Tell Me GoodBye

Ça faisait un moment que je n’avais pas mis de pop R&B asiatique. Voici ma chanson préférée du boys band coréen Big Bang. Une chanson en japonais, ce qui explique peut être mon coup de coeur ! Un bel hommage à Micheal Jackson et Usher mais sans les chorégraphies compliquées. J’aime beaucoup l’ambiance « polar » de ce clip ! 

Primeval: Les Portes du Temps

J’ai toujours eu un faible pour les séries fantastiques. Elles me parlent bien plus que les séries policières ou libidineuses ! Étant fan de Stargate, Sliders et de Jurassic Park,  Primeval ne pouvait donc que m’intriguer. Mais soyons franc, les premiers épisodes m’ont un peu laissée sur ma faim. Déjà, le titre français, Nick Cutter et les Portes du temps, et bien évidemment le doublage VF, contribuent largement à ma déception ! Du coup j’ai regardé la série en VO.  C’est le jour et la nuit. 

primeval_cast

Résumé de l’histoire:

Des créatures préhistoriques apparaissent aux quatre coins de l’Angleterre. Entre plusieurs époques des portes s’ouvrent d’un coup, sans explication. Bon nombre d’animaux disparus depuis plusieurs millions d’années réapparaîssent et sement le trouble dans la ville.

Le paléontologue Nick Cutter a pour mission de créer une équipe de chercheurs pour étudier et comprendre ces évènements. Son équipe et lui-même devront tout faire pour empêcher ces portails nommées « anomalies spatio-temporelles » de réapparaître. Et il essayera de retrouver son épouse, Helen, disparue huit ans avant l’apparition de ces créatures et anomalies…

Connor et Abby, mon couple fétiche ^_^
Connor et Abby, mon couple fétiche ^_^

Si, dans un premier temps, les épisodes se résument en deux phases, (détection des anomalies et renvoi des monstres dans leur temps), la suite se révèle bien plus riche et intéressante: la chasse au dinosaures est mise en second plan, mettant davantage en avant l’évolution de l’équipe. Les personnages prennent de l’ampleur et du relief. Nick Cutter par exemple, obsédé par la disparition de sa femme, est de prime abord plutôt déroutant. C’est le personnage auquel j’ai le moins accroché. Stephen Hart est l’archétype du sniper froid et beau gosse, mais il s’adoucira un peu au fil du temps. J’ai par contre adoré Sir James Peregrine Lester, le patron faussement détestable, qui en VO, est d’une ironie réjouissante ! Et au milieu de tout ça, Connor Temple, le geek de la bande, enthousiaste et un brin naïf, qui fait un peu ado attardé par rapport aux autres membres… Mais c’est lui, et non Cutter, qui va faire de l’ARC une équipe à part entière. Il donne avec Abby, la jolie zoologiste blonde, la dimension sensible de la série. En plus, ils forment un des couples les plus mignons que j’ai pu voir depuis… depuis McGee et Abby du NCIS ! Leur complicité illumine l’écran!  Ça change des duos à la Bones ou Castle où les partenaires se tournent autour à n’en plus finir jusqu’à se sauter dessus ! 

Bref, une série qui, malgré les chamboulements de casting au cours des saisons, se renouvelle plutôt bien. Et le scénario est original, sans être trop tiré par les cheveux ! Un bon divertissement ! Alors, si Nrj12 pouvait rediffuser cette série ce serait super !

« Un joyeux Blog-anniversaire ! »

Très belle illustration de Sandrine Gestin

Et oui, deux ans de blog, déjà ! Et mon plaisir de bloguer ne s’est pas tari, bien au contraire ! J’essaie de surprendre à chaque article, sans pour autant tomber dans le personnel: pour moi un blog est l’anti-thèse d’un journal intime. Vous ne lirez jamais ici d’événement privé avec des photos de moi. Je préfère que vous m’imaginez derrière mon écran ! On ne peut pas mettre, ni dire n’importe quoi sur un site. C ‘est avant tout un partage d’opinion, et l’occasion de se divertir un peu. 

Ps: je sais, la photo ( magnifique toile de Sandrine Gestin) n’a pas grand chose à voir avec le post d’aujourdhui ! Mais je l’ai trouvée tellement belle que je n’ai pas pu résister ! J’adore les licornes ! Il faudrait vraiment que je fasse un article complet sur cet animal fascinant, symbole de pureté… 

Crossover du jour : Connor Temple/Amy Pond

Je pense sérieusement que les réalisateurs devraient faire leur castings en regardant des crossovers sur Youtube ! En tout cas, j’aurais bien vu Andrew Lee Potts à la place de Matt Smith dans le Dr Who ! Leur couple serait assez sympa, je trouve !

