Primeval: Les Portes du Temps

J’ai toujours eu un faible pour les séries fantastiques. Elles me parlent bien plus que les séries policières ou libidineuses ! Étant fan de Stargate, Sliders et de Jurassic Park,  Primeval ne pouvait donc que m’intriguer. Mais soyons franc, les premiers épisodes m’ont un peu laissée sur ma faim. Déjà, le titre français, Nick Cutter et les Portes du temps, et bien évidemment le doublage VF, contribuent largement à ma déception ! Du coup j’ai regardé la série en VO.  C’est le jour et la nuit. 

primeval_cast

Résumé de l’histoire:

Des créatures préhistoriques apparaissent aux quatre coins de l’Angleterre. Entre plusieurs époques des portes s’ouvrent d’un coup, sans explication. Bon nombre d’animaux disparus depuis plusieurs millions d’années réapparaîssent et sement le trouble dans la ville.

Le paléontologue Nick Cutter a pour mission de créer une équipe de chercheurs pour étudier et comprendre ces évènements. Son équipe et lui-même devront tout faire pour empêcher ces portails nommées « anomalies spatio-temporelles » de réapparaître. Et il essayera de retrouver son épouse, Helen, disparue huit ans avant l’apparition de ces créatures et anomalies…

Connor et Abby, mon couple fétiche ^_^

Connor et Abby, mon couple fétiche ^_^

Si, dans un premier temps, les épisodes se résument en deux phases, (détection des anomalies et renvoi des monstres dans leur temps), la suite se révèle bien plus riche et intéressante: la chasse au dinosaures est mise en second plan, mettant davantage en avant l’évolution de l’équipe. Les personnages prennent de l’ampleur et du relief. Nick Cutter par exemple, obsédé par la disparition de sa femme, est de prime abord plutôt déroutant. C’est le personnage auquel j’ai le moins accroché. Stephen Hart est l’archétype du sniper froid et beau gosse, mais il s’adoucira un peu au fil du temps. J’ai par contre adoré Sir James Peregrine Lester, le patron faussement détestable, qui en VO, est d’une ironie réjouissante ! Et au milieu de tout ça, Connor Temple, le geek de la bande, enthousiaste et un brin naïf, qui fait un peu ado attardé par rapport aux autres membres… Mais c’est lui, et non Cutter, qui va faire de l’ARC une équipe à part entière. Il donne avec Abby, la jolie zoologiste blonde, la dimension sensible de la série. En plus, ils forment un des couples les plus mignons que j’ai pu voir depuis… depuis McGee et Abby du NCIS ! Leur complicité illumine l’écran!  Ça change des duos à la Bones ou Castle où les partenaires se tournent autour à n’en plus finir jusqu’à se sauter dessus ! 

Bref, une série qui, malgré les chamboulements de casting au cours des saisons, se renouvelle plutôt bien. Et le scénario est original, sans être trop tiré par les cheveux ! Un bon divertissement ! Alors, si Nrj12 pouvait rediffuser cette série ce serait super !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s