Contes roumains

J’ai lu des contes de plein de pays différents. Les contes roumains est incontestablement mon livre préféré: 22 contes superbement illustrés de belles peintures mélancoliques.

Un roi incapable de croire qu’un oiseau aussi banal qu’un rossignol puisse avoir un plus beau chant qu’un aigle ou un autre oiseau spectaculaire, un prince amoureux d’une nymphe, une princesse amoureuse du Soleil (et qui, en désespoir de cause, s’est transformée… en tournesol), un orphelin transformé en cerf d’or pour avoir bu à sa Source dans une forêt enchantée (non, aucun rapport avec Ranma 1/2… ) ou encore un prince sachant faire tous les métiers…

Ce livre est un vrai dépaysement, et m’a longtemps fait méditer sur l’humilité, l’amour fraternel, la difficulté de régner. Ce que j’ai beaucoup aimé aussi, c’est que les femmes sont loin d’être aussi passives que dans nos contes à nous.  Elles sont belles, intelligentes et prennent leur destin en main. Ça m’a beaucoup plu !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s