Léviathan Tome 2: Behemoth

7826116

Résumé:

1914. A l’aube de la Première Guerre mondiale. Deryn est écossaise et orpheline ; Alek est un jeune héritier qui fuit l’Empire austro-hongrois. Elle s’habille en garçon et combat dans les forces aériennes darwinistes ; lui est poursuivi par le pouvoir clanker et cache ses origines. Alliés malgré eux, ils se retrouvent à bord de l’extraordinaire Léviathan. Ils n’auront qu’une solution pour éviter la guerre : se faire confiance et compter sur la créature la plus redoutable des darwinistes britanniques, le Béhémoth...

Mon avis:

Dans ce livre, se met en place une autre sorte de bataille: celle des « secrets » des deux protagonistes: l’un cache ses origines royales ainsi qu’un papier diplomatique, qui, selon lui, pourrait mettre fin à la guerre. L’autre, cache ses origines modestes et le fait qu’elle soit une fille. Elle est d’autant plus troublée que ses sentiments pour le jeune homme s’en mêlent ! Chacun découvre l’univers de l’autre, non sans appréhension et préjugés. Mais des alliés inattendus  vont les aider à se rapprocher: Tout d’abord, Bovril, un loris perspicace, créé au départ par le Dr Barlow pour espionner Alek mais qui, à sa grande surprise, devient un compagnon et ami, autant pour lui que pour Deryn ! Mais également Lilit, une jeune fille rencontrée lors de leur périple à Constantinople, qui éprouve de forts sentiments pour Dylan… c’est à dire Deryn ! Vous me suivez ? Comment la jeune fille va-t-elle se dépatouiller de cet imbroglio ? Et milieu de tout ça, la guerre, qui prend de plus en plus d’ampleur, avec la découverte de 2 armes redoutables :Le Behemoth, une créature Darwiniste du fond des mers qui dévore tout sur son passage, et le canon Tesla, un générateur géant… de foudre ! Cet arme Clanker va réanimer un souvenir douloureux à Deryn: la mort de son père dont la montgolfière a pris feu…

Je suis de plus en plus fan de Deryn: pas seulement parce qu’elle se travestit en garçon pour servir son pays, mais pour son amour des créatures, qu’elle soient fabriquées ou non.  Elle est pleine de ressources et de courage. Alek remonte dans mon estime à bord du Léviathan, où il s’habitue peu à peu à l’univers darwiniste grâce à Deryn. Le Dr Barlow est une femme qui m’a beaucoup énervée par sa froideur et son air détaché. Elle a l’air de se foutre complètement de la guerre en cours, trop occupée par ses oeufs et leur enjeu diplomatique. L’arrivée à Constantinople (devenu Istanbul) va lui donner une douche écossaise ! J’ai adoré la façon dont a été décrite cette ville cosmopolite, en pleine effervescence : J’ai eu l’impression d’une sorte de ruche. Lilit m’a aussi beaucoup plu : contrairement à Deryn, elle ne s’est pas déguisée pour prendre part à la révolution, ce qui la fait se heurter à l’opposition masculine, en particulier d‘Alek. C’est parce que Deryn a pris sa défense qu’elles finissent par se rapprocher. Ce qui d’ailleurs, trouble beaucoup la jeune fille. 

Bref, Behemoth est aussi prenant et surprenant que le premier volet Leviathan . J’ai hâte de découvrir la conclusion de la trilogie: Goliath

Publicités

Une réflexion au sujet de « Léviathan Tome 2: Behemoth »

  1. Clara, un livre que je ne connais pas..;mais, comme toujours je note! J’espère que tu as passé un bon WE! En attendant, bonne nuit, ce soir je ne suis pas d’attaque…bise, Charlotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s