La Page (pas si) Blanche

Et voici très certainement la meilleure BD que j’ai lue dernièrement. Il faut dire que les coauteurs ne sont plus à présenter dans la blogosphère : Boulet (pour le scénario) et Pénélope Bagieu pour les dessins. Une histoire que j’ai trouvée originale, drôle et plus subtile qu’il n’y paraît.

Éloïse Pinson souffre d’amnésie. Une perte de de mémoire qui l’a foudroyée un beau soir, sur un banc public. D’abord paniquée, elle se fait des trips pas possibles, s’imaginant toutes sorte de situations aussi drôles qu’improbables. Et puis démarre la recherche de souvenirs par des objets, des odeurs… Et finit par se confier à sa collègue de travail, Sonia.

A travers une amnésie « de film », (ce genre de perte de mémoire n’existe pas dans la réalité), Boulet et Pénélope nous brossent le portrait attachant et tragi-comique d’une jeune femme pleine de volonté, qui peu à peu, finit par prendre sa vie en main.  Ils posent également un regard assez critique sur notre surconsommation d’objets futiles ou encore, nos relations  trop artificielles entre amis et collègues. La scène de la sortie au pub est très éloquente sur ce sujet. Au final, Éloïse fait un véritable ménage de printemps et ose enfin « se réveiller ». Une  super histoire. Quant au graphisme des dessins, il est très contrasté dans les couleurs, alternant  les tons vifs et sombres, le rose et le vert, le bleu marine et le blanc. Bref, pour une « page blanche », elle est plutôt bien remplie!

Publicités

2 réflexions au sujet de « La Page (pas si) Blanche »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s