon avis:

C’est drôle, décalé, très bien joué, et totalement loufoque ! Ralph paraît assez mou de prime abord, mais son rôle dans l’histoire est essentiel. Quant au Visiteur, il est juste désopilant et très expressif ! Il ferait un bon psychopathe ! Les autres personnages sont tout aussi déjantés: Le Dr Castafolte, le docteur qui ignore qu’il est en fait un robot, L’agent secret sexy, le sniper sans cervelle, les deux meilleurs amis blasés et l’amour de jeunesse (non réciproque, forcément ) ! Les événement s’enchaînent de manière efficace et les effets spéciaux sont bien kitchs ! Il y a du rythme, des rebondissements et quelques surprises ! Les dialogues sont également géniaux, parfois un peu bas dans l’humour, mais très bien tournés ! 

La série a eu un tel succès, qu’en plus des dvd, il y a plein de produits dérivés, (fanants, t-shirts,  bande originale, et même une BD !

Une série qui change de l’ordinaire et dont j’ai hâte de visionner la deuxième saison ! Il y en trois en tout !  Je sais quoi regarder lors de mes prochaines soirées pluvieuses ! 

site officiel

Dvd du week end : Mirror Mask

MirrorMaskDVD397

Résumé (Allociné):

« Helena, une adolescente de 15 ans, travaille dans le cirque de sa famille. Elle rêve de s’en échapper et de pouvoir commencer une nouvelle vie. Mais elle se retrouve entraînée dans un étrange voyage à destination des Dark Lands, un monde fantastique peuplé de géants, d’oiseaux-singes et de dangereux sphinx.
Helena se lance alors à la recherche du Mirror Mask, un objet aux pouvoirs extraordinaires qui pourra lui permettre de s’évader de cet univers, de réveiller la Reine de Lumière et de retourner chez elle. »

Mon avis:

Wouah ! C’est le premier mot qui me vient à l’esprit après avoir découvert ce petit bijou ! L’esthétique est incroyable: un croisement entre Labyrinth, La Cité des Enfants Perdus, Alice au pays des merveilles et le Labyrinthe de Pan ! On pourrait, certes, reprocher un manque de créativité côté scénario. Mais j’ai apprécié cette fable sombre sur les relations tendues entre mère et fille ! Helena est comme toutes les ados en phase de rébellion: elle a envie de tout envoyer balader ! Et ce, d’autant plus qu’elle vit dans l’univers très particulier du cirque. Un monde plein de rêve et de travail où il difficile d’avoir des moments d’intimité.

Alors elle s’est créé un garde-fou, une échappatoire: ses dessins qu’elle crayonne avec rage et frustration. Jusqu’au jour où sa mère est victime d’un malaise, juste après une dispute aussi stupide que violente. Rongée par la culpabilité, Helena s’endort d’un sommeil agité. C’est à ce moment-là que commence l’aventure du Mirror Mask : Plongée dans l’univers en 3D de ses dessins, Helena découvre que sa mère y a pris le visage des Deux reines: Celle de la Lumière, plongée dans un profond sommeil et celle des Ténèbres, qui a pris le pouvoir. Elle découvre aussi qu’elle a un double, la fille de la Reine Noire qui a pris sa place dans le monde réel et mène une vie infernale à sa famille ! Helena doit donc trouver ce Masque-miroir qui remettra chaque chose à sa place. Pour cela, elle est aidée par un curieux jeune homme masqué, Valentin

Une petite merveille totalement méconnue, dans la même veine que Max et les Maximonstres où l’imaginaire montre sa face sombre pour mieux remonter vers la lumière… À découvrir, vraiment ! D’autant que l’auteur de l’histoire d’origine n’est autre que Neil Gaiman, de qui on doit Stardust et Coraline ! Je ne résiste pas à mettre ma scène préférée, qui illustre totalement la beauté étrange de ce film ! Au passage, si l’actrice vous dit quelque chose, c’est normal: il s’agit de Stephanie Léonidas, que l’on peut voir dans la série Défiance ! 

Coups de coeur du week end

The_Love_Omen_-_Gilad_Benari

Cette semaine, pleins de nouveaux sites et blogs découverts grâce au temps exécrables de mes soirées ! Mais aussi quelques valeurs sûres ! Ça faisait un moment que je n’avais pas écrit d’articles coups de coeur !

Le nouveau blog de l’incroyable dessinatrice Stéphanie Ledoux: ces photos et ses portraits sont juste bluffants ! À découvrir, vraiment !  

Le sympatique blog de Kimysmile, qui me fait penser que ça fait vraiment longtemps que je n’ai pas été au cinéma ! 

Je lance un appel au vote: Soutenez le groupe Lyter pour pour la compil’ « L’Indien Boutique/Dooweet » !! Les votes se terminent mercredi !!! Comme je n’ai pas Facebook, (booh, je sais,  c’est la honte ! ) je passe le message ici ! Et je conseille très fortement leur album !!!

Le tout nouveau site de Fanny, alias La vie rêvée d’une fée qui devient Little black sheep, un site assez complet et moderne, dont j’aime beaucoup la variété des articles !

Après Madmoizelle, place à So busy Girls, un webmagazine qui rend hommage aux blogueuses ! Cet article  « la timidité n’est pas une maladie contagieuse » me parle beaucoup!

Un petit hommage à la chanteuse Teri Moïse, dont la mort m’a beaucoup attristée: elle avait une voix magnifique ! 

Un site qui me met de bonne humeur: les Golden Moustaches et leurs trouvailles internet ! À consommer avec une bouteille d’Orangina bien frais ! 

La crise de nostalgie de Maliki, dont j’attends le nouveau livre avec impatience ! J’adore son univers ! En attendant, je peux patienter avec son Art Book *_*

Et enfin, je voulais rendre hommage au forum Darren Hayes France auquel je suis abonné depuis SIX ans maintenant, et qui ne m’a jamais, JAMAIS déçue: ce n’est pas un forum: c’est une vraie communauté, avec des personnes géniales qui m’ont épaulée et encouragée dans mes moments difficiles ! Un grand Merci à toutes ces personnes !