Le cri de la mouette

« La mouette ». C’était ainsi qu’était surnommée Emmanuelle Laborit par ses parents. Née sourde profonde, les seuls sons qu’elle pouvait sortir étaient des cris. Des cris d’oiseau de mer qui ne la soulageait en rien, puisqu’elle ne pouvait pas les entendre. Ce n’est qu’à l’âge de 7 ans qu’elle découvre enfin la langue des signes. Plus qu’une découverte, une révélation. Un soulagement. Et le théâtre, véritable passion qui l’ouvre au monde et lui apprend à s’exprimer avec son corps autant qu’avec ses mains ou son visage. Adolescente rebelle et tourmentée, elle se bât bec et ongles pour faire reconnaître sa langue visuelle comme n’importe quelle langue orale. Et pousse un énorme coup de gueule contre les oralistes et poseurs d’appareils auditifs, persuadés que l’oralisation fera un jour parler les sourds. S’il est vrai que ce système peut aider les malentendants et les « devenus sourds » à communiquer, ce ne l’est pas pour elle. Pas pour les nés-sourds, qui eux, n’ont pas la moindre idée de ce qu’est un son. Pour Emmanuelle, seule la langue des signes remplit ce rôle. Elle refuse aussi l’étiquette de « muette ». Car si Emmanuelle est sourde, elle est loin, très loin d’être muette ! Elle s’exprime juste autrement.

Ce livre est très certainement le plus intense que j’ai pu lire. Je suis passée par tout un kaléidoscope d’émotions: de la compassion, en l’imaginant enfant, perdue au milieu de bouches sans sons.  De l’admiration face à sa ténacité, sa nature impétueuse et passionnée. De la colère mêlée de pitié, face aux préjugés et la peur des entendants. De l’effarement aussi, devant le manque de compréhension  et la réaction parfois extrême de l’entourage familial et affectif des sourds. Car Emmanuelle a eu de la chance: la chance d’avoir été acceptée et encouragée par sa famille. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas et c’est dégueulasse.

Un livre qui invite au dialogue, à l’optimisme et qui fait beaucoup réfléchir.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s