Delta Goodrem

-lc4sHczmFNxc5akxqJ6kF2S5EEQAleh01F4

Premier album: de la belle pop aux textes pas si légers que ça !

Delta Lea Goodrem, née le 9 novembre 1984 à Sydney, est une chanteuse australienne, auteure-compositeur-interprète, pianiste et actrice. La jeune femme fut découverte en 2002, ayant joué dans le soap australien Neighbours (Les Voisins). Elle y incarnait le personnage de Nina Tucker, rôle qui a assis sa carrière musicale internationale puisqu’elle a signé un contrat cheSony à l’âge de 15 ans. Delta Goodrem a réussi à classer huit de ses singles no 1 dans son pays natal, issus de ses trois albums studio, également classés n°1 par la suite. Elle détient actuellement le record du meilleur nombre d’albums vendus ces dix dernières années et le plus de singles classés n°1 pour un premier album.

Son répertoire est plutôt pop, couvrant des thèmes adultes contemporains. Le piano y est très présent, qu’elle a l’habitude de jouer pieds nus quand elle fait des concerts. Sa musique est influencée par un large éventail de styles différents, y compris la musique classique, pop, et rock. Son premier albumInnocent Eyes, sorti en 2003, fut le meilleur album australien vendu ces dix dernières années, première étape vers le prestigieux titre d’artiste féminine ayant vendu le plus d’albums en Australie, toutes époques confondues.

319061909_small

Darren et Delta: une bien jolie rencontre !

Si j’ai découvert cette chanteuse grâce à son single Born To Try, (de l’album Innocent Eyes), je n’ai réellement commencé à m’y intéresser qu’en 2005, en grande partie grâce  à Darren Hayes, qui a magnifiquement repris sa chanson Lost Without you. 

Il faut dire que le contexte de cette reprise est assez particulier: En effet, en juillet 2003, à 18 ans, Delta Goodrem fut diagnostiquée d’un lymphome de Hodgkin, une forme de cancer qui affecte le système immunitaire. Lors des Aria Music Awards de 2003, Delta, en plein traitement, mais néanmoins présente, était trop faible pour chanter. Darren Hayes l’a donc  fait à sa place : un  grand moment d’émotion ! Et le début d’une belle amitié ! Ils en ont, par la suite, fait un charmant duo lors d’un concert. 

De ce combat, naîtra en 2004  Mistaken Identity, son deuxième album, au ton plus mature et plus sensible. On sent vraiment à quel point la musique a dû l’aider à passer le cap et tourner la page. Et musicalement, elle mélange habilement la pop romantique et les ambiances plus  jazzy, donnant une image bien moins sage que son premier album. J’ai particulièrement adoré la chanson-titre de l’album, au clip absolument superbe: le passage du portrait du premier album qui « mue » pour devenir la nouvelle Delta, adulte et  hors des sentiers battus est un message très fort, je trouve !

88697171932

En 2007, elle continue tranquillement sur sa lancée avec un album sobrement intitulé Delta, où elle pousse sa voix dans des chansons plus lyriques, plus puissantes dans les mélodies. Elle prend aussi une allure plus rock et définitivement plus adulte. On est loin de la jeune fille d’Innocent Eyes. Elle surprend même tout le monde avec le single You Will Only Break my Heart, une chanson très rythmée, dont le clip montre ses fans  en train de s’éclater sur sa musique. J’ai beaucoup aimé le concept ! Elle y fait preuve de beaucoup d’humour en parodiant les divas à la mode ! Et surtout, ça change des balades douces auxquelles elle m’avait habituée ! Je n’ai pas aimé la chanson tout de suite, mais j’ai appris à l’apprécier avec le temps ! Mais j’avoue préférer Bare Hands, qui malheureusement, n’est jamais sorti en single ! 

230818_10151191925180842_1163217511_n

dernier album en date

Et enfin, l’année dernière est sorti « Child of The Universe », que je n’ai pas encore eu l’occasion d’écouter, mais dont j’ai beaucoup aimé le single Siting on the top of the world, une chanson très optimiste avec un clip estival et coloré. Quant à Dancing With a broken Heart, elle ose carrément une chanson dance-electro, mais avec, là encore, une certaine profondeur dans les paroles: il ne s’agit pas de danser juste pour danser, mais ici, c’est une façon d’aller de l’avant et de continuer à se battre. Plutôt féministe en fait ! Sous ses airs de bimbo, Delta est tout, sauf une pouffe ! Elle tient à faire passer des messages !

Une chanteuse malheureusement trop sous-médiatisée en France, que l’on devrait entendre plus souvent ! 

Site officiel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s