Le personnage de Connor Temple est juste trop mignon dans Primeval ! Au début, j’ai pensé à un peudo-McGee du NCIS (d’autant plus que sa copine s’appelle… Abby !) Mais en fait non: il est bien plus enthousiaste et maladroit ! Je préfère cent fois ça à un énième bellâtre (ténébreux ou prétentieux) que l’on voit trop dans les films et séries d’action !

Autre chose: je ne sais pas pour vous, mais j’ai toujours pensé que Karen Gillan aurait dû remplacer Bonnie Wright dans le rôle de Ginny Weasley ! Elle correspond exactement à l’idée que je m’étais faite du personnage en lisant les livres: une fille pétillante et têtue ! Et elle est bien plus jolie ! 

Ça me fait penser: il serait temps que je fasse un article sur la série Primeval (les Portes du Temps en VF). Mais pourquoi Nrj12 a arrêté de diffuser cette série ? C’est une des meilleures surprises fantastique que j’ai pu voir depuis longtemps ! Ça nous changeait de Stargate et des anges de la téléréalité ! Bref, bien dommage ! 

Montage: xsillymarelilyx

Coups de coeur de la semaine

Hello ! Alors, comme d’habitude, une petite sélection de coups de coeur mignons, insolites et rigolos!

  • Tout d’abord,la chaîne Cinémoi: toute l’actualité ciné française mais à travers le regard des anglophones! Très bonne idée pour faire découvrir les petites perles bien de chez nous aux anglais et américains !
  • Le nouveau Picasso est français : il s’appelle Roub est a beaucoup de talent ! J’aime ses couleurs et ses portraits de femmes assez bluffants ! Sa devise sur la beauté est très sympa aussi !
  • Le tumblr de Laura, avec plein de jolies photos et de gifs colorés. En plus, il y a Darren Hayes dessus ! Les fans de Meryl Streep seront aussi conquis !
  • Un magnifique blog espagnol avec des créations originales et poétiques. Il n’y a pas de traduction française par contre, mais c’est pas grave ! Ça s’appelle Vesta de domingo
  • La vidéo débile du jour: Le Retour du courrier de François Perusse remixé façon Harry Potter. J’adore ce genre d’humour complètement barré et absurde ! La chanson de Luna est devenue culte pour moi !
  • Et enfin, le tour de force de Julia Bluhm, qui réussit à faire paraître des photos de mode non retouchées dans un magasine pour ados. Il faudrait des initiatives de ce genre plus souvent !

Bonne semaine à tous !

Pause musicale chez les sorciers (2)

Après Rupert Grint et Emma Watson, c’est au tour de Matthew Lewis d’apparaître dans un clip ! Et celui-ci, même magnifiquement filmé, est des plus étrange…  

Au passage, Lily Loveless ressemble à Saorise Ronan, je trouve ! Mêmes yeux bleus, même visage lumineux et mélancolique. Très joli couple en tout cas ! Et franchement, à quand Matthew Lewis dans une comédie romantique ? 

Monstres & Merveilles: Séquence nostalgie…

Ça faisait un bon moment que je voulais caser cet article. Pratiquement depuis l’ouverture de ce blog en fait ! Voici la série de mon enfance, celle qui a complètement changé ma vision des contes de fées: Monstres & Merveilles ( The Storyteller en VO)

00104860

 

Un vieux conteur aux allures de Bilbo le Hobbit et son chien-marionnette se mettent au coin du feu et racontent  des histoires.  Le décor se met en place, avec des pantins, des jeux d’ombres et lumière, de magnifiques costumes… Je me souviens notamment d’un incroyable Lion Blanc qui m’a laissée bouche bée ! Je l’aurais bien vu dans Le Monde de Narnia ! Cette série, même si elle a considérablement vieilli, conserve néanmoins une étrange poésie, quelque parts entre l’Histoire Sans Fin et Labyrinth. Elle a aussi le mérite de ne jamais tomber dans la moralisation, laissant le spectateur à ses propres réflexions. Chaque conte a son ambiance, sa couleur, son caractère. Et la VF était (pour une fois) très acceptable ! J’aimais beaucoup la voix française du conteur ! Même si je n’ai jamais compris pourquoi ils ont fait une traduction aussi… étrange ! Pourquoi Monstres et Merveilles, et non pas tout simplement Le Conteur d’histoires ? La phrase de l’intro ne veut plus rien dire, du coup !  Jugez en par vous même ! la VO, c’est ici ! 

