Leviathan Tome 1

Scott Westerfeld est un auteur à part dans la litterature jeunesse. Après avoir intrigué et interrogé sur le futur de l’humanité dans la saga Uglies, il a le culot de réinventer la première guerre mondiale dans la Saga Leviathan. 

71525314

Résumé:

L’histoire se déroule à l’aube de la première guerre mondiale. L’Europe est divisée entre les puissances Clankers, géographiquement Allemagne et Autriche-Hongrie, qui ont pris le parti du tout mécanique, de grosses machines, des sortes de tanks à pattes tandis que la partie ouest de l’Europe dont le Royaume Uni, regroupe les puissances Darwinistes. Les darwinistes possèdent des espèces hybrides dont le Leviathan, une sorte de gigantesque baleine volante, résultat de la combinaison d’une multitude d’espèces, et gonflé grâce à l’hydrogène des organismes vivants le constituant.

Les héros de ce livre sont deux adolescents: Alek, le fils (inventé) de l’archiduc d’Autriche-Hongrie François Ferdinand et sa femme Sophie, grands pacifiques Clankers, et Deryn, une jeune écossaise Darwiniste, férue d’aéronautique. Pendant la moitié du livre, nous suivons séparément nos 2 héros, puis leurs destinées se rejoignent.

Le 28 juin 1914 , les parents d’Alek sont assassinés à Sarajevo (ce qui fut, dans la réalité, l’élément déclencheur de la Première Guerre Mondiale). Alek est contraint de fuir son château de Prague, accompagné par le comte Volger, son maître d’armes et Otto Klopp, son maître de mécanique, et deux autres hommes. À bord d’un mécanopode, ils rejoignent un vieux château niché dans les Alpes Suisses.

Parallèlement, Deryn, déguisée en garçon sous le pseudonyme de Dylan, se fait enrôler dans les forces aériennes britanniques et par un concours de circonstances se retrouve à bord du Leviathan, en partance pour récupérer un(e) scientifique, le Dr Barlow et sa cargaison de la plus haute importance afin de les convoyer jusqu’à Constantinople. Mais sur le vieux continent, la guerre est déclarée et lors de son survol des Alpes, le Leviathan se fait attaquer par les allemands et s’écrase sur un glacier, à proximité du Château où se cachent Alek et ses amis.

Mon avis:

Scott a très habilement créé tout un univers steampunk où deux puissances aux idéaux opposés s’affrontent: d’un côté, les Clankers, qui prônent la mécanique et conduisent des machines géantes. De l’autre, les Darwinistes, qui sont des pros de la biologie et créent leurs propres créatures: des croisement entre un tigre et un loup, des « méduses-mongolfières » appelées Huxleys et le fameux Leviathan, qui est à la fois un hommage au Nautilus de Jules Verne, le Moya de la série Farscape ( vaisseau « organique ») et la baleine blanche de Moby Dick ! J’aime également beaucoup le nom qu’ils donne à l’ADN: les Fils de la vie. Vous l’aurez compris j’ai, pour le moment, plus adhéré aux Darwinistes qu’au Clankers !

Je me suis tout de suite attachée à Deryn Sharp, l’héroïne garçon manqué, pleine d’énergie et de passion pour l’aviation, ainsi que le comte Volger, très bourru derrière ses airs distingués ! Le Dr Barlow et son thylacine Tazza m’ont aussi beaucoup intriguée ! J’ai moins aimé Alek, que j’ai trouvé un peu geignard dans cette première partie.  Mais bon, en même temps, il vient de perdre ses parents et se retouve au coeur d’une guerre dont il ne comprend rien. Il y a de quoi être déboussolé ! L’aspect politique et familial de son histoire est d’une certaine amertume: Sa mère, Sophie, n’était qu’une simple gouvernante, ce qui fait qu’il n’est pas « reconnu » de sang royal !

Enfin, ce livre contient de superbes illustrations en noir et blanc, (encore !)  ce qui permet au lecteur de mieux visualiser ce monde étrange.

Très bon premier volet !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s