Par la suite, malheureusement, John Hurt (et oui ! c’était bien lui !) a été remplacé par un autre conteur:  je n’ai plus du tout accroché ! 

DVD du week-end: Pénélope

Allez, une vraie critique de ce film et on n’en parle plus ! Je n’irai pas jusqu’à dire que ce film est culte; plutôt qu’il s’agit d’une jolie surprise.

Pénélope est née avec une malédiction: un groin de cochon à la place du nez!  Pour qu’il disparaisse, il lui faut épouser un homme noble qui accepte son apparence. Sa mère a beau faire défiler les prétendants, tous se barrent en courant ! Tous sauf un : Max. Jusqu’au jour où elle découvre qu’il n’est pas celui qu’il prétend être. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Etouffée par sa mère, trahie (estime-t-elle) par son ami, elle s’enfuit de chez elle. Là, à sa grande surprise, elle saura se faire des amis et tracer sa propre route.

Dans ce « Belle et la Bête » inversé, il est, certes, beaucoup question d’apparences. Mais pas seulement. De nombreux thèmes sont abordés en filigrane: la solitude, le désir d’indépendance, les conflits relationnels, (notamment dans les rapports mère-fille), les secrets, et une réflexion assez juste sur la notoriété et ses paillettes illusoires.

J’ai autant aimé James McAvoy dans son rôle de « prince charmant » pas si lisse que ça, que Simon Woods  dans le rôle du mauvais rival, bien hypocrite et ridicule. Je l’avais déjà remarqué dans « Orgueil &Préjugés » de Joe Wright, où j’avais bien aimé sa version touchante et « chevelue » de Charles Bingley ! Reese Witherspoon n’a pas volé son Oscar: pour une fois qu’elle n’interprète ni une cruche, ni une bimbo ! Dans ce film, c’est plutôt une gentille excentrique! Enfin, mention spéciale à Catherine O’Hara pour sa vision hilarante de la mère-poule angoissée et hystérique!  

J’ai beaucoup aimé la métaphore de l’arbre durant le film: L’arbre généalogique symbolisant le passé, le superbe arbre rouge dans la chambre de Pénélope pour le présent, et enfin la scène finale pour le futur. Un conte original et décalé, avec de jolis décors colorés, à mi-chemin entre Amélie Poulain et Big Fish, qui passe un message optimiste. Au final, je l’ai même préférée avec son nez de cochon, la Pénélope !

À voir en famille ! Par contre, j’ai trouvé que l’affiche ne rendait absolument pas justice au film ! Ce qui est vraiment dommage !

La délicatesse

051670388bd4bfea17afcb57243f73d9

Nathalie est une jeune femme romanesque, jolie, dévoreuse de livres et très amoureuse de son mari, François. Jusqu’au jour où celui-ci meurt, renversé par une voiture en faisant son jogging. Inconsolable, elle sombre dans la dépression et se réfugie dans le travail, sous l’oeil apitoyé de ses collègues et celui dépité de son patron, qui la trouve très à son goût. Mais c’est par un baiser impulsif avec un collègue de travail, Markus, que la jeune femme va, peu à peu, reprendre le cours de sa vie…

Je l’avoue, ce livre m’a agréablement surprise! Si la structure des chapitres m’a un peu déroutée au début, je suis vite rentrée dans l’histoire. J’ai aimé Nathalie et sa douleur, Markus et sa tendresse maladroite. Même Charles, le patron libidineux, de prime abord très déplaisant, m’a touchée. C’est un personnage plus triste que méchant au final. On croit qu’il veut juste coucher avec sa salariée, mais progressivement, on se rend compte que les choses ne sont pas aussi simples. L’ambiance des bureaux, avec ses rumeurs, ses coups bas et son hypocrisie est très bien rendue. Ce qui donne une lecture agréable, romantique sans être trop guimauve. Je n’ai jamais vu le film tiré du livre. En revanche, j’ai beaucoup aimé la bande originale, avec Emilie Simon dans le rôle de l’alter-ego d’Audrey Tautou. Elle aurait fait une bien plus jolie Nathalie, je trouve ! Mais ce n’est que mon avis !